Leonard Cohen Forum
23 Octobre 2017, 00:08:48 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 2 [Toutes]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Show Me The Place  (Lu 20821 fois)
rebuber
Translator
Junior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 49


« le: 22 Novembre 2011, 20:38:09 »

Pour celui ou celle qui rame vraiment pour la traduction
-----


SHOW ME THE PLACE

Show me the place where you want your slave to go/
Montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave s’en aille
Show me the place I’ve forgotten I don’t know/
Montre moi l'endroit j'ai oublié je n’sais pas
Show me the place for my head is bending low/ 
Montre moi l'endroit car ma tête est courbée vers le sol
Show me the place where you want your slave to go/
Montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave s’en aille

Show me the place help me roll away the stone/
Montre moi l'endroit aide moi à rouler cette pierre au loin
Show me the place I can’t move this thing alone/
Montre moi l'endroit j’peux pas bouger cette chose tout seul
Show me the place where the Word became a man/
Montre moi l'endroit où le Verbe s'est fait homme 
Show me the place where the suffering began/
Montre moi l'endroit où les souffrances ont commencé


The troubles came I saved what I could save/
Les ennuis sont venus j'ai sauvé ce que j'ai pu
A shred (thread) of light a particle a (way) wave/
Un fil de lumière une particule une onde
But there were chains so I hastened to behave/
Mais il y avait des chaines aussi je me suis empressé d'agir
There were chains so I loved you like a slave/
Il y avait des chaînes aussi je t'ai aimé comme un esclave


Show me the place where you want your slave to go/
montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave s’en aille
Show me the place I’ve forgotten I don’t know/
montre moi l'endroit j'ai oublié ne ne sais pas
Show me the place for my head is bent and low/
montre moi l'endroit car ma tête est courbée vers le sol
Show me the place where you want your slave to go/
montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave s'en aille



------------

deux petites difficultés avec
"Show me the place for my head is bending low".
et
But there were chains so I hastened to behave

Si quelqu'un(e) a une meilleure idée...

---------------
Intéressante, la distance qu'il y a entre la simplicité extrême de cette chanson ( texte et musique) et la résonnance qu'elle entraîne chez  celui ou celle

qui l'écoute ( du moins si l'on y est sensible....). 

Le thème doit évoquer en chacun, forcément, beaucoup de choses relatives à cette époque de grande servitude...

La pierre à rouler au loin...le christ  dans le tombeau ? Une résurrection...  ? 

On pourrait lire ce texte à deux niveaux.

Celui de l'amant(e) qui souffre, qui n'en peut plus et qui implore et se voit si misérable
Celui de la créature s'adressant à son créateur, courbée sous le poids des choses et de lui (ou elle)-même



Mais au fond les deux niveaux se confondent ( cf Hallelujah) le sacré rejoint le profane, le mystère du monde résonne dans la banale chute des choses

dans le quotidien
Dans les deux cas amour-fusion, amour-soumission, amour-abandon ?


 'Show me the place where the Word became a man' : phrase étonnante, comme si nous avions perdu la parole, la vraie, dans cette époque où ça

n'arrête pas de parler dans le vide..

This thing ? Quelle chose ?



Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #1 le: 22 Novembre 2011, 22:06:20 »

Super ! Déjà une trad' ! Bravo...!!! Cheesy

J'avais eu le texte anglais à la fois par Jarkko (reconstitué à l'oreille) et par Tom qui le tenait de la même source, pas de paroles officielles encore.
Mais bon.... j'en ai tellement bavé la nuit dernière à faire et refaire la page (le texte du communiqué changeait sans cesse) et idem aujourd'hui avec le communiqué en français, sans compter notre ami Olivier qui s'est levé aux aurores pour poster les fichiers...
... tout ça pour dire que je me suis dit que j'avais le temps pour les paroles...!!! Wink

Je veux juste dire que j'aime beaucoup la mélodie, certes simple mais avec de vrais musiciens, que les paroles sont assez compréhensibles (j'ai dit les paroles, pas la signification), que le titre me fait penser à Johnny Cash, bref que c'est une bonne chanson.

Pour la signification des paroles qui semblent un peu un retour aux sources, je reviendrai...

Merci encore, Rebuter ! Cheesy
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Strawberry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



WWW
« Répondre #2 le: 23 Novembre 2011, 07:41:13 »

et la pochette, surprenante non ? du soleil, des couleurs, incroyable !!
 Cheesy
Un petit côté psychédélique, non, avec ces ombres rouge vif ?
Journalisée

"... Things are going slide
Slide in all directions
Won't be nothing
You can measure any more..."
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #3 le: 23 Novembre 2011, 09:09:16 »

D'accord avec toi, Patrice, la chanson évoque les derniers enregistrements des "American recordings" de Johnny Cash. La chanson "Hurt" par exemple... Mais j'espère, comme nous espérons tous, que Léonard est encore loin du crépuscule de sa vie même s'il commence à y penser et à l'envisager, vu son âge...
Pour moi, la signification de cette chanson est clairement spirituelle. C'est une prière, comme "if it be your will".
Une prière pour se préparer au grand départ...
Une mélopée, une sorte de négro-spiritual comme "Born in chains".
"La tête courbée vers le sol" évoque peut-être tout simplement le poids des ans... On "rapetisse" avec l'âge...
Ou l'image évoque-t-elle un geste de prosternation ?
"Montre-moi l'endroit où il faut se prosterner jusqu'à terre" ?
La chanson, en tout cas, est truffée de références bibliques :
La pierre à rouler, comme celle qui le fut pour le tombeau du Christ. L'endroit "où la souffrance à commencé"... Le Golgotha ? Quant au "Verbe", c'est une référence claire à l'incarnation du Christ ("l'endroit où le Verbe S'EST FAIT HOMME" !), puisque le Christ est appelé le Verbe (logos, ou La Parole), en Jean 1 v.1 et suivants...
Il y aurait donc une triple référence au Christ : sa naissance, sa mort, sa résurrection.
Si Léonard utilise le mot "slave", "esclave" ou serviteur (sens atténué), -NB : Léonard parle de lui-même ("YOUR slave...")- c'est aussi un terme que le Christ et l'apôtre Paul utilisent couramment dans le Nouveau Testament pour désigner le disciple ("esclave" ou "serviteur" de Dieu), ou le Christ lui-même (en référence à la prophétie de Esaïe 53 v. 1-12).
Mais je suis d'accord avec vous, cette chanson (très belle dans son dépouillement et son instrumentation) comme toutes celles de Léonard, relève de la poésie, et la poésie autorise des interprétations multiples et subjectives.

« Dernière édition: 23 Novembre 2011, 09:32:01 par deodatus » Journalisée
phil58
Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #4 le: 24 Novembre 2011, 01:20:39 »

Une heure du matin, et je n'arrive pas à trouver le sommeil. Show Me The Place me trotte dans la tête depuis qu'il a été mis en ligne.
Je viens de me relever pour l'écouter à nouveau. Ca me rappelle Here Is It, sorti quelques temps avant Ten New Songs sur un cd des Inrocks. Je me relevais aussi la nuit.
Un tout grand merci à Rebuber pour sa traduction, et à Olivier pour la mise en ligne.
Oui Deodatus, cela me fait un peu penser à If It Be your Will. Merci à toi aussi pour les références bibliques.
Bon allez, je me l'écoute encore une fois et je retourne me coucher.
Journalisée
moryo
Team
Administrator
Junior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 46


WWW
« Répondre #5 le: 24 Novembre 2011, 07:36:52 »

Merci pour cette traduction et l'analyse, Rebuber !!! ;-))
Journalisée

Le courage c'est d'avoir peur 3 secondes trop tard
jaeger
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


« Répondre #6 le: 24 Novembre 2011, 20:00:38 »

  Merci Rebuber pour la traduction.Je la trouve magnifique cette chanson,le texte,la voix profonde et les cordes (peut être à cause de mon âge)Et c'est encore mieux avec la traduction.Merci à tous.
Journalisée
jaeger
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


« Répondre #7 le: 25 Novembre 2011, 17:59:24 »

Une petite chose a vous demander Rebuber:quelle est la différence entre ces 2demi vers de cette chanson:
1er couplet:m'y head is bending low
Et 4 eme couplet:my head is bent and low.
Est ce cette différence entre les deux phrases indique un changement une sorte de progression dans la situation.
L'anglais me pose toujours autant de problèmes !
Merci de  m'éclairer.
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #8 le: 25 Novembre 2011, 21:03:34 »

"my head is bending low".... ma tête se penche (l'action est entrain de se passer)
"my head is bent and low" : ça y est, c'est fait, ma tête est baissée (l'action est accomplie).
La nuance est minime; il y a une progression, "aggravation", certaine.
Journalisée
jaeger
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


« Répondre #9 le: 26 Novembre 2011, 11:45:22 »

   Merci Deodatus!
C'est l'idée de traduction que j'avais en tête.
Cela confirme l'imbrication chez LC de l'intime et du mystique (comme un de vos correspondants le disait il y a quelques jours à propos d'Halleluya.)
Merci de m'avoir répondu.
A plus.
Journalisée
rebuber
Translator
Junior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 49


« Répondre #10 le: 27 Novembre 2011, 15:24:31 »

En rimes... ( où l'on comprend que la forme de départ est incontournable : est-ce pour arriver à cette conclusion que l'on fait des traductions ? )



Show me the place where you want your slave to go/
Montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave engage ses pas
Show me the place I’ve forgotten I don’t know/
Montre moi l'endroit j'ai oublié je n’sais pas
Show me the place for my head is bending low/ 
Montre moi l'endroit car ma tête s’incline vers le bas
Show me the place where you want your slave to go/
Montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave engage ses pas



Show me the place help me roll away the stone/
Montre moi l'endroit aide moi à rouler au loin la pierre
Show me the place I can’t move this thing alone/
Montre moi l'endroit j’peux pas déplacer tout seul cette matière
Show me the place where the Word became a man/
Montre moi l'endroit où le Verbe s’est fait chair
Show me the place where the suffering began/
Montre moi l'endroit où les souffrances commençèrent


The troubles came I saved what I could save/
J'ai sauvé ce que j'ai pu quand les ennuis sont arrivés
A thread of light a particle a wave/
Un fil de lumière une particule ondulée
But there were chains so I hastened to behave/
Mais il y avait des chaines aussi d’agir je me suis empressé
There were chains so I loved you like a slave/
Il y avait des chaînes et en esclave je t'ai aimé

Show me the place where you want your slave to go/
Montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave engage ses pas
Show me the place I’ve forgotten I don’t know/
Montre moi l'endroit j'ai oublié je n’sais pas
Show me the place for my head is bent and low/
Montre moi l'endroit car ma tête est inclinée vers le bas
Show me the place where you want your slave to go/
Montre moi l'endroit où tu veux que ton esclave engage ses pas


The troubles came I saved what I could save/
J'ai sauvé ce que j'ai pu quand les ennuis sont arrivés
A thread of light a particle a wave/
Un fil de lumière une particule ondulée
But there were chains so I hastened to behave/
Mais il y avait des chaines aussi d’agir je me suis empressé
There were chains so I loved you like a slave/
Il y avait des chaînes et en esclave je t'ai aimé

Show me the place
Show me the place
Show me the place


Show me the place help me roll away the stone/
Montre moi l'endroit aide moi à rouler au loin la pierre
Show me the place I can’t move this thing alone/
Montre moi l'endroit j’peux pas déplacer tout seul cette matière
Show me the place where the Word became a man/
Montre moi l'endroit où le Verbe s’est fait chair
Show me the place where the suffering began/
Montre moi l'endroit où les souffrances commençèrent
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #11 le: 27 Novembre 2011, 19:30:58 »

Ouah !!!! Félicitations, Rebuber, pour tes talents de poètes !
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #12 le: 27 Novembre 2011, 19:50:35 »

 Smiley Smiley Smiley Smiley

Je joins mes félicitations à celles de Deodatus !
Bravo Rebuter !!!
et merci !

 Cheesy
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
phil58
Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #13 le: 27 Novembre 2011, 21:36:04 »

Cétait déjà bien avant, mais là, c'est superbe !
C'est sympa d'avoir un poète parmi nous, puisque 9 autres chansons vont suivre bientôt. Tu n'es pas au bout de tes peines !
Alors bon courage, et merci Rebuber Wink
« Dernière édition: 29 Novembre 2011, 08:06:22 par phil58 » Journalisée
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« Répondre #14 le: 29 Novembre 2011, 21:18:27 »

Sans l'once d'une critique envers ceux qui commencent à traduire les chansons d'Old Ideas, je me tiendrais à l'écart de leurs tentatives. L'écoute des nouveaux albums de Leonard Cohen a toujours été un évènement personnel et je me souviens bien des circonstances particulières de la découverte des nouvelles chansons, et surtout de la manière dont petit à petit le sens a "percolé" à travers la voix, la musique, le brouillard de mon mauvais anglais et des émotions du moment. Pour rien au monde, je ne voudrais manquer ces moments. Cette fois, je revendique un égoïsme total et jaloux.
Journalisée
Daniela
Global Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 277


« Répondre #15 le: 01 Décembre 2011, 01:03:39 »

Citation de: Patrice
Smiley Smiley Smiley Smiley

Je joins mes félicitations à celles de Deodatus !
Bravo Rebuter !!!
et merci !


Je me joins à vous tous : merci Rebuter pour cette traduction Smiley
Il n'est pas facile de traduire la poésie... et encore moins l'interprétation de ces vers.

Ce que je ressens en écoutant cette chanson est l'aboutissement d'un long chemin de réflexions sur la vie, la mort, l'amour, et la réponse presque trouvée d'une recherche spirituelle.... même si dans ce domaine on n'obtient jamais la réponse à nos questions.
La mélodie est très belle, elle me fait penser à du gospel.

J'ai hâte d'entendre la suite de cet album !
 Smiley

Journalisée

Daniela
phil58
Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #16 le: 07 Décembre 2011, 22:27:37 »

Déjà des covers ! Alors histoire de varier un peu les plaisirs...


http://www.youtube.com/watch?v=lHVIHtUkJA8&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=dqz6dhqws-Y&feature=related
Journalisée
Billy Shears
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #17 le: 08 Décembre 2011, 08:58:26 »

OK, le premier a bien écouté Jeff Buckley semble t-il
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #18 le: 08 Décembre 2011, 12:41:30 »

Merci pour les liens, Philippe !

La première version conforte mon idée initiale, à savoir que Johnny Cash aurait pu écrire la chanson et/ou en faire une version bien à lui comme sa reprise inoubliable de "Hurt".
 Wink
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #19 le: 23 Décembre 2011, 13:06:14 »


[youtube]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YXUVJos7q78#![/youtube]

 Cheesy
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Daniela
Global Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 277


« Répondre #20 le: 24 Décembre 2011, 16:13:18 »

Super !!! Merci Patrice  Cheesy

Je vous souhaite à toutes et à tous un *JOYEUX NOEL* et de bonnes fêtes de fin d'année!

 Smiley
Journalisée

Daniela
phil58
Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #21 le: 24 Décembre 2011, 21:12:52 »

Merci Daniela. Oui, Joyeux Noël à tous. N'oubliez pas que cet hiver nous avons deux Noël:
le second aura lieu le 31.01.2012 Wink


PS: Oui Buckp, il y a du Jeff Buckley dans l'air Smiley
Journalisée
Pages: 1 2 [Toutes]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !