Leonard Cohen Forum
11 Décembre 2017, 08:54:17 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1] 2  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Concert Joan Baez à Rennes...31 Mars 2011  (Lu 72583 fois)
stevbreizh
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32


« le: 03 Avril 2011, 23:14:32 »

31 Mars 2011. Concert de Joan Baez au « liberté ». Rennes, quelque part en Bretagne…
Cette fois j'ai pris les billets 4 mois avant !  On ne peut pas tout rater dans sa vie: rater un concert de LC ET rater un concert de Joan Baez l’année suivante !

Alors voila comment çà se passe un concert de Joan Baez...
Arrivé à 19h45 pour un début de concert prévu à 20h, la place devant le "Liberté" est striée de 3 longues files d'hommes, de femmes, d'enfants ? non... pas d'enfants mais des jeunes, oui... quelques uns parmis une très grosse majorité de tempes grisonnantes, de calvities bien marquées...
Amusant de voir de ci, de là un look "post soixante huitard" plus particulièrement marqué chez certains, chez certaines...
Le look post soixante huitard ? ce ne sont que quelques détails qu'un œil exercé et attendri remarque:
Le port du foulard, les cheveux que l'on a laissé un peu plus long, une veste de cuir un peu plus usée que la mode le voudrait...
Un certain regard aussi: les yeux qui portent droit devant, ni égarés en regardant derrière, ni perdus dans les étoiles: droit devant.
Une posture peut être : Comme celle de tenir doucement par la main son conjoint en attendant calmement que la file avance, ou celle de parler avec un peu de tremblement dans la voix de celui qui est parti trop tôt, il y a si peu de temps : passé cinquante ans, donner des nouvelles de ses proches à une ancienne connaissance reconnue dans la foule n’est pas toujours simple un soir de concert.
En quelques minutes, par la magie d’une escouade de jeunes filles au regard vif sur le billet, la fille disparait : balcon, gradin A, parterre coté jardin, les toilettes ? c’zest à droite !… tout le monde trouve sa place, en marchant parfois un peu sur l’imper du voisin !
20h… une lumière en cercle sur la scène plongée dans le noir…
Une extraordinaire émotion de voir cette légende vivante : un petit bout de femme tellement simple, tellement gentille, qui dit bonjour et qui commence à l’heure : la politesse des rois.
Oui, une reine… La voix est toujours là, qui monte parfois moins haut, qui est plus riche dans les medium que dans les aigus… mais quelle voix ! Et quelle guitariste !  Parfois accompagnée de celui qu’elle présente comme son « band » : guitare, banjo, piano, violon… rien ne lui fait peur.
Un concert d’une troublante émotion : comment ne pas avoir en surimpression les images de Woodstock, comment ne pas voir sur la scène quelques fantômes passer faire un petit coucou !
Non, ce n’est pas Woodstock : le public est bien le même, mais 50 ans plus tard…
Très tôt dans le concert une version raccourcie du partisan. Difficile de ne pas comparer avec celle de LC, mais l’accompagnement est efficace : la guitare est vraiment son diapason d’émotion.
Une extraordinaire version de Suzanne, plus lente il me semble, chantée comme une complainte, avec toute cette poésie si extraordinaire que LC a trouvé dans la langue anglaise.
Joan Baez chante en anglais, mais commente ses chansons dans un français hésitant mais si charmant, si gentiment mis à porté de celui qui écoute. Son élocution, le phrasé de son anglais est si parfait que l’on a la surprise de comprendre tous ses textes…
Une fin de concert magique : quelques fans qui respectueusement s’approchent de la scène avec un magnifique bouquet, et un final en dialogue, tout en finesse, tout en émotion :
Here’s to you, juste chanté en mélodie bouche fermée. La ‘protest singer’ ne s’arrêtera jamais, éternellement par sa voix le massacre des innocents restera insupportable.
Repris par la salle au complet, la lettre à « Monsieur le Président, je vous écris une lettre », dédiée à M Obama.
Et pour finir, avec une incroyable douceur, avec les larmes aux yeux dans la plupart des spectateurs, une version merveilleuse du chef d’œuvre de John Lennon : un cadeau pour ses 70 ans le 1° avril.
Imagine all the people live in peace…
Un souffle, un mouvement à peine perceptible : un fantôme aux lunettes rondes est passé, en souriant, un brin d’herbe accroché aux lèvres… Bon anniversaire.

Au boulot, le lendemain, j’en ai parlé à la pause, une jeune collègue s’est étonnée : « John Baise », c’est un drôle de nom pour un chanteur.
J’ai accusé le coup, posé doucement ma main sur ma calvitie, et je lui ai précisé que John Lennon n’était pas une marque de Whisky.

http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2459804&rubId=5548
Journalisée
Polyphrène
Translator
Sénior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


WWW
« Répondre #1 le: 08 Avril 2011, 20:52:34 »

Merci pour ce récit - témoignage émouvant, un peu "nostalgisant", et si bien écrit.
Au plaisir de te lire à nouveau !
Journalisée

From bitter searching of the Heart
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #2 le: 09 Avril 2011, 06:57:08 »

Stevbreizh, merci beaucoup pour le récit de ce concert qui me rappelle exactement celui que nous avons eu à Montpellier en 2009, je retrouve dans ton texte la même émotion que nous avons vécue ce soir là, et j'aime beaucoup ta description du public "post soixante huitard" dont je suivrai toujours les traces indélébiles... Je pense que Joan Baez comme Leonard Cohen font partie des rares artistes qui provoquent durant leurs concerts une immense émotion collective, c'est là toute la différence avec tant d'autres qui eux ne pourront jamais durer aussi longtemps...
Journalisée

Fanfan
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #3 le: 09 Avril 2011, 16:42:26 »

Superbe récit de concert, un grand merci !
J'avais lu une critique du concert de Marseille qui n'était pas tendre avec la version de "Suzanne" par Joan Baez...
et aucune mention de "Imagine".

 Smiley
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #4 le: 09 Avril 2011, 19:34:14 »

Je trouve effectivement que sa version de "Suzanne" (version de Rennes "écoutable" en partie sur Youtube) n'est vraiment pas très heureuse. C'est le moins qu'on puisse dire !
Mais ce jugement est tout à fait personnel. On a le droit d'aimer...
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #5 le: 09 Avril 2011, 20:14:13 »

tu as le lien youtube ?
j'ai pourtant cherché mais sans succès !!!

merci d'avance !  Cheesy
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #6 le: 09 Avril 2011, 20:44:55 »

Merci, Dominique !

Il est vrai qu'il est difficile d'aimer vraiment cette version, la grande Joan a pris un peu trop de "libertés"...
Disons, que pour moi, ça reste une excellente chanson mais la magie n'opère pas avec cette interprétation.
Dommage, Joan sait faire bien mieux !

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Calypso
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 219


« Répondre #7 le: 09 Avril 2011, 21:40:27 »

Abandonnée par les miens (mon mari à un dîner entre collègues, mes jeunes de sortie), je suis justement en train de me faire une soirée "Joan Baez" avec des chansons de YouTube que je n'avais plus entendu depuis longtemps, d'autres que je ne connaissais pas, et des versions récentes des anciennes chansons, chaine Hifi à fond. C'est superbe. J'ai aussi découvert quelques duos avec sa soeur Mimi Farida.

J'étais au concert de Joan à Strasbourg. Sa version actuelle de Suzanne ne m'a pas choquée.



« Dernière édition: 09 Avril 2011, 21:44:55 par Calypso » Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #8 le: 11 Avril 2011, 16:05:22 »

Je vous recommande de lire son autobiographie, sortie il y a deja une bonne dizaine d'annees. Je ne me souviens plus du titre, mais c'est vraiment passionnant.
« Dernière édition: 13 Avril 2011, 12:03:40 par phil58 » Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #9 le: 14 Avril 2011, 14:04:57 »

1988, comme le temps passe !
Merci Dominique.

Lors de son troisieme passage au Paleo Festival, si mes souvenirs sont bons (il y a de cela deja bien longtemps), Joan Baez nous avait interprete une magnifique version de Story Of Isaac. Smiley
Journalisée
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #10 le: 14 Avril 2011, 16:53:31 »



   Je savais bien  en ce jour d'octobre ou novembre  que si je ne prenais pas mon billet tout de suite, je risquais d'oublier...
   Même chose à Quimper il y trois ou quatre ans...
   Pas de Joan Baez pour moi donc, et j'ai lu avec attention et amusement la description*** du public, be not too hard..., au passage très belle reprise de Donovan.
   
(*** Ce serait intéressant  Cheesy Cheesy Cheesy d'en avoir une des fans de Magma de retour en décembre dernier salle de la Cité!!!)

   


 S.


 
Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #11 le: 19 Avril 2011, 15:32:09 »

MAGMA !
Je ne les ai hélas pas revu en concert depuis bien des années. Mais j'étais un fan absolu il y a une trentaine d'années (période Didier Lockwood, Jannick Top, Klaus Blasquiz...)
Christian Vander était bien le seul batteur qui pouvait s'éterniser sur un solo sans que cela ne m'exaspère.
Ce type était fascinant. Et le Kobaïen, quelle langue !
Ca me fait bien plaisir de voir le nom de ce groupe cité sur ce forum.
Journalisée
stevbreizh
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32


« Répondre #12 le: 23 Avril 2011, 00:00:44 »

Bonsoir.
Je reviens sur la version de Suzanne à Rennes.
Ce n'est peut etre pas la meilleur version de cette chanson, peut être pas toujours très bien placée comme voix, mais l'émotion était bien là, ma "Suzanne" était bien présente pourtant et chaque couplet, chaque refrain marquait doucement sa présence, secondes après secondes.
La magie et la tragédie d'un concert, c'est cette existence si éphèmère dans le présent d'une chanson, d'une note de guitare et d'une émotion présente à la fois dans la salle et dans le coeur de celui qui écoute.
Journalisée
Daniela
Global Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 282


« Répondre #13 le: 02 Mai 2011, 00:34:40 »

Très beau récit Stevbreizh du concert de Joan Baez à Rennes, c'est rempli d'émotions, on s'y croirait !
Moi, je n’ai pas pu me rendre comme prévu au concert de Marseille en avril dernier, quelle déception !
Mais rien n’est perdu, sa tournée se poursuit en France, voici les dates :

- 24 septembre 2011 - Parc des Expo Hall 1 Lorient
- 25 Septembre 2011 - Zenith Orleans
- 27 Septembre 2011 - Zenith Rouen
- 28 Septembre 2011 - Zenith Nancy
- 30 Septembre 2011 - Zenith Dijon
- 1er Octobre 2011 - Arcadium Annecy
- 04 Octobre 2011 - Forum MONACO
- 06 Octobre 2011 - Zinganzanga Beziers
- 07 Octobre 2011 - Zenith Pau
- 09 Octobre 2011 - Le Femina Bordeaux
- 11 Octobre 2011 - Grand Rex Paris
- 12 Octobre 2011 - Le Cube Troyes
- 14 Octobre 2011 - Zenith Limoges
(source : http://www.joanbaez.com/tourschedule.html)

Paris ou Lorient, ça me tente vraiment, avec vos commentaires, je suis déjà un peu dans l'ambiance  Wink

C'est un article de "Next Libération" sur le concert au Dôme de Marseille le 6 avril 2011 :

 "Joan Baez a livré mercredi soir aux 2.500 spectateurs du Dôme de Marseille un concert intimiste et fidèle à ses engagements pacifiste, féministe et anti-esclavagiste. Poursuivant ainsi sa tournée de printemps en France, après Paris, Toulouse, Rennes.

Vêtue d’un chemisier blanc, d’un jean slim et de bottines de cowboy, l'Américaine, qui a fêté ses 70 ans en janvier, a ouvert les festivités par Le Partisan, une chanson de Leonard Cohen écrite en français, seulement accompagnée de quelques accords de guitare folk...."


[la suite : http://next.liberation.fr/musique/01012330377-joan-baez-sa-guitare-en-etendard]

Il contient également quelques vidéos you tube de sa tournée "printemps 2011"

« Song of the French Partisan »  (Paris)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=N0PvY2F5AZ0

« Le Temps des Cerises » - Zénith de Toulouse
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=F9gONA_Cu6I

« Diamonds and Rust » à Paris
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PR4YA40r6KU


Citation de: Calypso link

J'étais au concert de Joan à Strasbourg. Sa version actuelle de Suzanne ne m'a pas choquée.


Elle ne m'a pas choquée non plus, je la trouve même assez jolie Smiley

« Dernière édition: 02 Mai 2011, 00:44:16 par Daniela » Journalisée

Daniela
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #14 le: 07 Mai 2011, 20:30:19 »


  Merci pour les dates Daniela, et pour les liens aussi.

  Phil, ça me fait trop sourire maintenant quand je me rappelle que ça m'exaspérait un peu autrefois les soirées Magma. En fait je me méfiais du kobaïen. Alors qu'à présent j'écouterais plutôt volontiers, de temps en temps.


S.
Journalisée
Pages: [1] 2  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !