Leonard Cohen Forum

L'oeuvre de Leonard Cohen => Album Old Ideas => Discussion démarrée par: lesperluette le 19 Janvier 2012, 15:47:33



Titre: Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 19 Janvier 2012, 15:47:33
http://www.guardian.co.uk/music/2012/jan/19/leonard-cohen-old-ideas-new-album (http://www.guardian.co.uk/music/2012/jan/19/leonard-cohen-old-ideas-new-album)

Avec le lancement de son nouvel album, Leonard Cohen fait un pied de nez au destin !
Par l'auteur de Old Ideas, son premier album depuis 8 ans : Cet album vous invite à vous laisser emporter, même si c'est vous qui l'avez écrit.

Ses détracteurs l'appellent ironiquement Len Le Rieur mais mercredi soir, Leonard Cohen a captivé une salle bondée de journalistes pour le lancement de son premier album depuis huit ans.

« C'est comment d'écouter votre propre disque ? » a demandé Jarvis Cocker après l'audition de l'album, Old Ideas.
« Je n'écoutais pas », a déclaré Cohen. Il a continué en disant qu'il avait juste été attentif pour savoir s'il avait atteint « le degré d'excellence nécessaire. Plus encore, je me demandais si je m'étais senti transporté. Ce disque en particulier vous invite à vous laisser emporté par lui, même s'il se trouve que vous l'avez écrit vous-même. »

Le timbre de Cohen est devenu encore plus sépulcral avec l'âge. « Parlons de la voix - elle parait encore plus grave », a déclaré Cocker. « Pensez-vous qu'il y a une limite jusqu'où elle peut descendre ? »
« C'est ce qui arrive quand vous abandonnez la cigarette, contrairement à l'avis général. J'ai pensé que ça anéantirait ma position et que ma voix grimperait au soprano. » Il a plaisanté en disant qu'il aimerait recommencer à fumer à 80 ans. Ainsi, si la tournée reprend, « je pourrais fumer sur la route ».

Old Ideas prouve que les préoccupations récurrentes de Cohen sur le sexe, la mort et le salut perdurent. La couverture intérieure de l’album présente un dessin de Cohen, un nu féminin et un crâne. Âgé de 77 ans, Cohen dit qu' avoir été un auteur-compositeur apprécié par le public féminin « c'était agréable, avoir une sorte de réputation ou une sorte de liste de références qui vous dispense de recommencer à zéro avec chaque femme que vous rencontrez. Maintenant d'une façon ou d'une autre, ça n'a plus d'importance. »
Cocker dit qu'il avait toujours été impressionné par le caractère « intime » du travail de Cohen.
« Vous savez, vous travaillez avec ce que vous avez », dit Cohen après une pause. « J'ai toujours eu l'impression de racler les fonds de tiroirs pour essayer de trouver de quoi faire une chanson. Je n'ai jamais eu le sentiment d'être debout devant un buffet avec une multitude de choix. Je fonctionnais mieux dans ce que Yeats appelait « l'antre de chiffonnier qu'est le coeur ». *

Il a découragé toutes les tentatives de Jarvis Cocker pour décoder les paroles des chansons en l'avertissant : « Nous devons être prudents dans l'analyse de ces mécanismes sacrés parce que si quelqu'un met des bâtons dedans, aucun de nous n'écrira plus jamais une ligne. »
Il dit que l'écriture de chansons implique « persévérance, transpiration, mais aussi un certain type de grâce et d'illumination. »

Cocker a demandé si c'est Cohen qui avait toujours eu l'intention d'appeler son album Old Ideas ?
« Vous savez, je n'ai pas tant d'idées que ça" a répliqué Cohen.

« Dans une autre chanson, Come Healing, il y a une ligne « the penitential hymn » qui m’a frappé par le fait que cela pourrait fonctionner pour beaucoup de vos chansons ».
« Je ne suis pas sûr de savoir ce que cela veut dire, pour être honnête", a réagi Cohen, provoquant  des rires dans l'auditoire. « Est-ce que c'est la pénitence appropriée pour Dieu ou pour l'homme ? Qui est à blâmer dans cette catastrophe ? Je n'ai jamais compris cela. »

Cocker a également posé des questions sur Banjo, une chanson qui utilise l'image d'un instrument flottant dans la mer. « Le banjo peut être un instrument marrant », a t-il dit. Après une pause éloquente, un Cohen impassible continue : « C'est hilarant, si c'était un Stradivarius, ça ne serait pas si intéressant. »
« La mer serait pleine de marchands d'art plongeant pour le sauver », a-t-il conclu.
Cocker a répondu en demandant à Cohen s'il savait qu'en argot des Sheffield, banjo  est un mot pour dire sandwich, parce que la personne qui en mange fait le geste d'en jouer en se débarrassant des miettes.

Le chanteur de Pulp a terminé en demandant comment Cohen avait reçu le Prix  PEN New England Award pour l'excellence littéraire de son travail.
« Ce que j'ai le plus aimé de cette récompense, c'est de la partager avec Chuck Berry, » a déclaré Cohen. « Roll over Beethoven and tell Tchaikovsky the news » - J'aurais bien voulu écrire ça. "

Quand la salle a pu poser des questions, Cohen a révélé qu'il est possible d'envisager une tournée après la sortie de l'album, malgré l'évanouissement sur la scène après un épisode d'intoxication alimentaire en Espagne il y a deux ans. Le chanteur a déclaré qu'il avait été « revigoré et illuminé » par sa dernière tournée. Les 247 spectacles offerts pendant les deux années ont  recueilli un vaste public et des critiques extraordinaires.

Avant de commencer cette tournée, M. Cohen avait déclaré: « Je n'avais rien fait pendant 15 ans, un peu comme Ronald Reagan dans ses années de déclin. Il se souvenait qu'il avait eu un bon rôle -.. Il a joué le président dans un film - Je me souvenais vaguement que j'avais été chanteur. Être de retour sur la route m'a vraiment rétabli comme travailleur dans le monde et c'était très satisfaisant. »

La tournée avait été rendue nécessaire par la situation financière de Cohen. Le chanteur a poursuivi son ancien manager pour avoir détourné 2,8 millions de £ de son fonds de pension alors qu'il était en retraite dans un monastère bouddhiste zen. Toutefois, Cohen a dit: « Quand j'ai fini la tournée, je n'avais pas envie de m'arrêter, j'ai donc écrit le disque. » Il a ajouté qu'un nouvel album et une tournée sont probables.

Lorsqu'on lui a demandé si le fait d'avoir deux petits-enfants lui fait penser à son héritage artistique, Cohen a déclaré: « Je ne peux pas associer ces petits êtres avec n'importe quel idée plus large, comme un héritage. C'est juste une joie d'être dans la présence de cette expression étonnante du destin de la famille.. »
En février dernier, Lorca, la fille de Cohen a eu un bébé avec Rufus Wainwright. Cohen a nié qu'un duo avec Wainwright était prévu. « […]. »

Le premier album de Cohen a été publié en 1968. J. Cocker dit à L. Cohen qu'il avait trouvé le caractère rudimentaire de son jeu à la guitare « émouvant », en dépit des commentaires plein d'auto-dérision de Cohen à ce sujet. Le chanteur dit qu'en Angleterre, les critiques « avaient d'abord déclaré que je connaissais trois accords alors que j'en savais cinq ».
Il a également révélé qu'il n'aurait jamais écrit son premier roman, The Favourite Game, en 1959, sans sa logeuse d'Hampstead, à Londres, qui menaçait de le jeter dehors s'il n'écrivait pas trois pages par jour.

Lorsqu'on lui a demandé comment correspond la nouvelle chanson, Darkness, avec les vers si célèbres d'Anthem, écrit en 1992, « there is a crack in everything, that's how the light gets in, » Cohen a répondu: « Là, vous me laissez bouche bée ! »

Après quelques interventions de Cocker, il a finalement divulgué: « C'est juste la chanson qui permet à la lumière d'entrer. C'est la position de l'homme debout face à quelque chose d'irrévocable et d'inflexible, chantant sur ça. C'est la position de Zorba le Grec : lorsque les choses tournent vraiment mal, vous pouvez juste lever votre verre, taper vos pieds et danser une petite gigue. Et c'est tout ce que vous pouvez faire ».



Cette interview de Leonard Cohen par Jarvis Cocker a eu lieu le 18 janvier à Londres. Je pensais que Leonard Cohen avait prévu une seule conférence, je me réjouis de savoir qu'il est en forme et qu'il va se donner l'occasion de rencontrer la presse plus longuement.
* (rag and bone shop of the heart) Merci à Polyphrène pour l'aide à la traduction de Yeats, toutes les autres corrections sont bienvenues.




Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: deodatus le 19 Janvier 2012, 16:46:23
Merci, Lesperluette, pour ce gros et ardu travail de traduction !


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 19 Janvier 2012, 18:05:35
Je n'ai que deux mots à dire : bra-vo !  ;)

Et un immense merci...
 :D


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 19 Janvier 2012, 23:05:24
Sur la même soirée, l'article du Telegraph :
http://www.telegraph.co.uk/culture/music/rockandpopmusic/9025547/Leonard-Cohens-Old-Ideas-album-new-gems-from-an-old-master.html (http://www.telegraph.co.uk/culture/music/rockandpopmusic/9025547/Leonard-Cohens-Old-Ideas-album-new-gems-from-an-old-master.html)

L'album Old Ideas de Leonard Cohen : nouveaux joyaux d'un vieux maître
Le nouvel album de Leonard Cohen, Old Ideas nous offre un ravissement inattendu, dit Bernadette McNulty.


PAr Bernadette McNulty
4:03PM GMT 19 Jan 2012


Être invité par une maison de disque à écouter un nouvel album en exclusivité est généralement un cadeau empoisonné, surtout si le musicien est présent en personne. Lorsque vous êtes assis dans une pièce sans fenêtre, assailli par des chansons inconnues hurlant dans vos oreilles avec un volume insupportable, la moindre des politesses vous oblige à effacer de votre visage toute autre expression que le ravissement, sous l'œil attentif de la star et de son entourage.
Il n'y avait pas besoin de tels efforts hier soir quand Leonard Cohen est arrivé à Londres pour dévoiler son dernier album Old Ideas. Pénétrant dans l'hôtel Mayfair, habillé comme un gangster distingué, avec son beau costume croisé anthracite et siglé, il a poliment ôté son chapeau devant l'auditoire. « Ne vous inquiétez pas », a-t-il dit avec un sourire espiègle avant que la musique ne commence,  « je ne vais pas m'asseoir en face de vous ».
Cela a donné le ton parfaitement approprié de l'album, rempli de classiques de Cohen : textes poétiques, philosophiques et drôles, combinés à d'exquises mélodies sinueuses et à des harmonies délicates. L'effet des huit nouvelles chansons était quasiment magique et hypnotique. S'adressant à l'ancien chanteur de Pulp, Jarvis Cocker, Cohen a dit ensuite : « Je pense que cet album vous invite notamment à vous laisser emporter ».
Aujourd'hui, le chanteur-compositeur canadien, surnommé affectueusement  Len Le Rieur, est surtout connu pour son légendaire et solennel Hallelujah, repris des centaines de fois.  Old Ideas croise dans ces mêmes eaux de l'allégorie religieuse et de l'aspect spirituel inhérent aux représentations les plus intimes des relations amoureuses. Cependant on perçoit davantage les thèmes liés au vieillissement, teintés par un humour qui n'appartient qu'à lui. La chanson d'ouverture, Going Home présente une forme d'autoportrait d'une grande acuité, où Cohen, se définit  traîtreusement comme  «  un sportif et un berger,  un sale type paresseux qui vit dans un costume  » S'il fallait réduire l'album à un seul adage, ce serait :  « Fais-les rire, fais-les pleurer ».
Néanmoins, ce serait bien injuste de définir Cohen de sale type paresseux ! Alors que l'album arrive huit ans après son dernier grand CD, Dear Heather, Cohen a expliqué qu'il n'a jamais cessé d'écrire, qu'il travaille lentement à cause de son perfectionnisme douloureux, caractère qui l'a amené à écrire jusqu'à 80 vers pour Hallelujah. « Mon problème, c'est qu'avant de pouvoir jeter un seul vers, il me faut finir de polir le premier. Ça prend beaucoup de temps ».  Il a ajouté : « Je n'ai jamais l'impression d'avoir fini de travailler. Pour le marché, on pourrait croire qu'il ne se passe rien, mais l'atelier ne s'est jamais arrêté. »



Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 20 Janvier 2012, 08:08:45
On continue avec l'article de Sylvain Cormier, de "DEVOIR.COM" (Québec) :

http://www.ledevoir.com/culture/musique/340678/le-retour-de-leonard-cohen-les-vieilles-idees-sont-les-mieux-habillees

ATTENTION : le titre "BANJO" est en écoute à la fin de l'article !
Je n'ai pas le temps d'approfondir, et ni eu le temps de bien écouter non plus, mais je tenais à poster avant de filer !  :)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 22 Janvier 2012, 23:41:09
Leonard Cohen's listening session in London (http://www.hit-channel.com/sinenteuxeis/xenoi-kallitexnes/english-version/item/5837-leonard-cohens-listening-session-in-london)

Extraits :

Overall, the album is a classic LC, with songs that talk about love and life and are "dressed" with simple music, Cohen's deep voice, and female backing vocals. An intimate record, just like we're used to with LC. With LC's words, it's an album that "invites one to be swept along with it".
 
1. Going Home – 3.50, Patrick Leonard/Leonard Cohen
An amazing song. LC talks about himself in the third-person, in a not very flattering way. This song is streamed on the New Yorker website, something that has never been done before.
 
2. Amen – 7.39, Leonard Cohen
A rather long song but not boring at all with a violin.
 
3. Show Me The Place – 4.08, Patrick Leonard/Leonard Cohen
Musically, if there were no background female vocals, this could be a Tom Waits song. LC sings with a piano and a very deep voice. The lyrics though follow Leonard's classic style, intimate and honest.
 
4. The Darkness – 4.30 Leonard Cohen
Accompanied by the Webb Sisters and keyboards, LC sings about darkness and the end in a black-humorous way.
 
5. Anyhow – 3.09, Patrick Leonard/Leonard Cohen
A dark but rather humorous song.
 
6. Crazy To Love You – 3.08, Anjani Thomas/Leonard Cohen
LC plays the guitar and sings a song written with his friend Anjani Thomas. The song was originally in Anjani's album "Blue Alert".
 
7. Come Healing – 2.53, Patrick Thomas/Leonard Cohen
Leonard mixes spiritual and carnal once again.
 
8. Banjo – 3.26, Leonard Cohen
Beautiful song, with an interesting jolly melody, and interesting pictures.
 
9. Lullaby – 4.48, Leonard Cohen
Ethereal song with harmonica and a repetitive melody.
 
10. Different Sides – 4.10, Leonard Cohen
Along with a piano, LC sings about two different sides in a relationship.
 
Read more: http://www.hit-channel.com/sinenteuxeis/xenoi-kallitexnes/english-version/item/5837-leonard-cohens-listening-session-in-london#ixzz1kEIIpkjY


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Ange Musicien le 23 Janvier 2012, 04:34:02
Lorsqu'on lui a demandé comment correspond la nouvelle chanson, Darkness, avec les vers si célèbres d'Anthem, écrit en 1992, « there is a crack in everything, that's how the light gets in, » Cohen a répondu: « Là, vous me laissez bouche bée ! »

Hahahahaha, j'en ai pour une semaine à la digérer celle-là.  ;D


Titre: "Le Tofu de nos Emotions"
Posté par: michel le 25 Janvier 2012, 18:40:25
Paru dans le supplément culturel hebdomadaire "MAD" du quotidien "Le Soir" (Belgique) de ce mercredi 25 janvier - ainsi que sur Le Soir "on line ":
http://blog.lesoir.be/frontstage/2012/01/24/%C2%AB-le-tofu-de-nos-emotions-%C2%BB/


Titre: "Icône Cohen"
Posté par: michel le 26 Janvier 2012, 11:47:55
Paru dans le quotidien "La Libre Belgique" de ce jeudi 26 janvier :

http://www.lalibre.be/culture/musique/article/715520/icone-cohen.html


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 27 Janvier 2012, 09:31:48
Sur L'hebdo, suisse, écrit dans l'éblouissement par Christophe Passer !

http://www.hebdo.ch/comment_il_est_devenu_dieu_142875_.html


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 27 Janvier 2012, 09:54:04
Un autre long article du Guardian britannique, décidément très attentif à Leonard Cohen.

http://www.guardian.co.uk/music/2012/jan/19/leonard-cohen?intcmp=239 (http://www.guardian.co.uk/music/2012/jan/19/leonard-cohen?intcmp=239)
par Dorian Lynskey
guardian.co.uk, le jeudi 19 Janvier 2012 19.59 GMT


Leonard Cohen : « Mes chansons ne sont nourries que de ma propre expérience. »
Triste prophète, blagueur corrosif, cador repentant, Leonard Cohen, encore plus spirituel et sage, revient avec un grand album, Old Ideas.


Dans le documentaire Bird on The Wire, tourné en 1972 pendant une tournée mondiale particulièrement harassante, Tony Palmer a demandé à Leonard Cohen de définir la réussite. Cohen, alors âgé de 37 ans, connaissait à cette époque un échec relatif et le genre d'éloges qui ne paie pas les factures. Il a froncé les sourcils et répondu : « Le succès, c’est la survie. »

À ce compte-là, M. Cohen a eu beaucoup plus de succès qu’il n’aurait su le prédire. 40 ans plus tard, bien qu’il ait connu des revers de fortune, il peut entrer dans un salon d’apparat du célèbre Hôtel Crillon de Paris, pour recevoir une chaleureuse ovation. Habillé comme un gangster, il ôte son chapeau et sourit aimablement. Tout comme il le faisait chaque soir de la tournée 2008-10, celle qui a marqué sa miraculeuse renaissance artistique. Sa personnalité d’écorché vif dépressif, perceptible dans le documentaire Bird on a Wire, a évolué vers une certaine sérénité et, comme il le dit fréquemment, vers de la gratitude.

Aujourd’hui, Cohen n’accepte plus d’entretiens en tête-à-tête qu’avec la plus grande parcimonie, préférant une conférence de presse pour promouvoir son 12e album, Old Ideas, réflexion intime sur l’amour, la mort, la souffrance et le pardon. Après l’audition, il répond aux questions. Il a toujours été beaucoup plus drôle que ne le laissait présager sa réputation ; Il maîtrise son impassibilité à un niveau tel que chaque nouvelle question le met en valeur dans ce double rôle. Ainsi quand Claudia, du Portugal, lui demande de s’exprimer sur sa réputation d’homme à femmes : « Eh bien, au point où j’en suis, me définir comme un homme à femmes demande une bonne dose d'humour », répond-il. Steve, du Danemark, lui demande comment il s’imagine dans sa prochaine vie. « Je ne suis pas sûr de comprendre ce qu’on appelle la réincarnation, mais si cela existe, j’aimerais bien m’incarner en chien de ma fille. » Erik, également en provenance du Danemark, lui demande s'il est venu à accepter la mort. « Bien à contrecœur, j’en suis venu à la conclusion que j’allais mourir. », répond-il. « Alors, naturellement ces questions donnent à réfléchir. Mais, voyez-vous, je tiens à le faire en rythme. »

Cohen entre dans la catégorie des légendes sous-estimées. Pour ses fans et de nombreux auteurs-compositeurs, il est au meilleur niveau qui puisse exister. Cependant, il n'a jamais obtenu d’album de platine en dehors de son pays natal, le Canada, et, pour une raison ou une autre, la Norvège. Il dit qu’une certaine image de lui a été « saisie dans le logiciel », celle d’un poète coureur de jupons qui chante des chansons de « mélancoliques et désespérées » appréciées par ceux qui voudraient (ou pourraient) en écrire aussi. Ces temps-ci, le moteur de recherche dit qu'il a écrit Hallelujah, une chanson dédaignée sur un album qui n’a pas eu de succès, devenue une sorte d'hymne moderne par une alliance improbable de Jeff Buckley, Shrek et The X Factor.

Son auteur est né à Montréal le 21 Septembre 1934, trois mois avant Elvis Presley. Quand il a sorti ses premières chansons à New York, (Songs of Leonard Cohen, 1967), les agents lui ont demandé : « N'êtes-vous pas un peu vieux pour ce genre-là ? ». Il avait perdu son père dans son enfance, rencontré Jack Kerouac, il vivait une idylle bohème sur l'île grecque d'Hydra, il avait visité Cuba pendant la crise de la Baie des Cochons, et avait déjà été applaudi pour la publication de deux romans et quatre recueils de poésie. En bref, il avait déjà vécu, et cela donnait à ses chansons raffinées et mystérieuses une autorité morale. Les jeunes ont senti qu'il était initié à des secrets qu'ils ne pouvaient percer. Il n'était pas le meilleur chanteur, ni le meilleur musicien, ni l'homme à la plus belle apparence, mais il avait pour lui le charisme et les mots, et une pensée érotisée. Il a toujours été plus apprécié en Europe qu'en Amérique du Nord, peut être parce que son style était plus proche des chansonniers français et des chanteurs juifs que du folk américain.. Un article dans le journal folk Sing Out ! notait qu’ « aucune comparaison ne peut être établie entre Leonard Cohen et quoique que ce soit d’autre. »

Sous le feu des questions, il pourrait révéler certaines anecdotes sur ses chansons, comme celle de l'épouse de son ami, Suzanne Vaillancourt qui lui a vraiment servi « du thé et des oranges ». En réalité, elle servait un thé aromatisé au zeste d'orange. Ou bien, dire si Janis Joplin lui a jamais offert « une pipe sur le lit défait » de l'Hôtel Chelsea (oui, il regrettera plus tard sa franchise inélégante). Il ne dira jamais rien d’autre de leur signification.

Il résiste encore à les expliquer et son implacable autodérision pince-sans-rire fonctionne comme un très bouclier très efficace, très réjouissant aussi. Deux jours après Paris, Cohen apparaît à Londres pour une autre audition, organisée par Jarvis Cocker. Fan depuis l'adolescence, Cocker se heurte constamment à la réticence de Cohen qui ne veut pas s’aventurer dans la « mécanique sacrée » de la chanson, de peur qu'elle cesse d’agir. Les chansons lui viennent difficilement et quand il a une bonne idée, il persévère longtemps : Il lui a fallu deux ans et 80 versets potentiels pour venir à bout de Hallelujah. Pendant l’audition, un écran affiche les pages de ses carnets, noircies par les ratures et les versets abandonnés. « Il y a des gens qui composent dans la profusion », dit-il. « J'adorerais être l'un d'eux, mais ce n’est pas le cas. Vous ne pouvez faire qu’avec ce que vous êtes. »

La petite notoriété de Cohen a pâli en 1977 avec la sortie de Death of a Ladies' Man. Dans le studio d'enregistrement, un Phil Spector complètement fou a braqué un pistolet sur lui et mixé les chansons approximativement. En 1984, le magnat de Columbia, Walter Yetnikoff ne voulait même pas sortir Various Positions, l’album qui contient Hallelujah, en expliquant : « Voyez-vous, Léonard, nous savons que vous êtes exceptionnel, mais nous ne savons pas si vous êtes bon. » Cependant, l’album suivant, I'm Your Man, paré de synthétiseurs, d’un esprit acerbe et d’une voix semblable à une secousse sismique, lui a permis de recevoir une avalanche de louanges de la part de jeunes admirateurs dont Nick Cave et les Pixies. Sur des chansons comme First We Take Manhattan, Everybody Knows et The Future, sa dépression a pris des proportions quasiment géopolitiques. Il a dit à Mikal Gilmore, le journaliste : « Il est inutile de tenter de prévenir l'apocalypse. La bombe est déjà larguée. ». À Paris, quand l’un d’entre nous lui demande ce qu'il pense de la crise économique actuelle, il répond simplement : « Everybody Knows ».

En 1993, Cohen n’est pas oublié de son public, mais il traverse une passe difficile. Cohen se retire six ans dans un monastère du mont Baldy, en Californie, auprès de son vieil ami et maître zen Kyozan Joshu Sasaki, qu'il appelle Roshi et qui a aujourd’hui104 ans. « Ce vieux professeur ne parlait jamais de religion » dit Cohen à l'auditoire de Paris. « Il n'y a pas de dogme, il n'y a pas de culte ou de prière adressée à une divinité. Seulement la volonté de vivre dans une communauté. »

Quand il a quitté le Mont Baldy, sa dépression chronique a finalement disparu. « Quand je parle de dépression », dit-il sérieusement, « je parle d'une dépression clinique qui plombe votre vie entière à cause de l'angoisse et l'anxiété, le sentiment que rien ne va, que le plaisir ne vous est pas accessible et que tous vos efforts sont voués à l'effondrement. Je suis heureux d'annoncer que, par étapes imperceptibles, grâce à de bons enseignants et un peu de chance, cette dépression s’est lentement évanouie et n'a plus reparu avec la même férocité qui avait prévalu pendant la plus grande partie de ma vie. » Il pense que c'est peut-être un effet de son âge avancé. « J'ai lu quelque part qu’en vieillissant, les cellules de votre cerveau qui meurent les premières sont celles qui sont responsables de l'anxiété. Dans ce cas, peu importe la manière dont vous vous soumettez à diverses disciplines. Vous allez commencer à vous sentir beaucoup mieux ou bien pire selon le l'état de vos neurones. »

Est-ce vraiment si simple ? La tonalité caractéristique de ses chansons peut-elle vraiment être expliquée par la biochimie d’un cerveau malheureux ? Récemment, il a déclaré à sa biographe, Sylvie Simmons, que dans tout ce qu'il a fait, il a « seulement essayé de se battre contre ses démons. Juste essayé de les maîtriser." Il a brièvement flirté avec la scientologie, comme avec le judaïsme et le bouddhisme zen. S’il ne s'est jamais marié, il a eu plusieurs liaisons importantes, notamment avec Joni Mitchell, l’actrice Rebecca De Mornay et la femme qui lui a donné deux enfants dans le début des années 70, Suzanne Elrod (pas La Suzanne de la chanson). Il était un sacré buveur et fumeur, il a aussi essayé divers produits. Pendant la tournée de1972, celle du documentaire Bird on a Wire, il avait baptisé son groupe The Army et lui, il était surnommé le Capitaine Mandrax à cause de son sédatif préféré.

Dans ce film, il apparaît amer et épuisé : un « rossignol rompu » s'adressant au public avec un humour grinçant. Pourtant, lors de sa dernière tournée, il a exprimé sa profonde reconnaissance pour tous les encouragements et les applaudissements. « J'ai été touché par l'accueil, c’est vrai. » dit-il. « Je me souviens qu’en Irlande, l’accueil était si chaleureux que les larmes me montèrent aux yeux et j'ai pensé que je ne pouvais pas être vu pleurant comme ça, je me suis retourné et j'ai vu les larmes des musiciens."

Cette dernière tournée a été déclenchée en partie par nécessité financière, après que son agent ait détourné la quasi-totalité de ses économies. Était-il réticent à retrouver la route ? « Je ne sais pas si réticence est le mot exact, plutôt appréhension ou nervosité. Nous avons répété vraiment longtemps, plus que ce qui était nécessaire, mais on n'est jamais vraiment certain… ». Il espère qu’il y aura d’autres concerts et un autre album dans un an ou deux. Il est déjà plus vieux que Johnny Cash l’était quand il a sorti son dernier album. Bientôt sa longévité artistique aura dépassé celle de Frank Sinatra. Sur le dos d'un de ses carnets, il a écrit : « à garder pour la fin du livre, pas pour tout de suite. »
À Paris, après la conférence de presse, je me suis discrètement introduit dans une arrière-salle pour un rare tête-à-tête avec Cohen. De près, il a une présence apaisante, la courtoisie du vieux monde se mêlant avec le Zen, et sa voix teintée au noir de fumée est aussi rassurante qu’une berceuse. Je lui ai demandé si le long et douloureux processus d'écriture de ses chansons venait plus facilement.

« Eh bien, vous savez, nous parlons d’un monde où des gens descendent dans les mines, mâchant de la coca et dépensant chaque jour dans un travail éreintant. Nous sommes dans un monde où la famine règne, où des gens esquivent des balles et ont leurs ongles arrachés dans des prisons. De sorte qu’il est vraiment difficile pour moi de replacer le travail que je fais pour écrire sur une échelle de valeur. Ouais, je travaille dur, mais comparé à quoi ? »

A-t-il appris quelque chose en les écrivant ? A-t-il résolu quelques idées de cette manière ?

"Je pense que vous élaborez quelque chose. Je ne dirais pas des idées. Je pense que les idées sont ce que dont vous voulez vous débarrasser. Je n'aime pas vraiment les chansons avec des idées. Elles peuvent résonner comme des slogans. Elles ont tendance à être dans l’orthodoxie des choses : l’écologie ou le végétarisme ou le pacifisme. Ce sont là des idées merveilleuses, mais je tiens à travailler sur une chanson jusqu'à ce que ces slogans, aussi formidables qu’ils puissent être, et aussi salutaires que puissent être les idées qu'ils promeuvent, se dissolvent dans les convictions les plus profondes du cœur. Je n'ai jamais cherché à écrire une chanson didactique. C'est juste mon expérience. Tout ce que je dois mettre dans une chanson, c'est ma propre expérience. "

Dans Going Home, la chanson d’ouverture d’Old Ideas, une ligne mentionne « un manuel pour vivre avec la défaite ». Est-ce qu'un auditeur peut en apprendre davantage sur sa vie en écoutant ses chansons ?

« Une chanson agit à plusieurs niveaux. Elle agit au niveau dont vous venez de parler, où elle répond au cœur aux prises avec les épreuves et les défaites, mais elle peut aussi faire la vaisselle et le ménage. Elle peut aussi servir à faire la part des choses ».


Est-ce qu’une nouvelle reprise de Hallelujah est un hommage qu'il s'est lassé de recevoir?

« Il est arrivé que des gens demandent : pourrions-nous avoir un moratoire sur Hallelujah, s'il-vous-plaît ? En-avons nous un pour chaque événement et chaque idole ? Une ou deux fois, j’ai senti que j'aurais peut-être du la faire taire, mais à bien y penser, non, je suis très heureux qu’elle soit chantée. »

Dirait-il encore que le succès, c’est la survie. ?

« Ouais », sourit-il. « C'est bien assez pour moi. »


Titre: Re : Old Ideas : L'internaute
Posté par: lesperluette le 27 Janvier 2012, 16:11:06
http://www.linternaute.com/musique/pop-rock/old-ideas-de-leonard-cohen.shtml (http://www.linternaute.com/musique/pop-rock/old-ideas-de-leonard-cohen.shtml)
par Jérôme MORLON

Old Ideas : pourquoi Leonard Cohen est toujours au sommet
Alors que sort son premier disque depuis 8 ans, une réussite totale, retour sur quelques éléments de la longue carrière de Leonard Cohen, le poète-chanteur-canadien immensément respecté.


Titre: Re : Old Ideas : Le Monde
Posté par: lesperluette le 27 Janvier 2012, 16:17:36
http://www.lemonde.fr/m/article/2012/01/27/impeccable-leonard-cohen_1634792_1575563.html (http://www.lemonde.fr/m/article/2012/01/27/impeccable-leonard-cohen_1634792_1575563.html)
Le Monde
Y. P.


OLD IDEAS : Impeccable Leonard Cohen
    
Alléluia ! L'homme au chapeau, celui qui dansait une valse lente en costume noir sur la fin de l'amour, avec Suzanne ou Marianne, est de retour. Huit années qu'il ne nous avait pas donné de nouvelles chansons. Après ses ennuis avec sa manageuse partie avec la caisse et ses économies, il dut entamer pour se renflouer une longue tournée, qui l'empêcha d'écrire quoi que ce fût. Autant dire que les vieilles idées d'Old Ideas, on les attendait avec impatience. Le résultat est à la hauteur. Elégant. Sobre. D'une impeccable distance. Avec cette inimitable voix rauque, qui psalmodie des mélodies pleines de tact, où il est juste question de ces petites interro-gations ordinaires et quotidiennes communes à tous. Le premier morceau, Going home est une splendeur. Le reste, très bluesy, pour une fois, est à la hauteur. Bref, l'album événement du début d'année.


Titre: Re : Old Ideas : Les échos
Posté par: lesperluette le 27 Janvier 2012, 18:47:10
Bel article sur le site des Echos.
Bon, la soirée au Crillon et les rares paroles de Leonard, vous les connaissez déjà par cœur, mais réjouissons-nous de l'hommage  unanime de la presse, d'autant que l'esprit et l'humour de notre homme semblent contagieux. On se sent tous intelligents et drôles.

http://www.lesechos.fr/journal20120127/lec1_les_echos_week_end/0201857824498-leonard-et-la-maniere-280736.php (http://www.lesechos.fr/journal20120127/lec1_les_echos_week_end/0201857824498-leonard-et-la-maniere-280736.php)
Les Echos 27/01 | 07:00 | mis à jour à 07:51
par Thierry Gandillot


Leonard et la manière
Jeune homme de soixante-dix-sept ans, Leonard Cohen est venu présenter à Paris son nouvel album, « Old Ideas ». L'occasion de prouver qu'il est toujours l'homme des idées neuves.



Titre: Re : Old Ideas : Paris Match
Posté par: lesperluette le 28 Janvier 2012, 17:46:59
Bien sûr, les articles continuent avec la même tonalité mais voir les gros médias faire la fête à Léonard Cohen, …
Il y a aussi un article  dans la version papier de l'hebdomadaire, page 14.

http://www.parismatch.com/Culture-Match/Musique/Actu/Leonard-Cohen-a-de-la-suite-dans-les-idees-373367/ (http://www.parismatch.com/Culture-Match/Musique/Actu/Leonard-Cohen-a-de-la-suite-dans-les-idees-373367/)
Paris Match
culture-match | samedi 28 janvier 2012
Par Benjamin Locoge

Leonard Cohen a de la suite dans les idées
Après le succès de sa tournée mondiale, le chanteur publie enfin un nouvel album « Old Ideas ». Il le présentait à Paris à la presse européenne. Récit.

 


Titre: Re : Old Ideas : Washington Post
Posté par: lesperluette le 28 Janvier 2012, 18:06:45
http://www.washingtonpost.com/blogs/click-track/post/album-review-leonard-cohen-old-ideas/2012/01/27/gIQA1PPpVQ_blog.html (http://www.washingtonpost.com/blogs/click-track/post/album-review-leonard-cohen-old-ideas/2012/01/27/gIQA1PPpVQ_blog.html)

By Click Track
01:49 PM ET, 01/27/2012
Album review: Leonard Cohen, “Old Ideas”


Leonard Cohen’s new album is his best in decades.
It’s “his best since the Reagan-era ‘I’m Your Man,’” and is “both resplendent and grim, it tills the same ground Cohen has furrowed since he began making albums in his 30s.”


Titre: Re : Old Ideas : New York Times
Posté par: lesperluette le 28 Janvier 2012, 18:18:05
http://mobile.nytimes.com/article?a=904158&f=81 (http://mobile.nytimes.com/article?a=904158&f=81)
By JON PARELES
Published: January 29, 2012


Leonard Cohen Reckons With God in 'Old Ideas'
[…]
Asked to analyze the album, he said, "It's probably not a good idea to do an autopsy on a living thing."
[…]


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 29 Janvier 2012, 18:53:20
Merci Lesperluette pour cet énorme travail de veille et de collectage pour la revue de presse de Old Ideas !  :D
Voici le lien vers l'article de La Croix, que j'ai trouvé intéressant également :
http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Leonard-Cohen-ou-l-eloge-du-temps-_NG_-2012-01-29-763342


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 29 Janvier 2012, 19:00:43
Voici également l'article de Alain de Repentigny, apprécié par nombreux d'entre nous, et qui écrit sur chacune des chansons de l'album, lui en tout cas, il l'a bien écouté !
http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/critiques-cd/201201/28/01-4490363-old-ideas-du-grand-cohen.php


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: deodatus le 30 Janvier 2012, 16:06:48
Voici le lien vers l'article paru dans "Le Point" de cette semaine :-(....
http://www.lepoint.fr/musique/leonard-cohen-passe-a-confesse-26-01-2012-1425327_38.php
Je le trouve assez déplorable car il s'intéresse plus au "ladies man" et au moine zen des années 90 qu'au Léonard Cohen de "Old Ideas".
On se fiche du nombre de "maîtresses" qu'à eu Léonard !!!
Pourquoi pas une thèse de doctorat sur le sujet tant qu'on y est ! LOL
Mais pratiquement rien sur le nouveau CD...
A se demander si l'auteur de l'article était présent au Crillon le 16 janvier dernier et s'il a vraiment écouté (apprécié ?) l'album.


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 30 Janvier 2012, 16:27:14
D'accord avec toi, Deodatus... :o

Je me souviens avoir survolé cet article et l'avoir trouvé sans aucun intérêt à propos de Old Ideas. Dejà la reprise d'une photo beaucoup trop vue était d'assez mauvais goût, puis j'avais sursauté quand il se demandait si Cohen était endormi...
...du coup, j'ai lu une ligne sur trois, juste assez pour juger le truc tout juste bon à utiliser dans l'endroit où certains vont pour faire leurs mots-croisés... ;D

Pour finir sur une note plus positive et à propos de véritables auteurs, Alain de Repentigny vient de m'autoriser à reproduire son article sur le LCS, ce sera fin à la fin de la semaine.
 ;)


Titre: Re : Old Ideas : Le Monde
Posté par: lesperluette le 30 Janvier 2012, 17:52:16
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/01/30/la-11e-reincarnation-de-leonard-cohen_1636474_3246.html (http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/01/30/la-11e-reincarnation-de-leonard-cohen_1636474_3246.html)
par Stéphane Davet
LEMONDE | 30.01.12 | 16h33


La 11e réincarnation de Leonard Cohen
Chapeau noir, costume sombre, lunettes de soleil... le duo formé par Leonard Cohen et son manager, Robert Kory, a un petit air de Blues Brothers, quand il pénètre sous les ors du salon des Aigles, pour la conférence de presse organisée, le soir du 16 janvier, à l'Hôtel de Crillon, place de la Concorde à Paris.


Titre: Re : Old Ideas : Le Monde
Posté par: lesperluette le 30 Janvier 2012, 17:57:01
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/01/30/pied-de-nez-a-la-dictature-du-temps-present_1636476_3246.html#ens_id=1636557
Critique | LEMONDE | 30.01.12 | 16h33
par Sylvain Siclier


Critique de l'album Old Ideas, de Leonard Cohen, 1 CD Columbia Records/Sony Music.
Pied de nez à la dictature du temps présent


Dans une discographie studio assez rare - onze productions depuis 1968 -, le nouvel album de Leonard Cohen, Old Ideas, est son plus abouti depuis vingt ans (The Future) et l'une des bonnes surprises de ce début d'année.
Par son titre déjà, comme un pied de nez à la dictature du temps présent (vieilles idées), celle de la génération Twitter qui annule toute idée de passé ou de futur. Par sa manière musicale ensuite, qui ne cède à aucune mode (quelques travers de synthétiseurs mal maîtrisés avaient gâché de précédents enregistrements). L'ambiance est au folk tranquille, allant de temps à autre vers des motifs du pourtour méditerranéen avec de discrètes variations vers l'Orient. Les arrangements et la production fine valorisent des gouttelettes de piano, le grain d'une guitare acoustique, un violon, des choeurs féminins, comme une caresse en contraste avec la raucité vocale de Cohen.


Titre: Re : Re : Old Ideas : Le Monde
Posté par: Patrice le 30 Janvier 2012, 17:59:03
La 11e réincarnation de Leonard Cohen

Je n'ai pas été vraiment convaincu par celui-ci non plus, il n'est (presque) pas question du nouvel album...
 ;D


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 30 Janvier 2012, 18:09:51
Oui, je suis bien d'accord.
J'en ai une autre sous le bras que je n'ai pas fini de traduire, tout aussi bizarre.
La Cohenmania se répand comme une épidémie aujourd'hui avec son lot de délires réjouissants.
 ;D ;D ;D


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: deodatus le 30 Janvier 2012, 18:19:52
Et même sur le site de france télévision :

http://www.francetv.fr/culturebox/leonard-cohen-retour-en-majeste-avec-old-ideas-78850

Et puis ça y est : "Old Ideas" est en tête des ventes chez Amazon !!!
Youpii !


Titre: Re : Old Ideas : Mondomix
Posté par: lesperluette le 31 Janvier 2012, 18:14:21
Pas de scoop mais je continue pour le plaisir de constituer un ensemble de titres !

http://www.mondomix.com/actualite/1855/leonard-cohen-old-idea-plaisirs-nouveaux.htm (http://www.mondomix.com/actualite/1855/leonard-cohen-old-idea-plaisirs-nouveaux.htm)
31/01/2012 Mondomix
par Benjamin MiNiMuM


Leonard Cohen : "Old Ideas", plaisirs nouveaux
De son propre aveu, l'écriture est, pour Leonard Cohen, un long et souvent douloureux processus. Ce qui explique pourquoi, à 77 ans, l'indispensable poète canadien, obsédé par la juste syllabe et le vers parfait, ne livre ici que son douzième album studio.
 


Titre: Re : Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 31 Janvier 2012, 22:37:30
La Cohenmania se répand comme une épidémie aujourd'hui avec son lot de délires réjouissants.

Merci de l'avoir remarqué !!!
Ca fait longtemps, au moins 13 ans, que je voulais la sortir, celle-là...  ;D

Je l'ai souvent dit à Jarkko, on voit de tout !
Pour les articles, ça me fait penser à un article en italien que j'avais traduit en 2008, il sortait du lot par sa naïveté et son humour un peu candide, l'auteur n'était peut-être pas un grand fan de LC mais on le sentait sincère, et ça, c'est devenu rare.

En passant, un grand merci à toi pour ce boulot de compilation d'articles et de traductions, je suis bien placé pour savoir que c'est une tâche souvent ingrate mais toujours appréciée. ;)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: gabriel le 01 Février 2012, 11:05:22
Léonard Cohen fait la une des Inrocks cette semaine  :) : http://www.lesinrocks.com/magazine/
Et à Paris dans les couloirs du métro République de grandes affiches annoncent la sortie de son album.


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 01 Février 2012, 11:07:34
Merci Gabriel ! ;)

Des photos du métro avec les affiches ??.... :D


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: gabriel le 01 Février 2012, 11:24:06
Pas de photos... si je repasse dans la station je lui tire le portrait !
J'ai fait un peu de pub pour le site sur un forum : http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=7&t=30014460


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 01 Février 2012, 11:28:34
un grand merci pour la pub, c'est super sympa !
 :D :D :D


Titre: Re : Old Ideas : Les inrocks
Posté par: lesperluette le 01 Février 2012, 13:19:13
Merci Gabriel, surtout que le titre manquerait à la collection.
Le retour du parrain,  ;D
c'est mieux que le sempiternel et douteux Leonard Cohen habillé en gangster que je ne sais plus comment traduire !
J'ai une pensée pour Dominique B. Comment va-t-il faire pour tenir le défi d'exhaustivité dans l'avalanche d'articles que suscite Old Ideas ?
Allez, Dominique, fais-nous un petit signe, pleaaase !


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 01 Février 2012, 14:36:10
http://www.telerama.fr/musiques/old-ideas,77447.php (http://www.telerama.fr/musiques/old-ideas,77447.php)
L'article d'Hugo Cassavetti est en ligne sur le site de Telerama. (une double page sur le magazine en kiosque cette semaine, Telerama n° 3238 - 04 février 2012)

[…]Une suite sans faute de dix titres faisant sobrement le tour des styles qui ont bercé depuis toujours le poète mélomane, du blues à la country, du jazz au gospel.

Le Journal du Dimanche n° 3394 - 29 janv. 2012.
Par Eric Mandel

Des icônes toujours rock
Depuis les sixties, le rock, c'est eux ! Cinquante ans plus tard, Leonard Cohen, Paul McCartney et Keith Richards occupent toujours le haut de l'affiche !


Ouest-France - ‎30 janv. 2012‎
http://www.ouest-france.fr/actu/disques_detail_-Leonard-Cohen-retrouve-sa-majeste-melancolique_3724-2038266_actu.Htm (http://www.ouest-france.fr/actu/disques_detail_-Leonard-Cohen-retrouve-sa-majeste-melancolique_3724-2038266_actu.Htm)

Leonard Cohen retrouve sa majesté mélancolique
[…] De vieilles idées. Peut-on attendre autre chose de Leonard Cohen ?

culturebox - ‎30 janv. 2012‎‎
http://www.francetv.fr/culturebox/leonard-cohen-retour-en-majeste-avec-old-ideas-78850 (http://www.francetv.fr/culturebox/leonard-cohen-retour-en-majeste-avec-old-ideas-78850)

Léonard Cohen, retour en majesté avec "Old Ideas"

Le Figaro - ‎30 janv. 2012‎
Leonard Cohen, le vieux sage

L'Express - ‎30 janv. 2012
Leonard Cohen, le gentleman chanteur

Le Parisien n° 20957 - lundi 30 janv. 2012
Indestructible Leonard Cohen

La Croix - ‎29 janv. 2012‎
Leonard Cohen, l'éloge du temps
[…]il en va des bonnes chansons comme des vins classés grand cru. Il est impossible d’en appréhender toute la plénitude à la première dégustation. Il faut leur laisser le temps de prendre de l’amplitude, du caractère. Elles livreront leur beauté avec l’âge, à rebours d’une époque où le sitôt goûté, sitôt consommé est devenu la norme.

Temoignage Chretien - ‎30 janv. 2012‎
Les vieilles pensées de Leonard Cohen

Le Canal auditif : Canada
http://lecanalauditif.ca/?p=2549
PAR STÉPHANE DESLAURIERS|31 JANVIER 2012|ALBUMS

Old Ideas : dépouillé, sincère et désarmant
[…] Crazy To Love You et son folk cohenesque reconnaissable à mille lieues, autant dans la structure que dans la mélodie. Très Johnny Cash période American Recordings. Je pense à Come Healing à l’ambiance presque religieuse;



Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: vieuxbab le 01 Février 2012, 18:01:55
À ce jour, sauf erreur, toujours pas d'article dans "Libération" - ça me surprend !
(J'y suis abonné, je continue donc à surveiller ça de près et ne manquerai pas de vous tenir informés si je vois venir quelque chose.)

Pierre-René


Titre: Re : Old Ideas : irishtimes
Posté par: lesperluette le 02 Février 2012, 12:16:14
Je ne vous livre qu'un extrait du très long article de Brian Boyd, pour sa description gentiment ironique des admirateurs de Cohen et parce qu'il éclaire les influences irlandaises, notamment son amour pour sa nourrice et pour le poète Yeats.

http://www.irishtimes.com/newspaper/magazine/2012/0128/1224310747133.html (http://www.irishtimes.com/newspaper/magazine/2012/0128/1224310747133.html)
The Irish Times - Saturday, January 28, 2012
par Brian Boyd


Un saint laïque
[…] En passant quelque temps en compagnie de Leonard Cohen, vous avez l'impression d'être en présence d'un saint laïque : comme nous parlons de Yeats, de l'Irlande et la façon dont il a été élevé par une nourrice irlandaise catholique de Montréal, la conversation est sans cesse interrompue par des personnes frémissantes de dévotion. Mains tendues pour « le toucher des reliques »,  remplacé par le rituel de l'autographe sur les livres et les albums, elles racontent comment sa musique a accompagné  la perte de leur virginité ou d'autres expériences marquantes de leur vie. « Bilbao 1968 », murmure une femme âgée qui bat en retraite aussitôt,  heureuse, sans doute, de lui avoir dit juste un mot.
À chacun et chacune, il oppose la même courtoisie. Concentré, il écoute chaque réminiscence et chaque éloge, puis sourit doucement, ôte son Fedora et dit « merci, je suis content d'avoir joué un rôle, même si petit ». Élégamment habillé d'un costume gris, il est en bonne forme ce soir. Arpentant la foule autour de lui, il ironise: « C'est bon d'être de retour sur Boogie Street. »
[…]
J'attends avec impatience un titre sur le Pape Cohen !  ;D ;D


Titre: Re : Old Ideas : presse magazine francophone
Posté par: lesperluette le 02 Février 2012, 21:32:35
Dominique Boile me fait le plaisir de m'envoyer quelques pages des magazines. Je relaie les titres pour vous:

Rock & Folk n° 534 février 2012.
Par François Kahn

Leonard Cohen : Old Ideas
[…]Si l'on peut être curieux du retour en studio de Leonard Cohen, il ne faudrait pas oublier un détail : […]
la suite dans le magazine.

Paris Match n° 3271 du 26 janvier au 1er février 2012
Leonard Cohen a de la suite dans les idées.


Rolling Stone n° 40 février 2012,
15 vieilles idées reçues sur Leonard Cohen,
par Philippe Barbot avec des photos de Dominique Issermann,
exemple : n° 6 La fille de Songs From a room est la mythique Suzanne
réponse page 72
Carte merveille
[…] Dans Old Ideas, la voix semble parfois fatiguée, plus fragile, sans doute plus émouvante encore. Mais la vieille magie est là, distillée au fil de dix chansons d'une intensité rare, ciselées à la perfection. […] la suite page 83





Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 02 Février 2012, 22:08:53
Lesperluette, tu es notre reine de la Revue de presse pour OLd Ideas !  :D
Merci pour tous ces articles que tu as mis en ligne ces jours-ci, non seulement on a un magnifique album à écouter mais beaucoup de lecture pour plusieurs jours, sans compter les revues "papier" et tout ça s'accommode parfaitement avec le froid qui sévit en ce moment, moi qui suis en hibernation en dessous de 10°, je n'ai donc plus aucune raison de sortir !  ;D


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 03 Février 2012, 00:00:24
Merci Fanfan ! mais… dois-je comprendre qu'il fait - 10° dans le SUD ? Repassez au dessus de la Loire les amis, il fait meilleur ici !
Plus sérieusement, trop d'infos tue l'info et je suis victime d'un vieux travers : j'ai parfois du mal à trouver la juste mesure. Bref, s'il n'en reste qu'un (magazine, j'entends) c'est les Inrocks qu'il vous faut comme l'avait signalé notre jeune ami Gabriel !
Son info s'est trouvée noyée sous l'amas de mes découvertes alors je la remets au dessus de la pile.

Léonard Cohen fait la une des Inrocks cette semaine  :) : http://www.lesinrocks.com/magazine/
il y a surtout 7 pages à l'intérieur avec des belles photos et la discographie complète. Parfait sous la couette mais ça se mérite. Il faut affronter les frimas pour rejoindre le kiosque ! Sinon vous pourrez lire l'article ici :
Leonard Cohen : histoire d'un mythe en musique
Quarante-cinq ans de carrière, une douzaine d’albums et un style inchangé : histoire d’un mythe en musique.
http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/77488/date/2012-02-04/article/leonard-cohen-histoire-dun-mythe-en-musique/ (http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/77488/date/2012-02-04/article/leonard-cohen-histoire-dun-mythe-en-musique/)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 03 Février 2012, 18:28:13
Je rajoute ce lien qui renvoie vers le site du Nouvel Obs (dons je ne sais pas si cet article est paru dans la version papier...)
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/315116-leonard-cohen-et-son-dernier-album-old-ideas-le-sublime-dandysme-noir.html
Daniel Salvatore Schiffer, philosophe livre ses pensées sur Old Ideas...encore un peu de lecture, bon, d'accord, maintenant j'ai de la fièvre  :( mais il me semble que le contenu est vraiment intéressant !


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 03 Février 2012, 19:11:30
Encore une référence à Rainer Maria Rilke (avec une faute de typo sur le prénom)... mais sur ce forum, nous étions déjà en avance, voir ce message (http://www.leonardcohensite.com/forum/index.php?topic=1012.msg6051#msg6051) qui ne date pas d'aujourd'hui mais qui vaut son pesant d'or...
 ;)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 03 Février 2012, 20:56:31
C'est vrai !
Maintenant que j'ai lu Les lettres à un jeune poète de Rilke, j'ai envie de l'offrir à tout le monde. Nous sommes quelques uns ici à en préparer un livre audio !

Je reprends le lien que Fanfan a cité plus haut pour étaler le titre en gras et afficher la citation de Rilke.
Nouvel obs + - le 03-02-2012 à 14h47
Leonard Cohen et son dernier album "Old Ideas" : le sublime dandysme noir
Rainer Maria Rilke […] "Car le Beau n’est rien autre que le commencement du terrible, qu’à peine à ce degré nous pouvons supporter encore ; et si nous l’admirons, et tant, c’est qu’il dédaigne et laisse de nous anéantir. Tout Ange est terrible.", (in "Elégies de Duino")
 


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: rebuber le 03 Février 2012, 21:29:51
Lesperluette, connais-tu la version théâtrale des "lettres à un jeune poète" interprétée par Niels Arestrup. On le trouve en DVD. C'est quelque chose d'exceptionnel. On a l'impression d'être en présence du poète.
Et bravo pour l'initiative du livre audio  !


Titre: Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Daniela le 03 Février 2012, 22:52:34
Sur France Inter :

"En exclusivité radio, elle a été réalisée le lundi 16 janvier lors
    de la conférence de presse internationale."


- L'interview sur Dailymotion :
http://www.franceinter.fr/evenement-leonard-cohen-old-ideas

 :)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 04 Février 2012, 20:15:16
De la part de notre ami Sylvain Thuret, sa "lettre à Leonard"...
Un grand merci à lui !  ;) et en allant sur son blog, on a la photo de Cohen dans le métro...
http://thenightshiftwebmag.wordpress.com/2012/01/27/old-ideas-hits-the-streets-of-paris/

Ici la traduction en français :
Cher Leonard,

Ceci est un témoignage pour la sortie de ton nouvel album.
Je suis heureux de te revoir parmi nous, ton visage affiché dans nos rues.
Et tout particulièrement au milieu de ces jambes de femme qui traversent les odeurs du métro parisien.

Tes derniers concerts t’ont donné une crédibilité et visibilité considérable
Tu es partout sur Youtube maintenant, avec des morceaux de toi venus de tous les pays et de différentes époques.

Je suis accro à Feel So Good, tel qu’Albert Noonan l’a enregistré et qui ne fait malheureusement pas partie du dernier album. C’est une très belle chanson qui m’apporte du confort, comme d’habitude, après une récente blessure.

Tu sais j’entends des voix depuis que tu m’as parlé pour la première fois il y a longtemps, au travers de tes disques.

Comme celle de Felipe Munhoz, jeune auteur brésilien prometteur de 22 ans, qui a signé cette incroyable chanson, Bombas, fontaine de jouvence et qui, à l’age de 16 ans, chantait tes chansons dans des clubs punk.

Je n’aurais probablement plus l’occasion de te rencontrer et de discuter cinq minutes avec toi, mais j’espère rencontrer Felipe un jour.
C’est le cadeau que tu nous as donné.

J’écoute Old Ideas maintenant, Sony n’ayant aucune idée que j’écris sur toi à la Sorbonne, auprès de mes amis et sur le web depuis 15 ans, j’ai fait mon petit pirate pour cela.

Les premières notes de Darkness juste après l’alien Show Me the place me donne un frisson assassin le long de ma colonne vertébrale.

Cela dit j’entends de ci de là que tu ne serais pas Blanche Neige.
Mais qui le serait tout à fait ?

Je tiens toujours à toi, vieux bougre en costard Armani.

S.T pour TheNightShift
http://thenightshiftwebmag.wordpress.com/2012/01/27/old-ideas-hits-the-streets-of-paris/


Titre: Re : Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 04 Février 2012, 22:50:38
De la part de notre ami Sylvain Thuret, sa "lettre à Leonard"...

Merci mais ça n'a rien à voir avec la revue de presse.
Sylvain a son propre blog (http://www.leonardcohensite.com/facts/) sur le LCS, il est dommage qu'il n'ait pas mis son article lui-même dessus.
 :-X


Titre: Re : Old Ideas : L'Est Républicain
Posté par: lesperluette le 06 Février 2012, 09:10:03
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2012/02/06/le-gagnant-magnifique
L'Est Républicain- 06.02.12 à 05h00
par Xavier FRERE


Le gagnant magnifique
Musique - « Old ideas », douzième album de Leonard Cohen : « vieilles idées » mais sang toujours neuf
… "ON AIMERAIT le voir rire, parfois. De ce rire caverneux, profond, dont il doit avoir le secret. Un sourire même. Celui qu’on ne décèle quasiment jamais sur les clichés de sa photographe française attitrée, Dominique Issermann. Car, aujourd’hui, derrière le masque (presque de cire), les tempes grises, le borsalino soigneusement posé et les costumes noirs, Leonard Cohen pourrait franchement « se marrer ». On sait que ce n’est pas toujours compatible avec une politesse qu’on dit légendaire, ou une classe qu’on juge naturelle." […]


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 06 Février 2012, 10:18:43
http://www.uwmpost.com/2012/02/06/review-leonard-cohen/ (http://www.uwmpost.com/2012/02/06/review-leonard-cohen/)
uwmpost - 06 February 2012.
By Steven Franz


Critique : Leonard Cohen

Le titre du nouvel album de Leonard Cohen, Old Ideas, est, de manière prévisible, à multiples facettes. Depuis ses débuts dans les années soixante, le canadien, chanteur/compositeur si influent, a composé sa musique aux États-Unis en étant mieux entendu en Angleterre.  Dès lors, il s'est distingué  par ses dualités, les ombres du sens s'attardant au détour de chaque note et de chaque espace entre les paroles.

C'est un homme de contradictions. Son grognement atonal accompagné de râles n'a jamais été confondu avec une voix médiocre. La plupart des chanteurs se damneraient pour voir leurs chansons entrer dans le langage populaire comme les siennes mais il est possible que vous n'ayez jamais entendu sa musique - Jeff Buckley a transformé la tension déchirante  d'« Hallelujah » en ritournelle romantique pour Shrek, une autre contradiction en soi. Quand il était plus jeune, il n'a jamais pu écrire les chansons d'un jeune premier, et maintenant qu'il est âgé de 77 ans, ses propos sur l'amour et la perte semblent hors du temps,  bien qu'elles émanent nettement du point de vue d'un vieil homme. C'est peut être parce que personne n'est passé par ce que Leonard Cohen a traversé.
[…]

(j'ai de gros doutes sur la traduction du début du deuxième paragraphe, perdues dans les contradictions ! Y a-t-il un regard expert et secourable en ligne ?)


Titre: Re : Re : Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Fanfan le 07 Février 2012, 16:24:29
Merci mais ça n'a rien à voir avec la revue de presse.
Sylvain a son propre blog (http://www.leonardcohensite.com/facts/) sur le LCS, il est dommage qu'il n'ait pas mis son article lui-même dessus.
 :-X

Je suis désolée Patrice, je ne pensais plus au blog de Sylvain, et en plus comme ce texte concernait Old Ideas, j'ai un peu hésité sur le lieu adéquat ici, et surtout je tiens à dire que c'est moi qui ai proposé à Sylvain de le poster sur le forum car il avait l'air un peu débordé, et il m'a dit "mais bien sûr avec plaisir Fanfan !"  :) Et comme je sais que tu remets toujours les messages là où il faut, je l'ai quand même mis dans la revue de presse, car pour moi, Sylvain est quand même un journaliste, dans l'ombre peut-être, mais un journaliste tout de même...et pas toujours reconnu à sa juste valeur quand on voit les articles miteux qui paraissent dans des grands journaux à gros tirage...
Voilà...


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 07 Février 2012, 17:06:57
Ne sois pas désolée Fanfan ! Tu ne pouvais pas savoir.
Si quelqu'un doit être désolé, c'est moi, à force de voir tous les talents du LCS qui s'en vont...  :(

J'ai vu la conversation entre Sylvain et toi sur Facebook. Un jour, j'ai dit à Sylvain qu'il est le meilleur rédacteur que le LCS ait jamais eu, et je le pense toujours. C'est aussi pour ça que ça me rend triste de voir les Facts en jachère, lui qui les faisait si bien. C'est un concept issu de l'imagination de Sylvain, et j'ai trouvée l'idée géniale puis je lui ai donné le blog des Facts pour qu'il y soit "chez lui", il a toujours les clefs d'ailleurs.

Ce n'est pas grave pour le message, il suffira d'ouvrir un nouveau sujet puis d'y déplacer les réponses n'ayant rien à voir avec le revue de presse (y compris et surtout ce message!) et le tour est joué, je ferai ça un de ces jours... ;)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: phil58 le 13 Février 2012, 20:44:54
Leonard Cohen en couverture de MOJO, qui lui consacre 14 pages.
Le tout en anglais bien-sûr, sauf les photos.
Et en prime: le CD Songs Of...revu (et corrigé) par d'autres artistes. Les 10 titres dans l'ordre, avec en prime, FBR, Avalanche, Bird On A Wire, Nancy et Last Year's Man.
Les versions sont parfois surprenantes, comme pour le premier CD de Mojo, sorti il y a un an ou deux, mais à mon avis ça vaut vraiment le coup !


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: volvoblues le 15 Février 2012, 12:38:04
je viens de recevoir le numero de mojo, si on apprend pas grand chose sur l'artiste, il y a par contre quelques photos sympas, et le cd est assez déroutant..
(http://i44.servimg.com/u/f44/11/54/56/19/cohanm10.jpg) (http://www.servimg.com/image_preview.php?i=947&u=11545619)


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: rebuber le 20 Février 2012, 14:05:43
Un long article en français, sur Slate qui - à mon avis - enfonce un peu les portes ouvertes. Mais on va quand même pas faire la fine bouche...


http://www.slate.fr/story/50203/CULTURE-musique-cohen-dylan
 


Titre: Re : Old Ideas : Slate.fr
Posté par: lesperluette le 20 Février 2012, 15:10:33
Oui. Pour reprendre le tire annoncé par Rebuber, lancer l'éventuelle polémique et vous inciter à lire :

Leonard Cohen, le plus grand parolier du monde
De «Songs of Leonard Cohen» au récent «Old Ideas», toute sa carrière le prouve: le Canadien est un poète hors d'atteinte, même de Bob Dylan.

à noter, ça ne déplaira pas à Patrice, il y a un lien sur ce site, oui, oui, le LCF LCS ! Les traductions viennent d'ici, notre site favori !


Titre: Re : Old Ideas : Les Inrocks
Posté par: lesperluette le 22 Février 2012, 11:03:55
http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/77023/date/2012-02-08/article/leonard-cohen-eternel-contemporain/
Site des Inrocks 08/02/2012 | 09H30
par Pierre Siankowski


Leonard Cohen : éternel contemporain
C’est un jeune homme de 77 ans qui cite Jay-Z dans le texte et sort un splendide nouvel album. Rencontre avec le toujours zen Leonard Cohen. Critique et écoute.

extrait : […] Assis paisiblement sur un petit fauteuil, Cohen tripote une bague. A mon arrivée, il épelle lentement “I-N-R-O-C-K-U-P-T-I-B-L-E-S”. Je lui demande, pour commencer, s’il songe encore à l’écriture d’un roman (il n’en a plus écrit depuis Les Perdants magnifiques, en 1966). “Je n’exclus pas cette possibilité. J’ai envie d’écrire, j’aime la vie sédentaire qui va avec l’écriture. Ce serait formidable d’y parvenir, peut-être vais-je y parvenir, je ne sais pas. En tout cas, vous me rappelez qu’on m’attend encore sur ce terrain-là, ce qui m’honore.” […]
 :D :D :D
et plus loin :
[…] Et le rap dans tout ça ? Jay-Z fait-il partie de la vie de Leonard Cohen ? Il s’arrête, me fixe dans les yeux et, de sa voix inimitable, lance la punchline mythique du patron du hip-hop mondial : “I got 99 problems/ But a bitch ain’t one” (“J’ai 99 problèmes/Mais une pute n’en est pas un”). Leonard Cohen a 77 ans. Notre brève interview s’arrête sur ce K.O. technique d’une incroyable douceur, il en promet une plus longue, un jour peut- être : “Je suis encore jeune, nous avons le temps.” […]


Titre: Re : Old Ideas : Glamour
Posté par: lesperluette le 22 Février 2012, 11:08:36
Dominique Boile m'a envoyé un petit article paru dans Glamour :

GLAMOUR n° 96 mars 2012.

COME-BACK FOLK

Hallelujah !
Depuis quelques années, Leonard Cohen s'était un peu égaré. Bonne nouvelle : on l'a retrouvé !


Titre: Re : Re : Old Ideas : Slate.fr
Posté par: Patrice le 22 Février 2012, 22:35:51
à noter, ça ne déplaira pas à Patrice, il y a un lien sur ce site, oui, oui, le LCF ! Les traductions viennent d'ici, notre site favori !

Je me suis longuement demandé si je devais réagir ou non... Merci à l'auteur d'avoir mentionné le LCS (et non LCF qui est le site de Jarkko...) mais si je devais écrire un article sur Dylan et Cohen, ce serait uniquement pour montrer leurs différences.
Passons. :-X
("I will speak no more...")
Mais une chose : quand on se nourrit exclusivement (??) de "Best Of" et qu'on affirme que la meilleure chanson de Cohen est "Closing Time", j'estime qu'on connaît vraiment peu l'oeuvre du poète canadien.
On a souvent dit que Dylan était populaire et que Cohen s'adressait à une élite ou tout au moins à des marginaux, c'est totalement faux. Le premier est directement inspiré par Woody Guthrie et Pete Seeger, le second a inventé un genre. Le premier est un contestataire, le second est partisan (sans jeu de mots) de l'ordre établi ainsi qu'il le dit lui-même.
Quand à la religion... Dylan a renié la sienne et à poussé le luxe de faire lire "Blowing In The Wind" par le Pape qui disait en substance "c'est le destin, Dieu l'a voulu" tandis que Cohen a pratiqué le Zen dès le début des années 70 tout en restant Juif.
Stop. Fin de la parenthèse.

GLAMOUR n° 96 mars 2012.

Un lien ?... ;D
 :)



Titre: Re : Re : Re : Old Ideas : Slate.fr
Posté par: lesperluette le 23 Février 2012, 04:49:18
Merci à l'auteur d'avoir mentionné le LCS (et non LCF qui est le site de Jarkko...)

Pardon ! j'ai corrigé.

Un lien ?... ;D
 :)

l'adresse du kiosque le plus proche ?


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: rebuber le 23 Février 2012, 12:00:50
Merci Patrice pour ton avis sur cet article. Je le partage pleinement. Comme quoi.. on peut desservir fortement un auteur tout en pensant faire l'inverse ! 


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Mhelen le 24 Février 2012, 11:02:33

Oui, l'enfer est pavé de bonnes intentions, mais cela ne suffit évidemment pas.

D'une part, ressortir  le vieux parallèle Dylan/Cohen est complètement caduc. On sait bien qu'à ses débuts, Leonard voulait être Bob Dylan, mais par bonheur il est devenu lui-même. Nous avons ainsi deux génies au lieu d'un, chacun avec son monde à lui, indispensables tous deux,et toute comparaison ne peut être que superficielle. Sur le plan des textes, la fulgurance de l'un et la démarche littéraire de l'autre donnent des résultats bien différents, qui engendrent des univers non interchangeables. D'ailleurs, Leonard se réclame de l'écriture et a été souvent reconnu par les plus hautes distinctions de la littérature , alors que Bob ne se situe pas dans cet univers.

Musicalement, la situation est la même. Pas grand chose de commun entre les deux styles, même si on peut parfois trouver de fugaces ressemblances. (Ecoutez "Ain't talking" de Dylan sur "Modern Times") Quant à minimiser la musique de Leonard, je proteste! ("Ca monte un peu et puis ça redescend"...) Bien sûr, il plaisante lui-même sur ses 5 accords, (en plus, il exagère, avec les mineurs et les 7èmes ça doit bien faire une vingtaine!)mais qui, avec des moyens modestes, est capable de créer des univers musicaux si bouleversants, qui vous transportent en quelques instants dans un autre monde? (FLB, mais aussi Nancy, Take this longing, If it be your will et tant d'autres...) Je suis désolée pour notre ami, mais Closing Time...!!! (Cependant sur scène, ça déménage drôlement bien, et Len a l'air tout heureux).

Sans rancune tout de même. Et ne vous y trompez pas, j'écoute Dylan!


Titre: Re : Old Ideas : Next Magazine (Libération)
Posté par: lesperluette le 25 Février 2012, 09:57:16
Next Magazine
http://next.liberation.fr/musique/01012391894-cohen-le-jeune-leonard-l-ancien (http://next.liberation.fr/musique/01012391894-cohen-le-jeune-leonard-l-ancien)
24 février 2012
Par FRANÇOIS-XAVIER GOMEZ


Cohen le Jeune, Leonard l’Ancien
Le fils défend sur scène le CD «Like a Man», sorti peu avant «Old Ideas» qui marque le retour du père.
Adam Cohen, 30 ans, et son père Léonard, 77 ans. - Shayne Laverdière et Lorca Cohen

Lecteur avisé des Ecritures, Leonard Cohen appréciera peut-être la parabole : le fils s’éloigne du foyer pour tracer son chemin mais revient vers son père. Soit l’histoire du fils prodigue, à une nuance près : ici, c’est le père qui a tout dilapidé. Au moment où Leonard et Adam Cohen publient, avec une troublante concomitance, leur nouveau travail, tentative de réponse à la question : qu’ont-ils fait de leurs talents ? […]


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: deodatus le 25 Février 2012, 12:58:45
Un ami vient de m'envoyer la copie d'un article paru le 26 janvier dernier dans le nouvel Observateur N°2464 : "Léonard par Dominique". Il s'agit d'une longue interview de Dominique ISSERMANN. Cet article a-t-il été répertorié dans cette rubrique (ou ailleurs) ? Il me semble que non.


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: gypsy boy le 25 Février 2012, 13:01:03
pas mal comme article... sauf que c'est Adam Cohen, 40 ans (pas 30)...


Titre: Re : Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 25 Février 2012, 18:08:00
nouvel Observateur N°2464 : "Léonard par Dominique".

Merci Deodatus, cet article m'a échappé. Je vais aller voir au kiosque si le magazine est encore disponible.


Titre: Re : Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 26 Février 2012, 17:22:51
Un ami vient de m'envoyer la copie d'un article paru le 26 janvier dernier dans le nouvel Observateur N°2464 : "Léonard par Dominique". Il s'agit d'une longue interview de Dominique ISSERMANN. Cet article a-t-il été répertorié dans cette rubrique (ou ailleurs) ? Il me semble que non.

Tu peux le mettre en ligne, STP ?

 ;)


Titre: Re : Old Ideas : Le nouvel Observateur
Posté par: lesperluette le 26 Février 2012, 19:20:41
le nouvel Observateur N°2464
26 janvier 2012
Pages 126, 127, 128 et 129


Léonard par Dominique
j'essaie d'envoyer les pages en images…
(http://nouvelobs1.jpg)
(http://nouvelobs2.jpg)



Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Patrice le 26 Février 2012, 19:40:43
Merci Lesperluette !  :D

Dommage que ce soit si petit donc difficile à lire...
Un découpage par 4 au lieu de 2 et un envoi par mail, ce serait possible pour toi?
Si oui, je posterai ensuite les fichiers par FTP, un protocole où il n'y a pas de limite dans la taille des fichiers et les liens pour les télécharger ensuite.

 :D


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: lesperluette le 26 Février 2012, 21:15:54
@ Patrice, je te les envoie par mail et je te passe la main, si tu veux bien.


Titre: Re : Old Ideas : La Bible Urbaine
Posté par: lesperluette le 08 Mars 2012, 10:11:55
Curieuse de lire ce que ce site pouvait penser d'"Old Ideas". Peut être quelques références bibliques pour éclairer les paroles ?

http://labibleurbaine.com/wp/?p=2849 (http://labibleurbaine.com/wp/?p=2849)
par Éric Dumais
6 mars 2012 à 9:37


«Old Ideas» de Leonard Cohen: retour aux sources
L’artiste multidisciplinaire Leonard Cohen, aujourd’hui âgé de 77 ans, a récemment donné un un souffle de vie au paysage artistique avec Old Ideas, un album de dix chansons qu’il a réalisé en compagnie de Patrick Leonard.
[…] D’emblée, le ton est à la détente, à la relaxation plus qu’à l’envoûtement spontané, mais vous trouverez, tout de même, un certain réconfort auprès des excellentes «Going Home», «Come Healing»  et «Show Me The Place», dans lesquelles les chants féminins, posés, accompagnent avec harmonie et subtilité les doux arpèges à la guitare classique et le chant mielleux du grand Cohen.[…]
euh… : le chant mielleux du grand Cohen   :( :(


Titre: Re : Old Ideas : Blog : Image Publique Limitée
Posté par: lesperluette le 08 Mars 2012, 10:28:08
La critique du disque ne mérite pas vraiment qu'on s'y attarde (à mon seul avis, bien entendu) mais pour les amateurs de portraits de Leonard Cohen, je signale la photo qui illustre l'article. Je ne l'avais jamais vue.

Blog : Image Publique Limitée
http://imagepubliquelimitee.over-blog.com/ (http://imagepubliquelimitee.over-blog.com/)
Samedi 3 mars 2012
Anonyme


Poète Mal Accompagné : Leonard Cohen, Old Ideas


Titre: Re : Old Ideas : nouvel obs
Posté par: lesperluette le 08 Mars 2012, 11:16:03
Il me semble que Patrice n'a pas reçu les documents que je lui ai envoyé. J'essaie de les remettre en ligne ici, plus grands.
Bouhhhh, ça ne marche pas,  :\'( !
Même en envoyant une seule image à la fois (jpg de 246 ko), le serveur affiche un message d'erreur.
Le même message apparait si je vais dans la partie upload. Je ne sais pas quoi faire, désolée.


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Billy Shears le 09 Mars 2012, 08:24:47

Voici par contre un article assez bien vu :

http://www.politis.fr/Leonard-Cohen-l-elegance-d-un,17421.html


Titre: Re : Re : Old Ideas : nouvel obs
Posté par: Fanfan le 09 Mars 2012, 17:07:07
Il me semble que Patrice n'a pas reçu les documents que je lui ai envoyé. J'essaie de les remettre en ligne ici, plus grands.
Bouhhhh, ça ne marche pas,  :\'( !
Même en envoyant une seule image à la fois (jpg de 246 ko), le serveur affiche un message d'erreur.
Le même message apparait si je vais dans la partie upload. Je ne sais pas quoi faire, désolée.

Normalement on m'a gardé le Nouvel obs où est paru cet article, je devrais le récupérer bientôt et je pense que je pourrai scanner les pages dans leur taille réelle donc plus lisibles et refaire un essai non ?


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: phil58 le 09 Mars 2012, 23:41:49
Buckp, un tout grand merci. :)
Très chouette article en effet. Le type ne cherche pas à se mettre en avant, et sa chanson préférée n'est pas "Closing Tme" ;D
De plus, il a l'air de connaître son sujet. Et quand il parle de la langueur désespérée, de la sombre volupté des débuts, alors là le gars fait mouche, ça me parle vraiment !


Titre: Re : Old Ideas : Revue de presse
Posté par: Daniela le 10 Mars 2012, 16:21:02


Normalement on m'a gardé le Nouvel obs où est paru cet article, je devrais le récupérer bientôt et je pense que je pourrai scanner les pages dans leur taille réelle donc plus lisibles et refaire un essai non ?


En attendant, j'ai tenté un découpage des fichiers, ils se trouvent là :

http://www.leonardcohensite.com/forum/index.php?action=tpmod;dl=cat6

C'est peut-être légèrement plus lisible.... :)





Titre: Re : Old Ideas : Télé Magazine
Posté par: lesperluette le 20 Mars 2012, 08:22:45
Dominique Boile nous signale un article dans le

Télé Magazine n° 2940
du 10 au 16 mars 2012
par Frédéric Jarreau


Leonard Cohen : "Old Ideas" pour un jeune homme





Titre: Re : Old Ideas : Guitarist Acoustic
Posté par: lesperluette le 19 Juin 2012, 21:53:47
Hello tout le monde !

Guitarist Acoustic #36
Magazine trimestriel
15 avril - 15 juillet 2012
(un article de trois pages par Romain Decoret
)

Jeux d'ombre & de lumière
Le poète et songwriter canadien, en tournée incessante depuis quatre ans, vient de sortir un nouvel album intitulé Old Ideas (Columbia/sony), pour lequel il a repris sa guitare acoustique et délaissé…

(Merci à l'indispensable Dominique qui de loin en loin attire mon attention sur les articles qui nous ont échappé !)