Leonard Cohen Forum
15 Décembre 2017, 11:20:45 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Monseigneur Jean-Michel Di Falco / Monsieur Tout-Blanc !  (Lu 27709 fois)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #30 le: 12 Mai 2011, 15:29:05 »

Le problème avec l'interprétation de Mgr Di Falco n'est pas tant que la chanson soit chantée par des prêtres, récupérée par l'Eglise ou pas, ni même que les paroles en aient été changées, c'est que, pour un certain nombre de personne dont je suis, c'est une insulte à la beauté de la chanson originale. Est-ce qu'on peut parler d'esthétique plus sereinement que de religion ? Et bien je ne le crois pas, surtout quand on mélange tout.

Très bien dit, Lesperluette !
C'était, dans tes mots que j'ai mis en gras, le propos exact de ma démarche initiale (voir lien en page 1), de ma "lettre ouverte" à JM Di Falco.
La dénaturation de l'oeuvre de Leonard Cohen que le grand public pourrait considérer comme un poète médiocre (au vu des paroles chantées par le boys band de JMDF) m'insupporte.
Ai-je été discourtois dans ma lettre ouverte? Très franchement, je ne le pense pas.
Ai-je critiqué dans la même lettre la religion catholique? Non.
Evidemment, la réponse méprisante de ce monsieur (non, je ne dirai plus Mgr...) m'a conduit à libérer un peu plus ma pensée ici-même...
Mais pour moi, comme pour la majorité des membres de ce forum, c'est uniquement Cohen qui a été bafoué, le reste est sans importance.
Alors, je ne m'explique pas très bien les attaques (y compris et surtout en privé) dont j'ai fait l'objet à l'époque et qui m'ont conduit à fermer le sujet initial mais effacer ni modifier aucun message.

Patrice.


« Dernière édition: 12 Mai 2011, 15:33:05 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #31 le: 12 Mai 2011, 20:47:36 »

Entièrement d'accord avec toi, Patrice ! J'adhère à ton indignation initiale, qui est aussi la mienne et dont j'ai du mal à me remettre lorsque j'y repense. Ce qui m'arrive, puisque les "Prêtres" sont hélas à nouveau d'actualité avec leur second opus de chansons massacrées (heureusement Cohen est épargné cette fois-ci !) Moi aussi je reprochais à Di Falco d'avoir osé présenter comme une chanson de Cohen des paroles aussi fades, banales, niaises. Elles ne méritent pas le titre de "paroles" (au sens anglais de "lyrics") car n'importe quel écolier de France -niveau CP- aurait pu faire mille fois mieux !!! Ces "paroles" sont un ramassis de fadaises ressemblant à un blême "inventaire" de Prévert en mal d'inspiration... J'ai une autre conception d'un hymne de louange. Pour moi ces paroles ne glorifient, ni n'honorent Dieu (comme elles le prétendent) en raison de basses intentions mercantiles qui ont poussé leur auteur à les coucher sur le papier...
Journalisée
Polyphrène
Translator
Sénior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


WWW
« Répondre #32 le: 12 Mai 2011, 21:12:57 »

En effet : en vous lisant, je repense à Brassens, chantant "La prière" de Francis Jammes. C'est autre chose ! Et c'est un "mécréant" qui "bouffait volontiers du curé autant que du gendarme à qui l'on doit cette mélodie simple et magnifique. C'est lui aussi qui a écrit "La Messe au Pendu". Il savait reconnaître l'honnêteté, la bonté, la justice, au delà des paroles toutes faites et des lieux communs, et ne prenait pour cible que les menteurs et les exploiteurs, quel que soit le "dieu" derrière le quel ils se cachent.
Comme disait Pierre Dac, il y a des coups de pieds au culte qui se perdent.
 Ce ne sont donc pas ceux qui proclament le plus haut leur "foi" qui lui rendent le plus bel hommage. Patrice parlait de Johnny Cash : écoutez "Redemption". Lui était croyant, mais, dans nombre de ses chansons, il se mettait dans la peau de l'exclus, du bagnard, du condamné, et ne nous abreuvait pas de textes sirupeux enchaînant fadaises et clichés.
Quelqu'un n'a-t-il encore jamais dit "On a les poètes qu'on mérite" ?
Journalisée

From bitter searching of the Heart
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #33 le: 12 Mai 2011, 21:34:08 »

Ouais, j'ai vu qu'il sont de retour.... Shocked

Mais je souscris tolalement à tes mots, Deodatus, en particulier à ceci :

Pour moi ces paroles ne glorifient, ni n'honorent Dieu (comme elles le prétendent) en raison de basses intentions mercantiles qui ont poussé leur auteur à les coucher sur le papier...

eh oui !!! Et Prévert aurait été en bien petite forme s'il avait écrit ça... Smiley

Merci également à Polyphrène, merci d'avoir mentionné le grand Johnny Cash qui, lui, savait être humble et écrire des paroles magnifiques.
D'ailleurs John pouvait tout chanter et à la perfection, même seul à la guitare quand il a chanté Cohen, par exemple.
Bien vu aussi pour Brassens ! Sa tombe est un exemple de sobriété.

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Kat999
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 43


« Répondre #34 le: 12 Mai 2011, 21:39:06 »

Mais Leonard Cohen a validé cette traduction si j'ai bien compris, non ?
Si c'est le cas, je ne comprends pas où est le problème (désolé si j'ai loupé un épisode qui nécessite une réexplication).

Je n'ai réussi qu'à écouter une partie du morceau (sur amazon), quelqu'un a un lien svp pour l'écouter en entier ? Ce que j'ai pu en écouter n'a pas l'air en effet d'un grand intérêt, comme le reste du disque.
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #35 le: 12 Mai 2011, 21:48:26 »

Si un artiste devait valider toutes les traductions, il passerait son temps à ça, faut pas déconner.

Une autorisation a été demandée à Sony pour le droit d'utiliser la musique moyennant le versement des droits d'auteurs, Sony a accordé, point à la ligne. Ca marche toujours comme ça, business is business. L'artiste a autre chose à faire...
(je sais de quoi je parle, ayant pris des renseignements)

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Kat999
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 43


« Répondre #36 le: 12 Mai 2011, 21:59:51 »

Mais si ça avait tant gêné Cohen d'avoir une traduction qui n'en est pas une de son texte, il aurait réagi d'une façon ou d'une autre, non ?
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #37 le: 12 Mai 2011, 22:09:32 »

(gros soupir.... Roll Eyes)

merci de lire ma réponse plus haut et de bien vouloir comprendre que Cohen n'a pas été gêné puisqu'il n'a pas été contacté personnellement.
personne ne lui a parlé de ça, c'est la maison de disques et son manager qui ont fait tout le boulot.
et moi, je précise que je n'ai pas voulu en parler à Leonard.

 Grin
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Kat999
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 43


« Répondre #38 le: 12 Mai 2011, 22:14:21 »

désolé de te faire soupirer Smiley

mais pourquoi ne pas en avoir parlé à Cohen dans la mesure où c'est le principal intéressé ? et si tout simplement, ça ne le gênait pas que ça ait été traduit ainsi ?
Je dois être un peu con sûrement mais je ne comprends pas la logique de la démarche. J'en comprends la motivation bien sûr mais pourquoi s'exprimer au nom de quelqu'un dont on ne connaît pas l'avis sur la question ?

Je sens le gros soupir encore ...
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #39 le: 12 Mai 2011, 22:21:16 »

je ne m'exprime pas au nom de Cohen mais en mon nom personnel...!!!

pourquoi je ne lui en ai pas parlé ?
simple : un jour, il m'a dit qu'il ne s'occupait jamais de ces choses là, que ce n'était pas son job, alors je n'ai pas voulu le déranger, tout simplement.

(non je n'ai pas soupiré !)
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Kat999
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 43


« Répondre #40 le: 12 Mai 2011, 22:36:22 »

ok, je comprends alors, merci pour ces explications.

Alors je finirai en répondant à Ange musicien qui synthétisait ainsi son post d'origine :

Citation
"Ce truc n'a plus aucun rapport avec l'oeuvre d'origine et va faire passer Cohen pour un abbé stéréotype avec le quotien émotionnel d'une poignée de porte."

C'est une reprise sans grand intérêt, qui a déformé les paroles. J'ai entendu d'autres reprises de Cohen qui ont déformé la musique. Que Cohen soit pris pour un "abbé stéréotype" ou pour quoi que ce soit d'autre, je m'en fous complètement Smiley Ca ne change rien à l'artiste ni à son oeuvre.

Citation
Ca marche toujours comme ça, business is business. L'artiste a autre chose à faire...
Tom Waits refuse absolument toute utilisation de sa musique dans la publicité. Un exemple parmi d'autres. J'en déduis donc que Cohen, en ne donnant pas de consigne stricte sur l'utilisation et la traduction de ses chansons, accepte des éventuelles reprises pourries Smiley A partir de là ... il suffit de ne pas les écouter Smiley
Journalisée
Polyphrène
Translator
Sénior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 71


WWW
« Répondre #41 le: 21 Mai 2011, 21:32:30 »

Quel calme sur le forum ces derniers temps ! Le calme après la tempête ?
Il me semble pourtant qu'au delà des mots d'humeur, chacun des participants à la discussion (je ne dirai pas "protagonistes") avait évoqué des questions intéressantes qui méritaient d'être approfondies (je pense en particulier aux remarques de Lesperluette sur le beau et le bon).
Au risque d'agacer Ange Musicien, oserais-je dire que le ton des débats m'a fait repenser à la très belle formule de Charles Aznavour (dans : "Il faut Savoir"): "... retenir les cris de haine qui sont les derniers mots d'amour".
Au fait, Ange Musicien, ne se trouve-t-il pas dans ton entourage quelques personnes qui prennent un (malin) plaisir à t'agacer simplement pour entendre tes discours enflammés qui ont un petit quelque chose de Desprogiens tout à fait réjouissant ? Du reste, il n'est peut-être pas interdit de les prendre au second ou troisième degré ?
Pour en revenir au point de départ de la discussion ("Les Prêtres") nous en discutions récemment entre membres du forum, et je ne souvenais de leurs précurseurs, dans mon jeune temps, déjà bien lointain: Le Père Duval ("La Calotte Chantante" dont se moquait gentiment Georges Brassens dans "Les Trompettes de la Renommée"): lui ne se permettait pas de massacrer les oeuvres des autres, et proposait de gentilles mélodies, simples et sincères. Quelque temps plus tard, ce fut "Soeur Sourire", qui chantait, sans y voir de mal "Dominique - nique - nique" (c'était bien avant NTM). La sincérité me semble avoir été leur dénominateur, mais, d'après ce que je comprends, ce n'est apparemment pas le cas aujourd'hui.
Je ne doute pas qu'il y ait des religieux sincères : ceux-là n'hésitent pas à exprimer leurs doutes (ex: Soeur Emmanuelle), et consacrent vraiment leur vie aux autres... (sans autre commentaire).
Néanmoins, nous avons eu ces derniers jours l'occasion de chanter un peu ensemble du Léonard Cohen, entre sympathisants du forum, et je dois avouer que c'est un bonheur, un "pied" intégral (n'est-ce-pas, Monseigneur ?).
Journalisée

From bitter searching of the Heart
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #42 le: 21 Mai 2011, 21:51:53 »

Le calme du forum s'explique en grande partie par l'impossibilité de se connecter... voir mon sujet dans la rubrique "actualité"... Grin

Hé oui ! Le père Duval, Soeur Sourire et, plus tard, le père Maurice Cocagnac qui a écrit des textes très peu bibliques, tous ces gens là étaient sincères.

La semaine dernière, je lisais dans un magazine TV un article à propos de ce boys band créé par JM Di Falco avec l'aide de Barbelivien et à grands coups de pubs par TF1, il est clair que le but initial était d'imiter les Priests irlandais pour gagner quelques euros et même beaucoup....

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
rebuber
Translator
Junior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 49


« Répondre #43 le: 22 Mai 2011, 09:32:08 »

Patrice,
puisqu'il semble qu'un élément de cette affaire est.. le fric, alors allons jusqu'au bout de la réflexion... Comment peut-on justifier des places de concert à plus de 300 euros... C'est une question délicate... Un concert c'est aussi fait pour gagner beaucoup d'argent...  et les contradictions me semblent bien difficiles à résoudre. Tant pour Di Falco que pour les autres...
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #44 le: 23 Mai 2011, 08:57:40 »

Réponse et discussion sur le prix des places >>ICI<<

La discussion sur Jean-Michel Di Falco continue sur le sujet actuel... Smiley
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !