Leonard Cohen Forum
23 Octobre 2017, 14:12:37 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Reinhard Frederik Mey  (Lu 7578 fois)
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« le: 06 Mars 2011, 22:30:26 »

L'allemand chanté par Reinhard (Frédéric) Mey, c'est quand même pas mal, non ? J'aurais la chance d'aller l'écouter pour la quatrième fois en octobre prochain à Sarrebruck (et dans les premiers rangs en plus, ce qui s'impose pour un concert très intimiste comme ceux que propose R.Mey. La première fois -en 1989- j'étais placé presque au dernier rang des gradins de l'immense "Saarlanhalle" (4 à 5000 places) et la sono était beaucoup trop faible. Je n'avais pas encore de problèmes auditifs à l'époque et pourtant j'ai vraiment dû tendre l'oreille ! Heureusement que je connaissais la plupart des chansons de cette tournée "Farben" ("Couleurs").
Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #1 le: 07 Mars 2011, 13:01:55 »

Je pense n'avoir jamais entendu Frederic Mey chanter en allemand. Mais, Deodatus, je te fais confiance. Il me semble d'ailleurs que Patrice est aussi un grand admirateur.
Par contre je trouve l'allemand parlé (enfin, celui du nord de l'Allemagne, pas notre Schwiizertüütsch), vraiment très beau.
Chaque fois que je revois Les Ailes du Désir de Wim Wenders, la voix off au début du film récitant quelques vers de Göthe, me fait trembler d'émotion.
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #2 le: 07 Mars 2011, 14:06:51 »

Voici un petit échantillon d'allemand parlé et chanté :
extrait de la dernière tournée de Reinhard Mey, cette bouleversante ballade, croisade anti-guerre en Afghanistan...
Avec, comme toujours chez le troubadour (franco-)allemand, un accompagnement à la guitare très propre et soigné.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=t2Xt4YzTa9o
[/youtube]
« Dernière édition: 09 Mars 2011, 10:07:20 par Patrice » Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #3 le: 08 Mars 2011, 19:42:17 »

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=HBc0ZpOjmwk[/youtube]

cette chanson a été faite en français sous le titre "mes amis d'autrefois"!
 Cheesy
« Dernière édition: 09 Mars 2011, 10:05:51 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #4 le: 08 Mars 2011, 20:43:04 »

En fait, il me semble que la plupart des chansons "françaises" de Reinhard existent en allemand, et je me demande si ce n'est pas leur version germanique qui est "originelle". Je soupçonne le barde de les avoir conçues en allemand dans son esprit fertile (n'oublions pas que Reinhard Mey est un berlinois de pure souche !) et de les avoir traduites instantanément de manière très fidèle (ce qui relève du génie quand on sait la difficulté de traduire certaines expressions ou certains vocables allemands en français").
L'autre "Übersetzer" de ce forum, ne me démentira pas sur ce point, je pense !
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #5 le: 08 Mars 2011, 21:45:59 »

Certaines chansons (assez peu) ont été écrites en français, puis traduites en allemand.
Parfois pas pas l'auteur... par exemple "La petite fille" a été traduite par Hannes Wader, l'un des amis de Reinhard Mey qui signe toutefois les arrangements et sans doute quelques corrections dans sa langue maternelle.

Ceci dit, il est parfaitement bilingue (trilingue avec l'anglais) car ses parents avaient l'habitude de venir passer leurs vacances en France, en Ardèche, ce qui lui vaudra l'une de ses plus belles chansons (Weißt du noch, Etienne).
http://www.wat.tv/video/weisst-noch-etienne-1ccfz_2gwn1_.html
(live 2002, Dresden) ou
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tduPPEDguw0[/youtube]

Ensuite il a fait sa scolarité dans un lycée français de Berlin et a passé son BAC français avant l'équivalent du diplôme allemand...

Il a eu une relative brève carrière en France ayant été remarqué par le producteur normand Nicolas Péridès, qui produira plus tard le Breton Claude Besson ("Kerouze"...)

Patrice.

« Dernière édition: 09 Mars 2011, 10:15:15 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #6 le: 09 Mars 2011, 11:22:29 »

Merci, Patrice, pour toutes ces précisions, fort utiles, pour toutes celles et tous ceux qui ne connaîtraient pas encore cet immense Liedermacher ("songwriter" !) qu'est Reinhard Mey et auraient envie de le découvrir s'ils ont la chance d'être germanophones.
"Weisst du noch Etienne ?" est effectivement une magnifique chanson, empreinte cependant de tristesse et de nostalgie, mais également de reconnaissance...
J'ai vécu des moments difficiles ces derniers mois (arrêt de travail depuis le 30 novembre suite à une petite alerte de santé... Mon corps a crié STOP ! "Burn out" très certainement, suivi d'une dépression assez sévère (même les chansons de Léonard me laissaient indifférent ! Impossible de ressentir la moindre émotion... effet secondaire des médicaments !) . J'ai repris mes fonctions à plein temps depuis le début de cette semaine. Pendant ma convalescence, alors que j'étais encore au fond du trou, j'ai écouté le dernier album de R. Mey ("Mairegen", "Pluie de mai"). J'avoue qu'il ne m'a pas fait du bien (vu mon état). C'est un très bel album, très acoustique dans la plus pure tradition "Reinhardienne", mais teinté d'une grande gravité, et assez sombre, malgré une lueur d'espérance toujours présente... Il est vrai que Reinhard Mey vit un drame épouvantable depuis deux ans, son fils Max (et il adore ses enfants pardessus tout !) se trouve depuis de longs mois dans "coma éveillé" et personne ne sait s'il se réveillera un jour... Une chanson de l'album lui est consacrée. J'admire Reinhard d'avoir pu écrire et composer malgré ces tristes circonstances et d'avoir pu programmer une tournée de 3 mois pour la rentrée, comme il le fait après la parution de chaque nouvel album (soit environ tous les 3 ans). Chapeau bas, Herr Mey !
Journalisée
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #7 le: 15 Mars 2011, 22:07:26 »

 
En écoutant Reinhard Mey au début, je trouvais extraordinaire de parler et chanter aussi bien dans les deux langues. Ici la chanson la plus connue de ces années-là, je n'ai pas eu le temps de chercher de meilleurs extraits:

En français:
http://www.youtube.com/watch?v=vibV1tUdRjo&feature=related

Auf deutsch ( je préfère):
http://www.youtube.com/watch?v=qryhhYouygo&feature=related

Il y avait aussi "Une cruche en pierre/ Ein Krug aus Stein", Christine (étonnante rapidité d'élocution!), Über den Wolken et je me souviens d'une autre chanson dont j'ai oublié le titre et dans laquelle il est question de partir loin, mais le ou les personnages s'arrêtent à ...Bielefeld, das weiss ich noch!

J'avoue qu'ensuite je n'ai pas suivi et je n'ai jamais vu Reinhard Mey en concert. C'est donc avec intérêt et Vergnügen que j'ai regardé et écouté "Weisst Du noch Etienne ?" et lu vos commentaires Deodatus et Patrice.

Schönen Abend noch,

S.


Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !