Leonard Cohen Forum

Sous les feux de la rampe => Actualité => Discussion démarrée par: Patrice le 01 Octobre 2011, 21:09:13



Titre: Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Patrice le 01 Octobre 2011, 21:09:13
Article par Alain de Repentigny, à lire ici (http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/201110/01/01-4453270-adam-cohen-de-pere-en-fils.php)

Extrait:

"Dès la toute première chanson du nouvel album d'Adam Cohen, Out of Bed, on est frappé par la ressemblance troublante avec le Leonard Cohen des années 60 et 70. Par la suite, cette première impression s'accentue: la guitare acoustique, les arrangements dépouillés, une choriste (Jennifer Warnes!) qu'on entend derrière et surtout cette voix un peu nasillarde qui étire les syllabes de textes à la fois intimes et universels. Où donc se cachait cet Adam Cohen?"

 :)


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: phil58 le 03 Octobre 2011, 12:01:49
Très chouette article, qui me donne encore plus envie de voir Adam en concert (pour moi ce sera le 4 décembre à Lausanne), mais ce dernier dit aussi: " Depuis des années je demande à mon père de refaire un album qui évoque ses disques des années 60 et 70 où il s'accompagnait à la guitare acoustique, mais ça ne l'intéresse plus".
Le nouvel opus sera-t-il un Ten New Songs bis ?  :(




Titre: Re : Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Patrice le 03 Octobre 2011, 17:40:00
Le nouvel opus sera-t-il un Ten New Songs bis ?  :(

Tous avons eu la même pensée !!!
Ouvrons donc une parenthèse car ceci doit figurer dans le sujet sur le nouvel album (http://www.leonardcohensite.com/forum/index.php?topic=1275.0) et non dans la rubrique d'Adam Cohen.
Pour être franc, dans cet excellent article, je savais tout par Adam lui-même. Sauf le détail concernant le prochain album studio de Leonard.
Alors.... nous savons que LC n'a plus son groupe depuis la fin de la tournée. A la lumière des mots d'Adam, il devient maintenant évident que nous aurons droit à de la musique en conserves comme dans Ten New Songs et Dear Heather.
Dommage... :o

Pour revenir à Adam et son magnifique album, voici un article en anglais que je viens de trouver ICI (http://entertainment.ca.msn.com/music/features/leonards-son-adam-cohen-overcomes-failure-on-like-a-man).


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: lesperluette le 04 Octobre 2011, 08:12:19
Bonjour à tous. Je déboule dans votre discussion, sans excuses pour mon silence des derniers mois, pour apporter une dissonance à ce chœur de louange. Je n'ai pas l'intention de critiquer le travail d'Adam Cohen, je ne le connais pas. Cependant, l'article dont vous parlez et vos commentaires m'embarrassent.
Que penseriez-vous de Leonard Cohen s'il n'avait cessé de se répéter pendant 40 ans avec les mêmes thèmes et les mêmes orchestrations avec juste la tonalité de sa "voix d'or", affectée par les expériences de vie ? Je ne me rappelle plus qui a écrit que les artistes sont les guides qui prennent le relais après que la voix de nos pères nous ait abandonnés ? Que deviendrions-nous s'ils n'avançaient pas, dans la solitude et le risque de déplaire ? Cette indépendance est pour moi la garante de l'authenticité et de la créativité. Elle entre pour beaucoup dans le respect et l'amour (euh…) que je porte à l'ensemble du travail de Leonard Cohen. Alors, l'habillage et le design musical, je m'en moque un peu.
Je ne suis pas musicienne, c'est peut être pour ça…
Je souhaite à Adam Cohen une longue carrière pour,  qu'après avoir repris l'héritage de son père, il puisse l'abandonner sans culpabilité, pour s'aventurer sur des routes inconnues. Allez, ne m'en voulez pas, je ne veux pas être désagréable mais je suis souvent triste, ces temps-ci et amère.…



Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Patrice le 04 Octobre 2011, 16:01:38
Content de te "revoir", Lesperluette! ;)

Personne n'est obligé de préférer "le" Leonard Cohen qui s'accompagnait à la guitare acoustique même si c'est ainsi que je l'ai découvert, avec ses mots, avec sa diction, avec ses choeurs, avec sa voix. C'est exactement ce que fait Adam sur son nouvel album après une carrière où il a trop cherché à s'éloigner de la musique de son père. Et ce n'est pas parce que j'aime ce genre de musique (et que je hais le synthétiseur...) que j'oblige qui que ce soit à être d'accord avec moi.
Je respecte ton opinion, elle est louable. Mais je ne crois pas que la mienne le soit tellement moins.
Il faut de tout pour faire... un forum...!!!
 :D

Patrice.


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: rebuber le 04 Octobre 2011, 18:52:57
Cet échange est bien intéressant.

La différence de point de vue de chacun est peut-être une façon de regarder la montagne avec une vue d'ensemble, même si cela est impossible.

Dans une dizaine d'années, Patrice, ce que tu appelles de façon radicale " la musique en conserve" de  "Ten New Songs et Dear Heather" résonnera peut-être  comme une nostalgie infinie dans ton coeur. Qui sait ? Ecoute bien dans Dear Heather cette façon qu'à LC de se mettre en retrait de sa musique pour faire résonner les voix qui l'entourent et les paroles... Ecoute cette ABSENCE.

Ecoute : Ne revis plus les vieux souvenirs (ce que l'on revit n'est pas vivant).  Défais le filet que tu as fabriqué. Vide ton esprit du connu  qui n'est que le piège de ton désir. Aussi longtemps que tu t'accroches à ce passé tu ES l'obstacle qui t'empêche d'expérimenter ce qui est nouveau.

Ecoute maintenant le plus difficile : jette toute ta collection LC.... (si, si crois-moi).  Quand tu seras :

'Blessé une dernière fois jusqu'au silence
Une longue douleur qui s'arrête sans une
Chanson pour le prouver' ("to a teacher")

"Sans une chanson pour le prouver"... quand tu auras tout jeté alors peut-être... ? pourras-tu  entendre la musique de l'inconnu qui vient à toi  (même si elle est en  conserve... )

(Je dois vous remercier - Lesperluette et Patrice - car grâce à vous je me suis mis à réécouter en boucle dear heather)
 


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: lesperluette le 04 Octobre 2011, 21:58:51
merci pour ces marques de sympathie !
Bien sûr que toutes les opinions sont respectables, il n'y a pas de hiérarchie dans les goûts parce que ça ne se commande pas, chacun aime ou n'aime pas tel instrument ou telle couleur ! quelle importance ?
Je ne me gene pas pour apporter de la contradiction, ça anime les échanges et les réponses des uns et des autres sont l'occasion de continuer à réfléchir, ou mieux encore, comme le dit Rebuber, de se tourner vers les disques.
De plus, je me plais à considérer que ce forum à une utilité par rapport à l'œuvre de Cohen. Ne le dit-il pas lui même ? J'ai donc envie d'inviter tous ceux qui passent ici à considérer que, le monde ayant tellement changé en quarante ans, nous avons tellement changé aussi, nous sommes vraiment obligés, pour rester vivants, d'accueillir les changements et les œuvres novatrices comme elles se présentent.
Personne n'est obligé d'aimer ou d'être satisfait mais on peut faire confiance à un type comme Leonard Cohen. Je ne pense pas qu'il produise n'importe quoi, il y a de quoi penser à l'infini dans ses derniers disques.


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: phil58 le 05 Octobre 2011, 21:42:00
De la musique en conserves !
Patrice, on ne pouvait mieux décrire ces albums que sont TNS et DH :)
Ce sont pourtant de bonnes chansons (j'ai un faible pour la voix émouvante et très en retrait
de Cohen sur DH), mais imaginons les avec de la guitare acoustique, un violon, un violoncelle,
du piano, un orgue, et pourquoi pas, un peu de hautbois, et là, on tient deux des meilleurs
albums de Cohen.
D'ailleurs, NIGHTINGALE et THE FAITH, orchestrés correctement, sont splendides.
Et on peut aussi se rendre compte de la différence, à l'écoute de IN MY SECRET LIFE et
BOOGIE STREET, sur LIVE IN LONDON.
Après, bien-sûr, on a le droit d'être masochiste. Tous les goûts sont dans la nature ! ;)


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Patrice le 05 Octobre 2011, 22:07:59
Oui, Philippe, tu décris exactement ce que j'ai voulu dire... :)

Car je n'ai jamais dit que les chansons étaient mauvaises, mais la boite à rythmes gâche tout.
Pour la tournée, j'ai lu certains articles qui disaient que les arrangements étaient discutables, c'est possible, je ne sais pas, mais j'ai entendu de véritables musiciens!!!
Et je ne pense pas que, en prenant de l'âge, on se doit d'aimer la musique dite "de jeunes" (au fait, pourquoi on dit ça?) sous prétexte qu'on a changé.
Alors, quand j'entends de jeunes auteurs-compositeurs qui font de très jolies choses sans avoir recours à ces rythmiques, j'applaudis et je me dis que, finalement, je ne suis peut-être pas si ringard que ça...
 ;D

Patrice.


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: phil58 le 06 Octobre 2011, 21:22:02
Durant l'enregistrement de TNS, ä la demande de Cohen, Sharon Robinson fit une démo de leurs nouvelles chansons, histoire de voir où ils en étaient. Elle enregistra donc les synthés et les boîtes à rythme, y ajouta les voix préalablement enregistrées, et amena la maquette à Leonard, pensant que ce dernier allait se décider pour les arrangements et les musiciens.
Mais il n'en fût rien: Cohen écouta, et à la grande surprise de Sharon, lui dit que c'était très bien comme ça, que le disque était prêt.
Elle objecta que ce n'était qu'une démo, mais n'eût hélas pas gain de cause.
Et nous, nous ne sommes sans doute pas passés bien loin d'un chef-d'oeuvre !


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Billy Shears le 07 Octobre 2011, 08:04:44
C'est incroyable cette histoire la ! Lui qui était tellement exigeant pour ses arrangements autrefois.


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Calypso le 07 Octobre 2011, 11:39:43
Faut que je réécoute TNS, car rien m'avait choqué dans cet album que j'ai trouvé très bien (mais j'aime aussi les autres, juste DOALM que j'aime moins à cause des arrangement). Mais c'est vrai que je ne suis pas musicienne. Actuellement je suis plongée dans pas mal de bootlegs, trouvés sur le site de Jarkko.

Pour en revenir à Adam :

http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/critiques-de-spectacles/201110/06/01-4454825-adam-cohen-comme-un-homme.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=envoyer_cbp



Titre: Re : Adam Cohen: de père en filsc'est assez incroyable
Posté par: phil58 le 07 Octobre 2011, 19:21:43
Oui Buckp, c'est assez incroyable. Bon, ce sont mes mots à moi, et cela date de 3 ans déjà, mais je pense avoir été assez fidèle à ce qu'avait dit Sharon Robinson sur la RSR (Radio Suisse Romande), après le concert de 2008 à Montreux.
En fait, le journaliste s'entretenant avec elle, lui avait dit regretter les arrangements de TNS. Elle se défendit d'y être pour quelque chose, bien qu'elle en fut souvent accusée, et raconta la petite histoire de la démo.

Calypso, Lesperluette, moi non plus je ne suis pas musicien, bien qu'adolescent, j'ai massacré les chansons de Cohen, Neil Young et Cat Stevens. Comme Leonard, je m'étais mis à la guitare pour plaire aux filles, mais, contrairement à lui, sans le moindre succès. Pas une seule, pas une, ne s'est rendue compte qu'elle avait à faire à un véritable génie de la six corde ! ;)


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: phil58 le 07 Octobre 2011, 20:36:29
Calypso, sympa ton article sur Adam. Vivement le 4 décembre !
Son nouvel album sort ces jours-ci, non ?


Titre: Re : Adam Cohen: de père en fils
Posté par: Patrice le 08 Octobre 2011, 00:03:40
Je me souviens avoir lu un article racontant cette histoire, je ne me suis dit aussi que ça aurait changé bien des choses.
Sharon avait raison ! ;)

Quand j'aurai un peu plus de temps, je déplacerai la discussion sur TNS/DH dans un autre topic, histoire qu'on parle un peu d'Adam ici...
;D