Leonard Cohen Forum
17 Octobre 2017, 00:53:14 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Montreux  (Lu 3039 fois)
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« le: 10 Juillet 2013, 21:59:54 »

Cela fait déjà plusieurs jours que je voulais envoyer quelques mots sur les magnifiques concerts de Montreux. Je voulais le faire depuis le boulot, (à la maison on a pas mal de monde ces temps-ci), mais on a de petits soucis informatique.
Donc, je vous écris juste quelques lignes, mais c'est promis, je vous raconterai tout ça plus en détail.
Vous devez quand-même savoir que j'ai vu là deux des plus beaux concerts de ma vie. Le son était absolument parfait, on entendait tout, vraiment tout, et Leonard semblait tellement heureux de se retrouver ici. Et moi, ben moi j'avais la gorge nouée, je devais me retenir de pleurer de bonheur.
Voilà pour ce soir, je retourne vite retrouver mes invités, et vous dis à bientôt pour la suite.


« Dernière édition: 11 Juillet 2013, 17:33:55 par phil58 » Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #1 le: 11 Juillet 2013, 20:46:58 »

Me revoilà donc !
Il faut quand-même que je vous dise: je n'avais aucune, mais alors aucune envie d'assister au premier concert Montreusien.
La veille, donc mercredi, avec mes copains, dont notre ami Olivier, on est allé voir Bruce Springsteen à Genève. Et au lieu de rentrer bien sagement sur Lausanne a la fin du concert, on a traîné. Mais vous savez ce que c'est, le plaisir d'être ensemble après un bon concert...
Quelques bières plus tard, la rentrée sur Lausanne en moto sous une pluie diluvienne ne fut pas de tout repos. Je ne vous raconte donc pas ma journée du lendemain au boulot. Ce n'est pas trop dur lorsqu'on sait qu'on peut aller se coucher le soir. Seulement, là il y avait Leonard Cohen. Et comme j'avais promis à ma grande copine Laurence d'y aller, pas moyen d'y échapper. J'ai bien essayé d'envoyer ma femme à ma place. Si les places étaient assises je crois qu'elle y serait allée. Mais rester plus de trois heures debout pour voir quelqu'un qu'on apprécie peu, même avec une bonne copine, c'est pas évident.
Je me suis donc sacrifié. J'ai pris ça comme une punition. Quelle idée idiote j'avais eu de prendre des billets deux soirs de suite, mais quelle idée ! Bon, on finit par arriver à Montreux, on passe le service de sécurité, on entre dans la salle, on dit du mal de ceux qui on pu s'offrir des places assises, et on attend le début du concert, moi en pensant à mon lit douillet.
Et là, alors là mes amis, dès les premières notes de "Dance me to the end of love", j'ai su que finalement ce serait un grand, un très grand moment. Oubliée ma fatigue, oublié tout le mal que je pensais de la set-list. Le son était incroyable. Vous avez une super chaîne hi-fi chez vous ? Le genre de truc avec enceintes JBL, Cabasse ou Jensen à 1000 Euros pièce, voir plus ? Et bien c'était encore mieux que ça. C'était comme si on avait dépoussiéré la musique de Cohen. Il faut quand-même préciser que l'auditorium Stravinski est une salle conçue pour la musique classique, pas pour le sport !
Bon, je reviens au concert. Dès "Bird on the Wire", j'avais la gorge nouée par l'émotion. Le solo de guitare de Mitch Watkins était à pleurer. Et cette voix ! Cette voix je ne l'avais jamais entendue descendre aussi bas, c'était vraiment impressionnant.
Pour "Who be Fire" j'angoissais comme un malade à l'idée que Leonard nous refasse le coup de Bercy. Mais non, cette fois-ci il n'a pas "oublié" sa guitare. Ce soir là, nos trois choristes ont chanté le final du *Partisan" en français. Toutes seules, comme des grandes !
Ma bonne copine Laurence a dit à ma femme qu'il fallait avoir vécu ça au moins une fois dans ça vie. Je sais bien, ça ne va pas la convertir, mais bon, ça ma quand-même fait bien plaisir !

Voilà, fin du premier épisode Wink


« Dernière édition: 13 Juillet 2013, 12:10:36 par phil58 » Journalisée
jenny34
Vétéran
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 143


« Répondre #2 le: 11 Juillet 2013, 22:28:55 »

Eh bien Phil, qu'est-ce que ce sera à Amsterdam, le 20 septembre ? Si Leo s'améliore de concert en concert, ça promet !
Tu en parles si bien que tu devrais les faire tous, rien que pour nous donner le plaisir de te lire. Si c'est pas de l'émotion, ça... ! Bon, moi, la "midinette"... (enfin, plutôt de  fin d'après-midi), la "fanette" qui a du mal à ne pas se transformer en serpillière à chaque fois, je penserai au grand baraqué barbu, si solide, si fort,  qui laisse libre cours à sa sensibilité à chaque concert, et l'exprime si bien.
Finalement, vous êtes très gâtés en Suisse... Leonard, Bruce Springsteen (je crois qu'il "fait" plus de 3 heures aussi), il vaut mieux avoir la santé ! Enfin, tu as un peu de temps pour te remettre avant Zürich...
Et on se retrouve peut-être à Amsterdam  CryHuh
Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #3 le: 13 Juillet 2013, 11:12:49 »

Geneviève, tu es trop gentille ! Smiley Smiley Smiley

Bon, un petit tour d'horizon du deuxième épisode ! Une grande différence entre les deux soirs: la blonde Hattie Webb avait les cheveux attachés le jeudi, détachés le lendemain. Wink
Oui, c'est vrai, à deux titres près, les concerts était assez semblables, mais j'ai presque réussi à me faire croire que je ne connaissais pas la set-list. Une sorte d'amnésie temporaire ! J'étais tellement concentré sur ce son parfait et cette voix sublime que j'en oubliais le reste.
Et de voir mes amis au Paradis, mes amis, dont certains ne cessent de me taquiner depuis des années à propos de ma névrose obsessionnelle, de les voir, Eux, succomber au charme envoûtant de Leonard Cohen...c'était fantastique; un pur moment de bonheur !
Dix personnes (dont Olivier) m'ont accompagné. Dix amis ! Et je n'ai pas eu besoin d'insister. Dès l'annonce des concerts, mon téléphone n'a cessé de sonner pour me demander si je pouvais m'occuper des billets. Vous vous rendez compte ? Vous connaissez vous 10 personnes prêtes à vous accompagner à un concert de leonard Cohen ? Mon prosélytisme assidu a fini par porter ses fruits. J'ai l'impression d'être béni des dieux !
Après le concert, on est allé s'en boire une sur les quais, au bord du lac, on s'est refait le film de la soirée jusque tard dans la nuit, fatigués, très fatigués, mais heureux, vraiment heureux !



PS: Un bonjour au couple de Neuchâtelois, en particulier à la charmante personne qui se trouvait à ma gauche. Elle m'a dit qu'ils allaient descendre en Italie avec plein de CD de Cohen dans la voiture. Alors bonne route en compagnie de notre homme !  Smiley
« Dernière édition: 19 Juillet 2013, 18:13:51 par phil58 » Journalisée
Daniela
Global Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 277


« Répondre #4 le: 14 Juillet 2013, 08:10:20 »


C'est vrai Phil, Geneviève a raison ! Moi aussi, j'aime beaucoup ta façon de raconter cette soirée de concert avec Leonard, tellement naturellement que l'on s'y croirait... Et ça nous fait revivre de merveilleux moments!

Merci  Cheesy
Journalisée

Daniela
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #5 le: 17 Juillet 2013, 21:25:45 »

Ah les filles, vous alors !...  Wink

Voilà quelques mots de plus, sur ces soirées qui vont me hanter encore longtemps.
J'avais oublié d'en parler, mais Olivier, qui bosse dans la photo, m'a rappelé le boulot d'artiste des cameramans du MJF. Beaucoup de recherche, d'angles différents, de poésie sur les écrans.
Les éclairages, sans doute pas plus beaux que d'habitude, mais autres, donnent une dramatisation différente.
Il faut aussi relever le plaisir évident de Leonard de jouer ici. Bien-sûr, je le sais bien, cet homme est toujours content, où qu'il se trouve, mais là quand-même, il iradiait.
Voilà, Zürich ne sera pas mieux, mais j'aurai tout de même la chance d'être particulièrement bien accompagné.
Quand à Amsterdam, j'en rêve, mais ça restera sans doute un rêve. Mais Geneviève et Hélène, vous nous raconterez ! Smiley

http://www.youtube.com/watch?v=xR8QOpq1XmU

http://www.youtube.com/watch?v=lwViCOPkHEs
« Dernière édition: 19 Juillet 2013, 18:08:43 par phil58 » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !