Fermez / Close

Dear Heather, traductions par Graeme Allwright

1 - Nous n’irons plus errer (Go No More A-Roving)

Pour Irving Layton

Nous n’irons plus errer
Si tard dans la nuit.
Bien que le coeur soit toujours aussi aimant,
Et la lune toujours aussi brillante.

Car l’épée use le fourreau,
Et l’âme use la poitrine,
Et le cœur doit faire une pause pour respirer,
Et l’amour lui-même doit se reposer.

Bien que la nuit était faite pour l’amour,
Et le jour revient trop tôt,
Cependant nous n’irons plus errer
Au clair de la lune.
 

© Lord Byron, musique par Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


2 - A cause de (Because Of)

A cause de quelques chansons
Où j'ai parlé de leur mystère,
Les femmes ont été exceptionnellement gentilles
Avec moi dans mes vieux jours.

Elles créent un lieu secret
Dans leurs vies affairées
Où elles m'emmènent.
Elles deviennent nues
A leurs différentes façons
Et elles disent,
"Regarde-moi, Leonard
Regarde-moi une dernière fois".
Puis elles se penchant sur le lit
Et me couvent
Comme un bébé qui tremble.

© Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


3 - Les lettres (The Letters)

Tu n'as jamais aimé
Recevoir les lettres que j'ai envoyées.
Mais maintenant tu as compris
Le sens profond de mes lettres.

Tu lis encore,
Celles que tu n'as pas brûlées
Tu les presses contre tes lèvres,
Mes pages de soucis.

J'ai dit qu'il y a eu un déluge.
J'ai dit qu'il ne reste plus rien.
J'espérais que tu viendrais.
Je t'ai donné mon adresse.

Ton histoire était si longue,
L'intrigue si intense,
Il te fallait des années pour traverser
Les lignes de tes défenses.

Les formes blessées apparaissent
La perte, tout l'étendue;
Et ici une simple gentillesse,
La solitude de la force.

Tu entres dans ma chambre.
Tu te tiens là à coté de mon bureau.
Commence ta lettre
A celui qui va venir.

© Leonard Cohen et Sharon Robinson
© 2004 Old Ideas LLC (BMI) and Sharon Robinson Songs (ASCAP)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


4 - Courant contraire (Undertow)

Je me suis mise en route une nuit
A marée basse
Il y avait des signes dans le ciel
Mais je ne savais pas
Que je serais happé
Par un courant contraire.

Rejeté sur la plage
Où la mer déteste aller
Avec un enfant dans mes bras
Et mon âme glacée
Et mon coeur la forme
D'un bol de mendiant

© Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


5 - La gloire du matin (Morning Glory)

Pas de mots cette fois-ci ? Pas de mots. Non, il y a des moments où l'on ne peut rien faire. Pas cette fois ci. Est-ce que c'est la censure ? Est-ce que c'est la censure ? Non, c'est l'évaporation. Non, c'est l'évaporation. Est-ce que ça nous mène quelque part ? Oui. Nous descendons le sentier. Est-ce que ça nous mène quelque part ? Dans le jardin. Dans l'arrière-cour. Nous marchons dans l'allée. Est-ce que nous allons vers… Nous sommes dans l'arrière-cour. Un moment transcendantal ? Il fait presque jour. C'est bon. C'est ça. Est-ce que nous avançons vers un moment transcendantal ? C'est bon. C'est ça. Est-ce que tu crois que tu vas pouvoir réussir ? Est-ce que tu crois que tu vas réussir ? Oui ça peut arriver. Je suis tout ouïe. Je suis tout ouïe. Oh la gloire du matin !

© Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


6 - Ce jour-là (On That Day)

Il y a des gens qui disent
On a ce qu'on mérite
Pour les péchés contre Dieu
Et pour les crimes dans le monde

Je ne saurais pas
Je tiens seulement la forteresse
Depuis le jour
Qu'ils ont blessé New York

Il y a des gens qui disent
Ils nous haïssent depuis des temps anciens
Nos femmes sans voiles
Nos esclaves et notre or

Je ne saurais pas
Je tiens seulement la forteresse
Mais répondez moi
Je ne vous attaquerai pas en justice

Est-ce que vous êtes devenu fou
Ou avez-vous fait un reportage
Ce jour-là
Ce jour-là
Quand ils ont blessé New York
 

© Leonard Cohen et Anjani Thomas
© 2004 Old Ideas LLC (BMI) and Little Fountain Music (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


7 - Villanelle pour notre ère (Villanelle For Our Time)

De la recherche amère du coeur,
Accélérée par la passion et par la douleur
Nous montons pour jouer un plus grand rôle.

Ceci est la foi à partir de laquelle nous commençons;
Les hommes connaîtront de nouveau la richesse commune
En suivant la recherche amère du coeur.

Nous avons aimé le facile et l'habile,
Mais maintenant avec la main et le cerveau plus vifs,
Nous montons pour jouer un plus grand rôle.

Les loyautés de moindre valeur disparaissent,
Et ni race ni croyance ne subsistent
Partant de la recherche amère du coeur.

Ne navigant pas avec une carte vénale
Qui a trompé la masse pour du gain personnel
Nous montons pour jouer un plus grand rôle.

Remodelant la loi et l'art étroits
Dont les symboles sont les millions massacrés
De la recherche amère du coeur
Nous montons pour jouer un plus grand rôle.

© Frank Scott, 1943. Musique : Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI) and Estate of F.R. Scott
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


8 - Là pour toi (There For You)

Quand tout est descendu
Et la douleur est venue
Je comprends maintenant
J'étais là pour toi

Ne me demandes pas comment
Je sais que c'est vrai
Je comprends maintenant
J'étais là pour toi

Je fais mes plans
Comme je le fais toujours
Mais quand je regarde en arrière
J'étais là pour toi

Je marche dans les rues
Comme je faisais avant
Et la peur me glace
Mais je suis là pour toi

Je passe ma vie en revue
Ce n'était jamais moi
C'était toujours toi

Tu m'as envoyé ici
Tu m'as envoyé ici
Cassant les choses
Que je ne peux plus réparer

Fabriquant des objets
Avec des pensées
Fabriquant plus encore
Mais ne pensant plus

Mangeant de la nourriture
Et buvant du vin
Un corps que je pensais
Etait le mien

Habillé comme un Arabe
Habillé comme un Juif
Ô masque de fer
J'étais là pour toi

Humeurs de gloire
Humeurs nauséabondes
Le monde passe à travers
Une serviette ensanglantée

Et la mort est ancienne
Mais toujours nouvelle
La peur me glace
Et je suis là pour toi

Je le vois clairement
Je le savais depuis toujours
Ce n'était jamais moi
J'étais là pour toi

J'étais là pour toi
Mon bien-aimé
Et par ta loi
Tout est accompli


© Leonard Cohen et Sharon Robinson
© 2004 Old Ideas LLC (BMI) and Sharon Robinson Songs (ASCAP)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


9 - Chère Heather (Dear Heather)

Chère Heather
S'il te plait reviens encore vers moi
Avec un verre dans ta main
Et tes jambes toutes blanches
De l'hiver

© Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


10 - Rossignol (Nightingale)

Pour Carl Anderson (1945-2004)

J'ai construit ma maison à coté du bois
Pour que je puisse entendre ton chant
Et c'était doux et c'était bon
Et c'était le commencement de l'amour

Adieu mon rossignol
Je t'ai trouvé il y a très longtemps
Maintenant toutes les belles chansons échouent
La forêt se ferme autour de toi

Le soleil se couche derrière un voile
C'est maintenant que tu voudrais m'appeler
Alors repose en paix mon rossignol
En dessous de ta branche de houx

Adieu mon rossignol
J'ai vécu seulement pour être près de toi
Même si tu chantes encore quelque part
Je ne peux plus t'entendre

© Leonard Cohen et Anjani Thomas
© 2004 Old Ideas LLC (BMI) and Little Fountain Music (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


 11 - A un Maître (To A Teacher)

Pour A. M. Klein (1909-1972).

Blessé une dernière fois jusqu'au silence
Une longue douleur qui s'arrête sans une
Chanson pour le prouver.

Qui pourrait bien se tenir à tes cotés
Si près de l'Eden,
Quand tu as fait luire dans chaque oeil,
Le rasoir tenu haut, faisant trembler
Chaque bélier et fils ?

Et maintenant, la maison de fous silencieuse
Où les ombres vivent dans les chevrons
Comme des chauve-souris fatiguées du jour
Jusqu'à ce que l'esprit tournant, un signal radar
Les attire, pour exagérer, grand comme
Une montagne sur le mur blanc en pierre
Votre petit boitement.

Comment est-ce que je peux te laisser
Dans une telle maison ?
Ne reste t-il plus de saints et de sorciers
Pour louer leurs comportements avec des élèves
Il n'y a plus de mal à assommer
Avec la claque d'une langue rouge et humide

Est-ce que vous avez confondu le Messie dans un miroir ?
Et reposez-vous parce que finalement il est venu ?
Laissez moi crier "Au Secours"
A coté de vous, Maître.
Je suis entré sous ce sombre toit
Sans crainte, comme un fils honoré
Entre dans la maison de son père.
 

© Leonard Cohen
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


12 - La Foi (The Faith)

La mer si profonde et aveugle
Le soleil, le regret sauvage
La massue, la roue, l'esprit.
Ö mon amour n'es-tu pas encore fatigué ?
La massue, la roue, l'esprit.
Ö mon amour n'es-tu pas encore fatigué ?

Le sang, la terre, la foi.
Ces mots que tu ne peux oublier
Ton voeu, ton lieu saint.
Ö Amour, n'es-tu pas encore fatigué ?

Une croix sur chaque colline
Une étoile, un minaret.
Tellement de tombes à remplir.
Ö Amour, n'es-tu pas encore fatigué ?

La mer si profonde et aveugle
Où le soleil doit encore se coucher
Et le temps lui-même se dévider
Ö Amour, n'es-tu pas encore fatigué ?
Et le temps lui-même se dévider
Ö Amour, n'es-tu pas encore fatigué ?

© Leonard Cohen, basé sur une chanson folklorique du Québec
© 2004 Old Ideas LLC (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.


13 - La valse de Tennessee (Tennessee Waltz)

Je dansais la valse de Tennessee
Avec ma chérie
Quand j'ai aperçu par hasard un vieil ami
Je l'ai présenté à ma bien-aimée
Et pendant qu'ils dansaient
Mon ami a volé mon amour

Je me souviens de la nuit
Et la valse de Tennessee
Je sais maintenant tout ce que j'ai perdu
Oui j'ai perdu ma petite chérie
La nuit qu'ils jouaient
La belle valse de Tennessee

Elle vient dansant la valse de Tennessee
A travers l'obscurité
Et je sens comme si je tombais en morceaux
Et c'est plus fort que l'alcool
Et c'est plus fort que le chagrin
Ces ténèbres qu'elle a laissées dans mon coeur.

© Redd Stewart and Pee Wee King. Vers additionnels par Leonard Cohen.
© 1948 Sony / ATV Acuff Rose Music (BMI)
Traduction © Graeme Allwright, 2004.

Cette page vous est proposée par le site www.leonardcohensite.com

Fermez / Close