Leonard Cohen Forum
11 Décembre 2017, 21:38:16 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: A propos de 'Take this Waltz'  (Lu 13773 fois)
Polyphrène
Translator
Sénior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


WWW
« le: 04 Décembre 2010, 18:54:50 »

Bonsoir,
Une question aux spécialistes et érudits de ce forum : un lecteur de mon blog dit que la mélodie de "Take this Waltz" lui " rappelle quelque chose". A ma connaissance, le texte est une traduction et adaptation du poème de Federico Garcia Lorca, par Léonard Cohen (du moins je le présume) et la mélodie est de Léonard Cohen lui-même. C'est en tout cas à lui qu'elle est attribuée dans les quelques reprises par d'autres chanteurs. Auriez-vous la notion que cette mélodie s'inspire d'une autre ? Je ne le crois pas, mais ma connaissance de l'œuvre de LC est encore très limitée.
Puisque j'en suis aux questions, en voilà une autre - très naïve - que j'ose à peine formuler. J'ai très récemment découvert la chanson "The Lost Canadian", chantée en français par LC avec un accent québécois très prononcé, et tout à fait délicieux pour moi, qui ai vécu un an à Montréal. LC est Montréalais, si je ne me trompe. Parle-t-il français ? Patrice sait certainement cela.
Merci, chaleureusement.
Journalisée

From bitter searching of the Heart
Polyphrène
Translator
Sénior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


WWW
« Répondre #1 le: 04 Décembre 2010, 21:45:53 »

Merci, Dominique. Je savais que j'obtiendrai toutes les réponses sur le 'Forum', mais je n'imaginais pas que ce soit aussi rapide et aussi riche et complet !
Donc, LC est bien l'auteur de la mélodie de 'Take This Waltz'. Le clip que vous signalez m'a donné l'occasion de réécouter cette chanson et de constater encore une fois la façon parfaite dont la mélodie "colle" au texte (et inversement).
Donc, aussi, Léonard Cohen parle un excellent français, avec un accent anglais, et non québécois. Je suis "espanté" (ébaubi), comme disent les gens par chez moi.
Donc, enfin, son accent (je ne rêve pas ?) dans la chanson "The Lost Canadian" est un accent pris pour la circonstance, mais qui sonne à mes oreilles comme bien québécois, pourtant. Il est vrai que mes oreilles ne sont guère meilleures que mes yeux, c'est dire !
Encore merci.
Bien cordialement
Journalisée

From bitter searching of the Heart
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #2 le: 04 Décembre 2010, 23:35:40 »

Polyphrène, à moi aussi cette mélodie me rappelle quelque chose : une valse, tout simplement ! Wink

Il y a plus de vingt ans, Cohen racontait dans un mensuel (qui depuis n'est plus que l'ombre de lui-même), que Cabrel avait lui aussi essayé de faire sa chanson pour l'album hommage dédié à Lorca, mais n'y était pas parvenu.
Dominique, en quoi la version 1986 est-elle différente de celle de I'm your Man ? Les arrangements ? Moins de synthés peut-être ? Je ne l'ai jamais entendue.

Cela fait plaisir d'entendre Leonard parler français en compagnie de la belle Dominique Isserman. Smiley
Merci Dominique.
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #3 le: 05 Décembre 2010, 00:25:31 »

Parle-t-il français ? Patrice sait certainement cela.

Je peux certifier qu'il doit faire de gros efforts pour parler français (et que son accent est américain).
Dans les années 80 et 90, on a pu le voir à la TV parlant un français quasiment impeccable mais, à force de parler anglais, il a tout perdu ou presque. Ceci dit, il peut quand même "tenir" une conversation simple et il comprend parfaitement notre langue.

Quand à moi, j'avais pris l'habitude de lui écrire en anglais, il me parle en anglais même si d'autres personnes francophones sont présentes, je le sens nettement plus à l'aise même si c'est moi qui le suis beaucoup moins... Wink

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #4 le: 11 Décembre 2010, 18:28:51 »

Très bonne nouvelle Dominique !
Je suis juste étonné que cela ne se soit pas fait plus tôt, quand on sait l'admiration que Cabrel voue à Cohen.
J'espère juste que ce ne sera pas juste un titre ou deux. Je verrais bien un album entier. Mais ça c'est du rêve.
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #5 le: 11 Décembre 2010, 21:44:08 »

Rien de surprenant et rien de nouveau !

Cabrel a commencé en chantant des chansons de Leonard Cohen, Bob Dylan et Neil Young dans les bars de Toulouse pour gagner un peu d'argent, c'est lui-même qui l'a dit, avant de se lancer dans l'écriture et la composition. Et là, on retrouve l'influence de Cohen dans de nombreux textes, plus sur la forme que sur le fond, Cabrel joue avec les mots jusqu'à devenir énigmatique dans le sens, l'auditeur se débrouille...Wink

Après l'énorme succès de l'album "Sarbacane" (avec une chanson très cohenienne, "Animal") où il avait un peu piqué les rythmes africains de Paul Simon, Cabrel a eu beaucoup de mal à revenir au "top" mais il demeure une valeur sûre de la chanson francophone. C'est aussi un homme authentique qui a choisi de rester vivre chez lui, dans le Sud, loin des mondanités parisiennes, qui a choisi de ne pas changer son accent, ce qui est rare dans le milieu artistique.

Sur le site, on n'a pas attendu pour parler de Cabrel chantant une impro de "Suzanne", je l'avais enregistré il y a 10 ans, lors d'un documentaire consacré à Cabrel et filmé dans sa maison.
L'enregistrement est discutable... à la fois d'un point de vue acoustique et même sur le plan artistique, c'était une simple impro, à écouter >>ici<<, tout en bas de la page...Wink

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #6 le: 11 Décembre 2010, 22:19:36 »

En écrivant la première phrase, je m'adressais surtout à Philippe...Wink

Puis, l'admiration que j'ai pour Francis Cabrel m'a conduit à écrire le reste.
C'est vrai que j'aimerais bien quelques chansons de LC par Cabrel !

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #7 le: 12 Décembre 2010, 21:38:10 »

Les reprises de Cabrel sont toujours exellentes
Pour ma part j'ai un faible pour celle de Dylan, "S'abriter de l'orage".
Un bijou !
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #8 le: 12 Décembre 2010, 21:52:38 »

Bah... comme je suis un peu chauvin, j'adore Les Chevaliers Cathares.
Pas une reprise, un bijou ciselé par Cabrel himself.
 Smiley
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Ange Musicien
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 73


Waiting for the miracle


« Répondre #9 le: 15 Décembre 2010, 03:02:37 »

Citation
Cette information n'avait pas la prétention d'être sidérante et inédite !

Pour les incultes comme moi, elle l'est, et elle est de taille !

Francis Cabrel est de loin le seul chanteur francophone que j'apprécie, je l'écoute depuis que je suis née peu ou prou et il fait partie, avec Léonard Cohen, de mes deux chanteurs préférés ! (les deux seuls chanteurs dont je connaisse toutes les chansons par coeur  Grin)

Je savais que Cabrel avait une admiration pour Dylan (que je n'ai jamais aimé personnellement), mais Cohen... ! Je ne devrais pas être étonnée mais je le suis  Grin  Et c'est les larmes aux yeux que j'apprends l'annonce d'une potentielle reprise qui me RAVIT.

J'ai toujours eu une petite affection pour les Chevaliers Cathares, mais je trouve qu'au contraire il s'est considérablement bonnifié au niveau de la qualité des textes d'années en années, et qu'il ne cesse de s'améliorer. Des titres comme Loin Devant, Tôt ou tard s'en aller (qui je pense est ma chanson préférée, toutes catégories et chanteurs confondus), Octobre, Presque rien... Sont clairement beaucoup plus murs, profonds et travaillés que ses textes plus anciens. Mais Cabrel n'est pas vraiment aussi profond que Cohen, il a surtout cette sensibilité que je n'ai jamais retrouvée chez aucun chanteur ou chanteuse d'exprimer la poésie pure des sentiments et des émotions. (et certainement pas chez Cohen, dont la spécialité n'est pas la simplicité ! Peut-être certaines chansons de Suzanne Vega, mais bof)

Lhasa est (était... ...) beaucoup plus proche de Cohen (terriblement proche même) au niveau de l'univers, de la mythologie sous-jacente et des profondeurs de paroles. Une vraie petite Célestina, pour un peu elle aurait prédit The Future. ;-)
« Dernière édition: 15 Décembre 2010, 03:11:20 par Ange Musicien » Journalisée

"Twenty seven angels from the great beyond..."
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #10 le: 15 Décembre 2010, 13:53:07 »

C'est vrai que Cabrel devient de plus en plus sombre et assez nébuleux, quand même. C'est la poésie à l'état pur (comme Cohen).

Il y a quelques anciennes chansons où "l'esprit" de Cohen était présent, par exemple "La carte postale", la première qui me vient en tête.

Cabrel a dit un jour : "une chanson, c'est 70% de texte et 30% de musique, la musique doit être au service des mots et ne sert qu'à ça... je veux bien aller à 60/40 mais si je devais faire du 50/50, je ferais un autre métier".
Citation de mémoire et la mienne n'est pas fameuse, si je me suis planté, merci de rectifier... Grin

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Billy Shears
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #11 le: 15 Décembre 2010, 15:15:12 »

C'est bizarre cette citation de Cabrel parce que personellement j'ai été profondément touché par les chansons de Cohen bien avant de traduire ou meme comprendre ses textes et lorsque ce fut le cas, cela n'a fait que confirmer mes premières impressions. J'aime beaucoup Cabrel également mais je pense etre d'abord "séduit" par l'atmosphère générale (bon exemple avec "tot ou tard s'en aller", je viens seulement de lire le texte attentivement et j'adore ce morceau depuis toujours).
Journalisée
Ange Musicien
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 73


Waiting for the miracle


« Répondre #12 le: 15 Décembre 2010, 16:28:40 »

Ce n'est pas parce que tu ne lis pas attentivement les paroles (voire même que tu ne les comprends pas) que ce n'est pas le texte qui fait la chanson. Je suis très souvent attirée par les chansons dont les paroles sont intéressantes (et pas l'inverse) bien avant d'en comprendre le sens ou de les explorer. Il m'est même arrivé de pleurer sur une chanson en allemand sans même comprendre ce que ça voulait dire, pour comprendre seulement après que ça avait effectivement toutes les raisons de m'émouvoir particulièrement à cette période là !

Les langages proches sont compris inconsciemment dans une certaine mesure (ça fait partie du bagage), surtout quand l'interprète est bon.

Ensuite pour l'ambiance... Pour moi l'ambiance chez Cabrel est directement créée par les textes, et elle n'en est que plus forte quand on les laisse "flotter" plutôt que de les lire ou d'y prêter une grande attention. C'est aussi comme ça que j'aimerais écrire : un livre très long et très compliqué que la meilleure façon de lire serait de lire vite, sans chercher à comprendre.

L'ambiance c'est un ensemble de mot qui flottent et forme une atmosphère désorganisée (et mélancolique dans le cas de cabrel). Un gigantesque bouillon de poésie. (la poésie ne se boit qu'en bouillon ; la poésie organisée n'a de charme que quand un Louis Aragon ou un Léonard Cohen sait y mettre l'ordre qu'elle mérite, si elle en mérite un)

"My 2 cents", comme on dit ! Wink
« Dernière édition: 15 Décembre 2010, 16:30:14 par Ange Musicien » Journalisée

"Twenty seven angels from the great beyond..."
Billy Shears
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #13 le: 16 Décembre 2010, 10:21:08 »

Bien vu !
Merci
Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #14 le: 17 Décembre 2010, 13:53:15 »

"Ca me va", avait répondu Cabrel en souriant, il y a quelques années, à un journaliste qui lui demandait si ça lui allait qu'on dise de lui qu'il était le Cohen du Sud-Ouest. Smiley
« Dernière édition: 17 Décembre 2010, 13:54:56 par phil58 » Journalisée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !