Leonard Cohen Forum
12 Décembre 2017, 18:58:15 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Traductions  (Lu 4552 fois)
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« le: 04 Mai 2010, 09:56:09 »

Bonjour !
j'ai lu de jour en jour vos interventions des dernières semaines; Merci pour les efforts de traduction et les liens ! Ça m'a fait penser aux "Monophonies de Polyphrène". L'auteur de ce blog propose des traductions avec beaucoup d'humilité et apprécie visiblement Cohen. Je trouve sa démarche vraiment intéressante.

http://polyphrene.blogspot.com/search/label/Leonard%20Cohen
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #1 le: 04 Mai 2010, 14:51:21 »

Très intéressant, merci ! Wink

Je viens juste d'envoyer un mail à l'auteur du blog.

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« Répondre #2 le: 05 Mai 2010, 18:15:27 »

C'est sympa de lui avoir fait signe ! En le lisant, j'avais envie de l'inviter à nos échanges et je n'ai pas osé  ! (la vraie vérité c'est que je ne suis pas encore sortie d'une grosse surcharge de travail).
Le fil Bird on the Wire, par exemple est fait pour lui, non ?
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #3 le: 05 Mai 2010, 18:26:15 »

Tous les sujets sont pour tout le monde ! Cheesy

La semaine prochaine, je vais recopier ses traductions sur le site (avec autorisation) et ce sera une bonne occasion d'en parler, il est évident qu'il est le bienvenu... Wink

Mais c'est vrai que sa version de l'oiseau sur le toit (non pas le fil, mais la rime oblige ainsi) mérite discussion.

En fait, j'ai beaucoup aimé sa version de FBR, très proche de la mienne...
J'ai aussi salué son courage d'avoir établi un tel décalage avec les adaptations d'Allwright sur d'autres chansons. Lui, au moins, il s'approche au maximum de LC et j'aime ça.

Lui et nous, on aime Cohen, on est faits pour se retrouver ici !

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Billy Shears
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #4 le: 09 Novembre 2012, 13:56:46 »

Pour en revenir à ce sujet, en parcourant quelques  traductions de chansons sur ce site, je tombe sur "Take this longin" dans laquelle "Many men have loved the bells you fastened to the rein"
devient sous la plume de Jean Guiloineau :"Beaucoup d'hommes ont aimé les cloches que tu as attachées à la pluie"Comme si Cohen avait écrit rain plutot que rein(rênes).Ceci laisse penser que cettre traduction a peut-etre été réalisée à l'écoute et non à la lecture.
Journalisée
michel
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14



« Répondre #5 le: 09 Novembre 2012, 17:35:48 »

L'explication de Billy est très probablement exacte, mais - en même temps - c'est joli "les cloches que tu as attachées à la pluie", non ?   Wink Wink
Journalisée

But the rumours of my virtue
They moved her not at all
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« Répondre #6 le: 09 Novembre 2012, 18:00:01 »

Citation
Comme si Cohen avait écrit rain plutot que rein(rênes). Ceci laisse penser que cette traduction a peut-être été réalisée à l'écoute et non à la lecture.
C'est ce qu'on pourrait penser. Il y a parfois des choses bizarres dans les traductions de Jean Guiloineau mais nous ne savons pas dans quelles conditions il a travaillé ! S'il a eu trois mois pour traduire une centaine de textes que Cohen a poli pendant des années pour certains, on peut être indulgent.
Cohen fabrique ses images originales, c'est le propre du langage poétique, mais qui ouvrent une infinité et une profondeur du sens qu'une traduction va presque toujours réduire en fixant un choix. De temps en temps, ce langage entre en résonance avec d'autres auteurs, d'autres textes qu'il a écrit ou avec des passages de la Bible, par exemple. On est donc parfois tentés de repasser par ces références pour les faire exister.

Pour ma part, je "coince" lamentablement sur Crazy To Love you. Je ne comprends pas ce que veut dire :
"Had to go crazy to love you
You who were never the one
Whom I chased through the
Souvenir heartache

Her braids and her blouse all undone
"
Bien sûr, je comprends chaque mot mais pas le tout. C'est comme ça que s'échafaudent toutes sortes d'hypothèses selon le jour et l'heure qui me renseignent plus sur moi même que sur Cohen ! Mais pourquoi utilise-t-il le mot souvenir ?
« Dernière édition: 10 Novembre 2012, 23:28:23 par lesperluette » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !