Leonard Cohen Forum
22 Septembre 2018, 20:19:37 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
   Accueil   Forum Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
 21 
 le: 17 Juillet 2018, 10:50:56  
Démarré par Calypso - Dernier message par Calypso
Avec des enregistrement des concerts de 1972 jamais vu auparavant :

https://cohencentric.com/2018/07/16/tony-palmer-to-release-dvd-of-previously-unseen-1972-leonard-cohen-concert-footage/


 22 
 le: 30 Juin 2018, 15:42:29  
Démarré par Calypso - Dernier message par Evelen
Pour revenir sur cette superbe chanson de LC, j'aurais  besoin de votre avis .
J'ai vu récemment à la TV un film avec Gérard Depardieu, " Mammuth " .
Et j'ai été interpelée par une musique, la version instrumentale de la BO du film.
Écoutez la et dites moi si elle ne vous évoque pas la chanson de LC.

https://m.youtube.com/watch?v=WsQLm6Jwads

J'ai passé les 30 premières secondes à attendre que les paroles commencent , quasiment certaine que ce seraient celles de " Blessed is the Memory ".

https://m.youtube.com/watch?v=gOq6FFUX2yw

A votre avis, est ce que je dois consulter un ORL ou un psy ?
Problème d'audition  ou obsession ?

 23 
 le: 30 Juin 2018, 15:20:18  
Démarré par Evelen - Dernier message par Evelen
Les Lettres Françaises de Juin 2018 publient  4 articles et entretien sur l'œuvre de LC.
Personellement, j'aime énormément la traduction de " Take this Waltz " proposée par  Sébastien Banse. Très fidèle à mon humble avis,  à la fois à l'atmosphère des textes de LC et Garcia Lorca.
De plus, comme SB, j'ai beaucoup appris en essayant moi aussi de traduire les chansons de LC, pour tenter de comprendre ce qu'il disait mais surtout ce qui me fascinait tant dans son univers !
Et pour  moi aussi,  certains mots anglais sont d'abord liés aux textes de LC.

http://www.les-lettres-francaises.fr/wp-content/uploads/2018/06/les-lettres-francaises-161.pdf


 24 
 le: 30 Juin 2018, 15:03:48  
Démarré par Evelen - Dernier message par Evelen
Une interview de Dominique Isserman parue dans Le Nouvel Obs en Janvier 2012.
Vous l'aviez peut être lue.
Elle y évoque très joliment sa relation avec LC.

https://www.nouvelobs.com/culture/20161111.OBS1070/ma-vie-avec-leonard-cohen-je-l-ai-entendu-travailler-deux-ans-sur-hallelujah.html


 25 
 le: 28 Juin 2018, 10:17:39  
Démarré par Evelen - Dernier message par Blue_Berry
J'ai écouté, super ! On en retient, et c'est répété à plusieurs reprise, que LC ne promettait jamais d'être fidèle à une femme, et qu'en cela il était très honnête.
Et Mischka Assayas a une sacrée culture musicale. Il doit passer 36 heures par jour à écouter de la musique.

 26 
 le: 26 Juin 2018, 19:37:55  
Démarré par Evelen - Dernier message par Daniela


Ce soir sur France Inter, la deuxième partie à 21 heures,

   " Le monde caché de Leonard Cohen, en compagnie de sa
   biographe Sylvie Simmons"


   "I’m Your Man. La vie de Leonard Cohen" ("I’m Your Man.
   The Life of Leonard Cohen"), de Sylvie Simmons, traduit
   de l’anglais (Etats-Unis) par Elisabeth Domergue et
   Françoise Vella, aux Editions de L'Echappée."



Michka Assayas vous emmène à la découverte du monde intérieur -et souvent inconnu- d’un des plus grands poètes et chanteurs de la seconde moitié du siècle dernier, Leonard Cohen....

https://www.franceinter.fr/emissions/very-good-trip/very-good-trip-26-juin-2018


 Wink



 27 
 le: 09 Juin 2018, 11:20:03  
Démarré par Evelen - Dernier message par Blue_Berry
Eh bé... Décidément, Leonard et l'argent, ça n'a jamais fait bon ménage...

 28 
 le: 09 Juin 2018, 09:49:21  
Démarré par Evelen - Dernier message par Evelen
Mauvaise nouvelle pour les  enfants de Léonard Cohen. Espérons que tout s'arrangera avec la vente des DVD du spectacle hommage " Tower of Song " de Novembre 2017.
Ç'est ce que je leur souhaite.

Article publié dans le journal québécois Le Devoir, le 7 Juin 2018 .

L'hommage à Léonard Cohen vire à l'échec financier.

Le grand spectacle hommage organisé au Centre Bell pour le premier anniversaire du décès de Leonard Cohen s’est conclu par un déficit de près d’un million de dollars, a appris Le Devoir. Ainsi, les trois Conseils des arts qui devaient se partager les profits de l’événement n’ont rien touché.

C’est la décision de filmer et d’enregistrer le concert Tower of Song, présenté le 6 novembre 2017 au Centre Bell, qui a « fait grimper de façon spectaculaire les coûts de production » de l’événement, a soutenu mercredi au Devoir Robert Kory. Ce dernier est l’administrateur du patrimoine de Leonard Cohen et l’ancien gérant du géant de la poésie et de la musique.

« Les ventes de billets [qui se détaillaient de 40 $ à 276 $] et les droits de licence payés par Radio-Canada/CBC n’ont pas couvert les coûts de production du concert et de sa captation », explique M. Kory, également gérant d’Adam Cohen — qui a organisé le concert hommage pour son père.

Très détaillée, la note explicative de Robert Kory envoyée en réponse à nos questions révèle les dessous de l’organisation d’un événement qui a vu grand. Si le succès artistique du concert a fait l’unanimité, son montage financier a pour sa part laissé un trou dans les finances de la Unified Heart Productions Foundation (UHPF ), un organisme à but non lucratif créé spécialement pour produire ce spectacle.

Ce sont toutefois les héritiers de Leonard Cohen qui paient actuellement le prix du déficit : c’est en effet le Leonard Cohen Family Trust (administré par Robert Kory) qui a prêté l’argent manquant à la UHPF. Les revenus futurs que la fondation pourra tirer de la vente des droits de diffusion du concert dans différents marchés serviront à rembourser le prêt… et à verser d’hypothétiques profits aux Conseils des arts du Canada, du Québec et de Montréal.

Dans les entrevues accordées en prévision du concert, Adam Cohen affirmait qu’il était normal que les profits soient versés à ces trois organismes. « Ce sont les Conseils des arts qui ont aidé mon père à ses débuts », rappelait-il.

Horizon 2019

« Avec un peu de chance », dit Robert Kory, la vente des droits de diffusion des deux versions de ce qui a été filmé permettra de combler le déficit d’ici l’été 2019. « Après cela, le concert pourra générer des revenus qui seront versés aux Conseils des arts dans les années à venir », écrit l’avocat.
Mais ce n’est pas acquis, ajoute-t-il. « Une première licence a été vendue à PBS récemment. Les diffusions débuteront cet été. C’est un processus très lent. Les négociations sont pratiquement terminées pour deux autres territoires, mais le processus de récupération des coûts du film sera néanmoins long. »

D’autant, ajoute-t-il, que Radio-Canada/CBC a demandé deux versions du film présentant le concert — une de 82 minutes, qui a été diffusée en janvier, et un « documentaire complet » qui sera prêt cet automne.

Radio-Canada a indiqué mercredi que c’est le producteur qui était responsable du budget et du financement de la captation radiophonique et télévisuelle.

Grosse logistique

Que s’est-il passé pour que les coûts de production du spectacle explosent au point où les quelque 15 000 billets vendus (selon Robert Kory) n’ont pas généré un sou de profit, bien au contraire ? Une question d’ambition — et de volonté de bien honorer la mémoire de Cohen, comprend-on.

Les artistes présents — Sting, Lana Del Rey, Damien Rice, Feist ou encore Courtney Love — n’ont pas touché de cachet. Mais la UHPF a assumé leurs frais de transport et de logement, de même que ceux de leurs gérants et accompagnateurs, dit M. Kory.

Et pour concrétiser la vision qu’Adam Cohen avait de cette célébration, il a fallu beaucoup de soutien : plus de 265 personnes ont été impliquées dans la production (musiciens, choristes, équipe de tournage, personnel de sécurité…), une vingtaine de caméras ont été utilisées, 153 entrées de micro ont été nécessaires, etc.

Deux journées de répétition furent aussi nécessaires, ajoute Robert Kory. « Il faut évidemment payer tous les techniciens de scène et de tournage selon les tarifs syndicaux. Il y a eu des bénéfices substantiels dans l’économie de Montréal… »

Les Conseils comprennent

Globalement, Robert Kory fait valoir que l’événement « n’a jamais été conçu comme un concert-bénéfice pour les Conseils des arts. La raison d’être du concert était de rendre hommage à Leonard Cohen, et c’était financé par le Leonard Cohen Family Trust. Si l’événement n’avait pas été enregisvtré, il y aurait eu des recettes immédiates pour les Conseils des arts. Mais je suis certain que les Conseils seraient d’accord pour dire que nous avons bien fait d’accepter la proposition de Radio-Canada/CBC de filmer l’événement pour le rendre accessible aux Canadiens et à des audiences internationales ».

Mercredi, le Conseil des arts de Montréal a indiqué comprendre « que les circonstances de production ne permettront pas aux organisateurs de verser des profits aux trois Conseils ».

Réaction similaire au Conseil des arts du Canada : « Nous sommes très reconnaissants de l’intention de nous remettre des fonds recueillis dans le cadre de ce spectacle afin que l’argent puisse être redistribué à d’autres artistes. Cela dit, nous comprenons que les circonstances font en sorte qu’il n’y ait toujours pas de fonds à remettre aux Conseils des arts à ce jour. »

C’est à l’ancien Beatle George Harrison et au sitariste Ravi Shankar que l’on doit le premier concert-bénéfice réunissant un aréopage de vedettes de la musique populaire (dont Bob Dylan et Eric Clapton). Il avait été organisé en 1971 en soutien aux réfugiés de la guerre qui sévissait au Bangladesh. Or, si le concert et l’album qui en fut tiré connurent un grand succès, les quelque 12 millions récoltés en profits restèrent pour l’essentiel bloqués aux États-Uns pendant plus de dix ans — cela alors que la situation humanitaire était passablement urgente au Bangladesh… Le problème ? Une bataille fiscale, essentiellement, liée au fait que les recettes de l’événement étaient gérées par une compagnie privée plutôt que par un organisme à but non lucratif.

Voici le lien pour le journal

https://www.ledevoir.com/culture/529651/culture-l-hommage-a-cohen-vire-a-l-echec-financier

 29 
 le: 29 Mai 2018, 12:34:35  
Démarré par Evelen - Dernier message par Blue_Berry
Très bel hommage de Graeme à celui qu'il considérait comme un maître et surtout un ami. Qu'il lui ait consacré une chanson-hommage n'est guère étonnant. En fait on n'en attendait pas moins de sa part Smiley .

Et à 91 ans, total respect, Mr Allwright !

 30 
 le: 29 Mai 2018, 06:47:06  
Démarré par Evelen - Dernier message par Evelen
Samedi dernier, j'ai emmené ma grande fille (autiste) assister à un concert donné par un groupe d'amateurs pour le jumelage de Mably avec une ville d'Afrique, Po. La setlist comprenait de la bonne variété française (Cabrel, Souchon, Paradis, Renaud et même Ah Que Djoni -Allumez le feu-) ainsi qu'anglo-saxonne (les Beatles). Et ils ont joué "Halleluyah", une très belle interprétation, pas une de ces adaptations françaises gnan-gnan genre les Prêtres, une belle version qui est allée tutoyer les étoiles.
Le groupe était amateur, certes (sauf le guitariste soliste), mais sacrément bon. Tout était bien en place. Le batteur était remarquable.
J'ai regretté qu'ils n'aient pas joué une chanson d'Higelin, mais ils n'ont pas eu le temps. Le décès de Jacques était trop récent.
Ça a commencé sans retard à 20 h 30, et on en est sortis passé minuit. Il y a eu 3/4 h de pause. Bref, une chouette soirée qui, je crois, a bien plu à ma grande. Même qu'à la sortie, elle faisait des tentatives de paroles et même de mélodie, ce que je l'ai vivement encouragée à continuer. Le lendemain, on reprenait la route des Ardennes pour rentrer chez elle.


" Le pouvoir de la musique commence là où s'arrête celui des mots. "
Je ne sais plus qui a dit ça, mais ça me plaît.

Des amis m'ont fait récemment dėcouvrir cette chanson hommage de Graeme Allwright
 " Léonard "  qu'il chante avec Yanne Matis.
Le contraste des voix, l'émotion de Graeme Allwright et celle qui nous envahit dès le premier mot m'ont laissée sans voix, justement.
Écoutez bien. Et si vous ne la connaissez pas encore, je suis heureuse de vous la proposer :

https://m.youtube.com/watch?v=c2p8Awzk2Ps



Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !