Leonard Cohen Forum
21 Octobre 2017, 07:55:35 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Johnny Cash: He walked the line  (Lu 10930 fois)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« le: 12 Septembre 2003, 15:14:49 »

Bonjour à tous,

Johnny Cash, qui avait repris avec beaucoup de talent "Bird on the wire" est décédé ce matin dans un hôpital de Nashville à l'âge de 71 ans.

Celui qui fut surnommé parfois le "Pape de la country music" avait enregistré environ 1500 chansons en 50 ans de carrière. Sa tournée de plus de 10 ans avec Kris Kristofferson , Willie Nelson et le regretté Waylon Jennings lui a valu définitivement le nom de "Man In Black".

Commençant invariablement tous ses concerts avec la célèbre phrase "Hello, I'm Johnny Cash", il alternait les périodes à l'hôpital avec celles de sa maison où il préparait un nouvel album écrit avec son épouse, June Carter Cash, disparue au mois de mai 2003.

Encore une légende qui s'en va.
Adieu, Johnny, tu nous manqueras.

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Céline
Invité
« Répondre #1 le: 13 Septembre 2003, 15:02:35 »

Bonjour,

Il semble que je préfère de loin laisser parler les autres, en ce moment, mais je ne peux m'empêcher de partager ce que "j'entends".

http://www.cyberscriptus.org/cyber9/cash.html


Quand à moi, je dirai seulement que les légendes ne meurent pas.
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #2 le: 09 Mai 2004, 02:46:36 »

Bonjour Céline,

Un très bon lien !.

Malheureusement, la page n'est pas à jour, puisque l'Homme en Noir avait sorti American IV (The Man Comes Around) en 2003.

Aussi, le superbe album "Unchained" de 1996 (un disque qui sonnait déjà comme un testament) est plus connu sous le nom d'American II.

Et, toujours en 2003, il y a eu la compilation Unearthed composée de 5 albums où l'on retrouve une version live inédite de "Bird on the wire" avec un orchestre, c'est vraiment suberbe.

Amicalement,
Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Céline
Invité
« Répondre #3 le: 09 Mai 2004, 05:11:20 »

Bonjour Patrice,

Je connais Johnny Cash seulement de réputation, c'est vrai ce que je disais, pour moi c'est une légende et point à la ligne, cette page web était donc une révélation et j'aimais ce qu'elle disait de l'homme.

Merci pour les mises à jour.

Amitié,

Céline
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #4 le: 18 Mai 2004, 01:51:47 »

Citation
Well, you wonder why I always dress in black,
Why you never see bright colors on my back,
And why does my appearance seem to have a somber tone.
Well, there's a reason for the things that I have on.

I wear the black for the poor and the beaten down,
Livin' in the hopeless, hungry side of town,
I wear it for the prisoner who has long paid for his crime,
But is there because he's a victim of the times.

I wear the black for those who never read,
Or listened to the words that Jesus said,
About the road to happiness through love and charity,
Why, you'd think He's talking straight to you and me.

Well, we're doin' mighty fine, I do suppose,
In our streak of lightnin' cars and fancy clothes,
But just so we're reminded of the ones who are held back,
Up front there ought 'a be a Man In Black.

I wear it for the sick and lonely old,
For the reckless ones whose bad trip left them cold,
I wear the black in mournin' for the lives that could have been,
Each week we lose a hundred fine young men.

And, I wear it for the thousands who have died,
Believen' that the Lord was on their side,
I wear it for another hundred thousand who have died,
Believen' that we all were on their side.

Well, there's things that never will be right I know,
And things need changin' everywhere you go,
But 'til we start to make a move to make a few things right,
You'll never see me wear a suit of white.

Ah, I'd love to wear a rainbow every day,
And tell the world that everything's OK,
But I'll try to carry off a little darkness on my back,
'Till things are brighter, I'm the Man In Black

Johnny Cash, Man In Black

Très franchement dans l'esprit de Graeme Allwright, non?.

Amicalement,
Patrice.
« Dernière édition: 25 Mai 2004, 23:36:26 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
gb
Invité
« Répondre #5 le: 19 Mai 2004, 15:39:28 »

Salut,

Citation
Malheureusement, la page n'est pas à jour

 Wink Bon bon... On fait ce qu'on peut. Voila, j'ai essayé de mettre à jour comme je pouvais la page en donnant des précisions. Mais bon, faut pas nous en vouloir, eh eh ! En tout cas, merci pour les commentaires, les gars (et les filles ?), c'est super sympa. Smiley Cyberscriptus est toujours à l'écoute du web !

@+

gb
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #6 le: 19 Mai 2004, 18:08:08 »

Salut à l'équipe de Cyberscriptus !. Smiley

Je n'ai jamais dit que la page était mauvaise !!!. Smiley
J'ai seulement écrit qu'elle n'était pas à jour... ce qui n'était pas un reproche...
Et puis, des pages sur Johnny Cash en français, c'est tellement rare que ça mérite des félicitations !. Wink

Bien vu, cette voie tracée par Woody Guthrie. Johnny était un agoissé, un révolté mais avec des mots très simples. A mon sens, assez loin de Cohen mais au contraire, très proche d'Allwright, lui-même fortement influencé par Woody Guthrie.

Pendant que j'y suis, dans les vidéos anciennes:
- Ridin' the Rails, dans la collection The Great American Train Story,
- A Man and his Music (excellent reportage),
et pour ceux que ça amuse:
- Swan Song, au cotés de Peter Folk (Columbo, épisode #24).

Et plus récent, le documentaire post-mortem:
- The Last Great American (attention, on le trouve sous d'autres titres).

Enfin, pour terminer sur les vidéos, je pense qu'on ne peut pas ressortir indemne après avoir vu le bouleversant clip "Hurt", un véritable chef d'oeuvre. Un testament, aussi.

Amicalement,
Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
bachir
Invité
« Répondre #7 le: 25 Mai 2004, 21:06:35 »

Bonjour!
 Johnny Cash était simplement un GRAND! Un GEANT.J'ai vu tout dernièrement sur Onyx "hurt",and I was really hurt to see the man in black give the very last of him,to the very last,to enlighten our hearts that the muddy rivers might not be flooded with sorrow and tears!unforgettable!
Bachir
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #8 le: 30 Mai 2004, 17:44:43 »

Bonjour à tous,

Bien dit, bien observé, Bachir.

Pour permettre à tous de voir le clip, je l'ai mis dans deux formats Real-Media (son et images complets), l'un pour les modems 56 k, l'autre pour les connexions plus rapides.

Pour y accéder, cliquez ici !

Amicalement,
Patrice.
« Dernière édition: 14 Juin 2005, 22:56:34 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !