Leonard Cohen Forum
23 Octobre 2017, 16:29:05 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Lana Del Rey reprend Leonard Cohen  (Lu 4644 fois)
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« le: 28 Mars 2013, 17:43:04 »

Une nouvelle reprise de Chelsea Hotel par Lana Del Rey, voici l'article du Nouvel Obs puis à la fin le lien pour voir le clip ! Il faut que j'y retourne pour apprécier...cette artiste a tendance à m'exaspérer, mais bon, en fermant les yeux, j'ai quand même bien aimé la première écoute  Wink

Lana del Rey reprend Leonard Cohen

   
    28/03/13
    Par Joseph Ghosn

La vidéo est quasi noire, plongée dans l’obscurité. Lana Del Rey y apparaît de près, bouche, yeux, mains, micro tenu du bout des doigts… Au diapason des images, la musique qui l’accompagne est minimale : une guitare qui dérive par deçà son chant. La chanson est une reprise du Chelsea Hotel #2 de Leonard Cohen. Le genre de ballade qui va bien à la chanteuse, presque trop bien même, tant la tonalité du morceau, à moitié mélancolique et triste, semble faite pour le timbre de voix de Lana : l’un et l’autre s’accordent avec justesse, précision.

Le plus touchant c’est qu’elle chante ce morceau, écrit d’un point de vue masculin, en gardant ce même point de vue. Comme si elle était le chanteur originel, délaissé, ruminant un épisode de sa vie amoureuse, elle dit d’une voix lasse la phrase de fin, en forme de survie – « I remember you well in the Chelsea Hotel, that's all, I don't even think of you that often » - Je me souviens de toi, mais pas tant que ça. Lana chante alors presque moins fort que la phrase la plus puissante du morceau, « we are ugly but we have the music » - nous sommes moches mais nous avons la musique pour nous – sa manière de chanter cela, appuyée et ferme, dit bien ce qui l’habite, au-delà des apparences : la musique.

On s’en doutait, elle le confirme, une fois de plus, avec grâce.

http://obsession.nouvelobs.com/musique/20130328.OBS6015/lana-del-rey-reprend-leonard-cohen.html
Journalisée

Fanfan
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #1 le: 28 Mars 2013, 17:56:45 »

Merci Fanfan Wink

J'ai vu la vidéo et j'avais presque hâte que ça se termine...
si Mme Del Rey y mettait un peu de conviction, ça pourrait à la rigueur être  supportable... Grin

Désolé pour ceux qui aiment, hein, mais cet avis n'engage que moi Cool Roll Eyes
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Billy Shears
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #2 le: 29 Mars 2013, 09:12:25 »

C'est étrange le rejet quasi général que provoque cette fille.
Je me souviens que Laurie Anderson avait subi le même traitement au début des années 80.
Bien sur les deux artistes ne sont pas comparables mais je serais curieux de voir comment son travail sera jugé d'ici quelques années.
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #3 le: 29 Mars 2013, 14:31:37 »

C'est étrange le rejet quasi général que provoque cette fille.

Disons que si elle faisait quelque chose de bien, j'aimerais certainement beaucoup... Grin

Pour en revenir à la reprise, voici quelques commentaires trouvés sur une page web.

Citation
Reprendre une chanson de Leonard Cohen ça me fait mal. C'est le seul artiste dont je sois vraiment fan. Ce que j'aime chez lui (outre ses paroles et musiques magnifiques et sa classe de folie) c'est sa simplicité et sa sincérité dans sa manière de chanter (ou plutôt de raconter). Les paroles sont essentielles chez lui et en concert ou simplement en enregistrement je trouve que tout sonne vrai.
Là même si la version n'est pas dégueulasse, je trouve qu'elle en fait des caisses et ça me dérange. Le regard baissé, la voix qui traînasse, il y a un coté faux qui fait que j'ai du mal à apprécier comme si elle jouait (ou surjouait) la simplicité.
Et je trouve que ce que L. Cohen raconte dans cette chanson est si intime, si personnel, que de l'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre, ça n'a pas à mes yeux la même saveur. Elle aurait chanté "Who by fire" ou "Dance me to the end of love" par exemple ça m'aurait moins dérangée. Et pourtant dieu sait que la version d'Alain Bashung de "Suzanne" me fait vibrer (alors qu'elle est personnelle aussi, Bashung reste simple quand il la chante, il n'en fait pas des caisses.

Citation
Je suis d'accord avec @nadja, les paroles de la chanson n'ont rien à faire dans la bouche de Lana del Rey, ou de n'importe quelle jolie fille. Quand je l'entends chanter qu'une nana lui fait une pipe et que son amante préfère les beaux mecs ça me pousse doucement à ricaner…

Et l'arrangement est franchement mauvais : la guitare est presque guillerette, il n'y a pas de fin à la chanson, qui a l'air de s'arrêter en l'air sans que ce soit justifié. Lana imite les intonations de Leonard Cohen (elle va jusqu'à reproduire sa prononciation de "I need ya"), grand bien lui fasse, mais ça n'apporte strictement rien à la mélodie. Pour accompagner son timbre, il aurait peut-être fallu rajouter quelques instruments, ou rendre la ligne de guitare plus mélodieuse. Elle ne s'est pas du tout approprié la chanson, le résultat est tout plat tout triste. Je n'aime pas l'Hallelujah de Jeff Buckley, mais il a au moins le mérite d'en avoir fait quelque chose de personnel, qui lui ressemble, là où Lana s'est dit qu'elle collait vaguement à l'ambiance de Cohen et que ça pourrait suffire à la reprise.

Citation
Moi j'en pense que cette mise en scène avec le micro est …  comprends pas …
Et cette couleur de cheveux ? Comprends pas.
On dirait ma cousine qui reprend du Françis Cabrel, filmée par sa webcam.

Citation
Bon, je vais pas revenir sur le fait que Lana del Rey chantant Leonard Cohen, ça me parait tellement cliché, dans le sens que c'est le mythe du Chelsea Hotel, que c'est de bon goût pour le hipster de base comme pour l'intellectuel d'aimer Cohen : "Youpi c'est trop génial le NYC des 70's, j'ai même un tee-shirt du CBGB, j'aime la décadence dandy, les filtres Instagram et la poésie canadienne".  Bref, pas une grande surprise de choix.

Mais vraiment, j'ai un problème avec son ingé son. Le traitement de la voix dans tous les morceaux que j'ai entendu d'elle était insupportable. Je sais pas si c'est censé faire homemade, mais reverb + inflexions crados pas retravaillées + son pas analogique = le combo de l'horreur. Ca pourrait faire vivant, ou authentique, mais là c'est juste moche.

Source
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Dellorik1992
Dellorik1992EG
Newbie
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #4 le: 16 Août 2016, 12:47:10 »

Lana del Rey jak zwykle daje radê. Nogi a¿ same unosz± siê do tañca ;
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !