Leonard Cohen Forum
18 Octobre 2017, 23:21:10 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Jean Ferrat  (Lu 17940 fois)
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« le: 13 Mars 2010, 18:28:59 »


 Il a fait partie des premiers chanteurs que j'écoutais à la maison, à la radio, en fredonnant avec mon grand-père, un parfum des années d'enfance.
 Et puis " Nuit et brouillard" apprise en colo, et "Ma môme", que j'aime tout particulièrement...


S.
Journalisée
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« Répondre #1 le: 13 Mars 2010, 19:12:48 »

Quel choc ! c'est vous qui m'apprenez le décès de Jean Ferrat.
Il a magnifiquement chanté Aragon. Le "Malheur d'aimer", "Aimer à perdre la raison",
Je connaissais toutes les paroles par cœur !
Journalisée
jenny34
Vétéran
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 143


« Répondre #2 le: 13 Mars 2010, 20:15:12 »

Beaucoup d'émotion également...
"La Montagne, Nuit et Brouillard..." je revois ce vinyl à la pochette bleue, un des premiers que j'écoutais sur mon Teppaz.
C'était un grand poète, un humaniste fidèle à ses convictions,  un  homme simple et discret qui ne jouait pas les stars mais qui a profondément marqué la chanson française.
Ja salue sa mémoire avec beaucoup de respect.
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #3 le: 13 Mars 2010, 22:25:35 »

Citation
Jean Tenenbaum, futur Jean Ferrat, naît le 26 décembre 1930, à Vaucresson dans la région parisienne. Il est le plus jeune d'une famille modeste de quatre enfants élevés par un père joaillier et une maman fleuriste. En 1935, ses parents s'installent à Versailles où quelques années après Jean entre au Collège Jules Ferry. Lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate, son père est déporté.
(...)
en 1960, sort son second 45 tours de quatre titres dont "Ma Môme", chanson populiste qui lui vaut son premier succès en radio. Sur le même disque, on trouve aussi un titre consacré à Federico Garcia Lorca, poète espagnol auquel il consacrera d'autres textes et dont il chantera également les poèmes. Ces deux titres illustrent bien les deux directions que prend l'œuvre de Ferrat soit d'une part un répertoire consacré à l'amour et à la fraternité, et d'autre part un répertoire motivé par la lutte contre toute forme d'oppression.
(...)
En 1964, sort un autre de ses plus fameux succès, "La Montagne". Cette chanson, extraite de l'album du même nom, évoque l'Ardèche, région de France chère au cœur de Jean Ferrat qui s'installe cette année-là dans le village d'Antraigues qu'il ne quittera jamais.
(...)
Alors qu'on ne l'avait pas revu sur une scène française depuis 1972, Ferrat chante en public lors d'un petit festival du sud de la France, à Alès, le 8 août 98. En fait, le chanteur n'interprète qu'un seul titre à la fin d'un concert donné en son honneur et au cours duquel une chorale de 700 choristes reprend ses plus grands succès. Deux ans plus tard, c'est le Festival de Barjac dans le Sud de la France qui est à l'honneur de Jean Ferrat. De nombreux invités chantent son répertoire dont Isabelle Aubret.
(...)
Hospitalisé quelques jours auparavant à Aubenas, en Ardèche, il est mort samedi 13 mars 2010 à l'âge de 79 ans.

Source RFI Musiques
Lire l'article intégral, il est bien contruit.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #4 le: 14 Mars 2010, 14:51:21 »

Mes parents adoraient Jean Ferrat. Il a donc (a l'insu de mon plein gré Smiley) bercé mes oreilles d'enfant.
Puis, avec la découverte du rock durant l'adolescence, j'ai énergiquement renié ses chansons pour vieux !
Et ce n'est que vers la trentaine, que j'ai enfin compris que Ferrat était un tout Grand.
Depuis, bien-sûr il était souvent sur le haut de ma pile de disques, et je ne pouvais m'empêcher d'espérer un come-back sur scène et un nouvel album.

Phil.
« Dernière édition: 14 Mars 2010, 15:06:40 par phil58 » Journalisée
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #5 le: 14 Mars 2010, 19:41:39 »

Moi aussi c'est toute mon enfance aussi, je sais que mes parents sont tristes aujourd'hui, eux qui m'ont fait découvrir les plus grandes voix de la chanson française... et en plus un an après Bashung, ça fait drôle quand même.
Si mon premier petit-fils pouvait naître le jour du printemps, cela apporterait un peu de joie en ce mois de mars qui nous a déjà emporté deux amis proches en une semaine... Excusez-moi pour cette minute morose un peu perso..., mais avec Jean Ferrat en plus, c'est un peu le coup de grâce ce week-end.
Journalisée

Fanfan
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #6 le: 15 Mars 2010, 14:42:52 »

Grande tristesse évidemment. Le paysage de la grande chanson française se désertifie doucement...
(Soit dit en passant : je me demande si ce n'est pas au palmarès des dernières Victoires de la Musique qu'il a succombé... C'en était trop...)
Journalisée
Calypso
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 219


« Répondre #7 le: 15 Mars 2010, 20:40:23 »

Sur FRANCE3 en ce moment, un hommage à Jean Ferrat.

J'aimais bien aussi, même si j'ai jamais essayé d'écouter plus que les chansons qui passaient régulièrement sur les ondes.

Là j'enregistre l'émission (zhom veut regarder autre chose).

Comme souvent, je m'interesse à certains chanteurs qu' après leur mort  Embarrassed

« Dernière édition: 16 Mars 2010, 09:18:50 par Calypso » Journalisée
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #8 le: 15 Mars 2010, 20:47:14 »

Nous, on enregistre, et on regarde...là il chante "la môme...
Journalisée

Fanfan
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #9 le: 15 Mars 2010, 22:51:54 »

Toujours à propos de l'hommage à Jean Ferrat, j'ai trouvé la deuxième partie un peu gâchée par la reprise d'"aimer à perdre la raison" par les enfoirés et on a eu droit aussi aux Petits Chanteurs à la croix de bois....dommage tout de même...
Journalisée

Fanfan
Daniela
Global Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 277


« Répondre #10 le: 16 Mars 2010, 01:39:24 »

Grande tristesse aussi pour moi...Je connais bien sa ville d'Antraigues-sur-Volane ainsi que quelques un de ses amis, c'était un Grand Homme.
Un petit retour ici sur quelques vidéos :

"Nuit et brouillard"

"Ma France"

"Potemkine"

"Un jour, un jour"

Très belle aussi "Oural Ouralou"


Daniela

Journalisée

Daniela
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 420



WWW
« Répondre #11 le: 24 Mars 2010, 10:10:03 »

Phil, c'est rigolo : j'ai l'impression d'avoir lu tes mots ailleurs...  Wink

Le paysage de la chanson française se désertifie... après Brel, Brassens, Ferré, Trenet, Ferrer, Corringe, Nougaro, Bashung...
Quand je vois l'idolâtrie dont sont l'objet Gregory Lemarchal, et d'autres idoles aussi transparentes qu'éphémères...
Bon, restent Cabrel, Souchon et quelques autres. Mais ça tend vers la carte vermeil tout ça !

Ferrat, en plus de textes ciselés et de musiques mitonnées aux petits oignons, c'était une voix qui était un véritable instrument. (Moi aussi, tu vois Phil, je radote...  Grin)
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #12 le: 28 Mars 2010, 17:20:47 »


 J'aimais bien Reggiani aussi, que j'ai vu à Rennes en je-ne-sais-plus- quelle-année, alors qu'il était déjà très éprouvé et fatigué.
 J'avais commencé à l'écouter sur les vinyles de mon père dans les années 70 (celui des" Loups"... et ensuite celui avec "Maumariée"...).
 Et je ne l'ai donc vu sur scène que beaucoup plus tard...

 S. 
Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 420



WWW
« Répondre #13 le: 31 Mars 2010, 11:36:16 »

Reggiani était dans mes points de suspension  Smiley, de même que Barbara.

Comme Sarah (tiens, c'en était une, de chanson de son répertoire, composée par Moustaki), j'ai écouté d'abord les vinyles sur le Teppaz familial et n'ai vu l'artiste sur scène qu'une fois, bien plus tard, dans les années 80, à Yerres dans le nord de l'Essonne.

Dans les grands, mais méconnus (comme Corringe), il y a aussi Jacques Florencie qui chantait du Bruant et du Couté.
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #14 le: 31 Mars 2010, 14:04:14 »

Dans les grands, mais méconnus (comme Corringe), il y a aussi Jacques Florencie qui chantait du Bruant et du Couté.

Première fois que je vois le nom de Jacques Florencie.

De Michel Corringe, je me souviens bien sûr de La route , dont j'ai pu constater il y a peu que je connaissais encore par coeur les paroles...


S.
Journalisée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !