Leonard Cohen Forum
15 Décembre 2017, 09:12:02 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Tournée : le prix des places  (Lu 7987 fois)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« le: 22 Mai 2011, 15:47:43 »

Cette discussion fait suite à un sujet ici

Comment peut-on justifier des places de concert à plus de 300 euros...

C'est bien vu... je vais répondre rapidement car il y a un sujet qui traite du prix des places.

Je n'ai jamais cautionné ces tarifs ! Ni la team LCS dans son ensemble.
Leonard lui-même a justifié les prix par le besoin d'argent, il a été clair et net, c'est une attitude honnête de sa part.

Mais bien avant les déclarations de LC, il m'avait confié ce qui n'était pas un secret en m'écrivant "je fais cette tournée pour le fric, et si je n'avais pas eu besoin d'argent, je serais resté chez moi".
C'était début 2008. Je pensais que les tarifs 2009 seraient revus à la baisse, je me suis trompé... Les tarifs 2010 ont subi le même "gonflage" et du coup, l'argument (légitime au départ) de Leonard ne tenait plus, à mon humble avis...

Patrice.
« Dernière édition: 23 Mai 2011, 08:54:10 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #1 le: 22 Mai 2011, 16:30:47 »

Alors Patrice, si une tournée à lieu en 2012, à ton avis, quelle va être la tendance pour les prix ?


A propos de l'Eglise, je profite du débat sur les prêtres pour rendre hommages à ceux de la paroisse où j'ai grandi.
Des hommes qui ont voués leur vie aux autres, et qui bien qu'ayant passé l'âge de la retraîte depuis longtemps, continuent leur mission.
Ce sont eux qui m'ont peut-être donné le goût du rock, puisqu'ils avaient formé un groupe, les Daltons. Enfants, nous adorions assister aux répétitions.
Et ce sont eux qui m'ont appris les accords de base à la guitare. Ca n'a pas fait de moi un virtuose de la six cordes, ni de la foi, mais je leur dois beaucoup.
« Dernière édition: 22 Mai 2011, 16:53:24 par phil58 » Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #2 le: 22 Mai 2011, 16:46:29 »

Alors Patrice, si une tournée à lieu en 2012, à ton avis, quelle va être la tendance pour les prix

Je suis pessimiste sur ce coup là...
Disons que je vois pas pourquoi les organisateurs changeraient une "recette qui gagne".
A mon grand regret !!!

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Kat999
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 43


« Répondre #3 le: 22 Mai 2011, 18:50:17 »

C'était pour quelle tournée que des places ont été vendues plus de 300 euros ? Je suis allé le voir à Colmar lors de sa tournée en 2009, c'était 50 euros seulement.

Bonne nouvelle s'il vient en 2012 ! Smiley
Journalisée
rebuber
Translator
Junior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 49


« Répondre #4 le: 22 Mai 2011, 23:01:33 »

(Au sujet du  prix des places de concerts...)


- Voici ce que LC nous dit en intro de Ain't no cure for love Las Vegas 2010
(http://www.youtube.com/watch?v=SVIPQJdDwBs)

"Je sais que certains d'entre vous on fait un long voyage pour venir ici,
je sais que certains d'entre vous ont payé des prix exorbitants ce soir"
(rires de la foule...)

( on sait aussi que la fin de la chanson dit :    I'm just paying my rent everyday in the tower of song/ je ne fais que payer mon loyer dans la tour de la chanson)

- Lors de ses tous premiers concerts, alors que la bulle économique éclatait ( vous vous rappelez ?...) il  lançait parfois à ses choristes à la fin de "The tower of song" :

« Chantez, chantez jusqu’à dissoudre l’économie de marché »


- Et il ya très très longtemps voici ce qu'il nous disait
(sur : http://www.leonardcohen-prologues.com/ à la fête de l'huma Huh : si  quelqu'un connaît la réponse, ça m'intéresse)

"Je voudrais dire une chose sur le rapport entre les festival et l'argent. Quand les festival sont à vous ils ne seront pas à d'autres. Et si vous m'appelez je serai là. Mais une chose... Il n'y a pas une révolution. Quand quelques  uns parlent d'une révolution, c'est leur révolution... laissez là la révolution aux propriétaires de la révolution, ils sont comme tous les autres propriétaires, ils recherchent un profit"

 

A chacun de tirer la morale de l'histoire, qui n'est peut-être pas si claire que cela d'ailleurs...



Journalisée
Kat999
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 43


« Répondre #5 le: 23 Mai 2011, 10:27:55 »

Quel est le poids de l'artiste dans la décision sur le choix de la salle / le prix des billets ? On pourrait a priori penser qu'il est le décideur mais ce n'est peut-être pas le cas ; je pense par exemple à Cat Stevens qui vient jouer ce jeudi à Paris (YES ! Smiley ), à Bercy ... une seule date avec des prix au maximum à 110€. Une connaissance qui s'occupe de ses guitares me disait qu'il n'était visiblement pas enchanté de venir jouer dans une salle (pourrie) comme Bercy. Venant de Cat Stevens, j'ai plutôt naturellement tendance à le croire.
Journalisée
Ange Musicien
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 73


Waiting for the miracle


« Répondre #6 le: 27 Mai 2011, 14:37:27 »

Aaaah, j'aime ce sujet  Grin

J'ai fait toute la tournée française de l'année dernière en billet or (à 120€ le billet à chaque fois + le prix du train of course), un petit cadeau d'anniversaire auto-offert qui a du me coûter la bagatelle de 1200€ au total (..........), ou quelque chose du genre - et beaucoup de fatigue du au fait que je dormais dans les gares pour pouvoir revenir au boulot le lendemain matin... Pas de congés en période de rush !

C'est vrai c'est cher... (.........) Et ça éveille en moi plusieurs remarques :

- primo, je ne connais pas Leonard Cohen ; je ne connais que son oeuvre. A première vue, le personnage lui-même m'a l'air sympathique, mais je ne suis jamais partie du principe que c'était nécessairement autre chose qu'un sale con, et cela ne me dérange pas ; il n'y a pas de corrélation directe entre l'amour d'une oeuvre et l'amour d'un auteur. Je ne suis pas ici pour aduler des gens, et si LC est un con, eh bien tant mieux, pour ma part je m'en fiche, ça ne changera rien au fait que son oeuvre occupe (tristement pour moi) 70% de mon univers musical.

- je ne suis ni de gauche ni de droite et j'ai tendance à rester chez moi les soirs d'élections. Je ne sais pas bien à quel endroit je me situe sur l'échelle de l'anarchisme, du je m'en foutisme, ou du néo-libéralisme communiste, mais en tout cas, pour moi, si il a envie de mettre des places à 300€ et qu'il y a des crétins comme moi pour les acheter, grand bien lui fasse. J'étais au premier rang à Nice en 2008 pour 23 euros, au dernier à Nîmes en 2009 pour 70+€... Tout est relatif.

- faire de l'argent ne me pose pas de problème, tout dépend de la façon dont on le fait. Dans les habits, la façon d'entrée en scène, la politesse/le respect, la présentation : on sent dans les spectacle de LC une humilité et une fierté de faire ce travail, ainsi qu'un clair message disant "je fournis une prestation pro, j'attend une rémunération, rien de plus" - le message est clair, honnête - j'adhère, pour ma part. Les prix sont élevés mais je ne sens pas - ni dans le pricing ni dans l'attitude - de volonté d'arnaquer, ou de tentative de le faire. C'est honnête, respectueux et coûteux - ce n'est pas incompatible, au contraire.


Voilà voilà. :-)
Journalisée

"Twenty seven angels from the great beyond..."
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !