Leonard Cohen Forum
23 Octobre 2017, 05:36:12 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 2 [Toutes]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: "L'homme qui voyait tomber les anges " de Christophe LEBOLD  (Lu 31505 fois)
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« le: 03 Novembre 2013, 18:46:30 »

Dans un autre fil de discussion récent, est cité l'ouvrage qui vient de paraître, (merci Evelen !  Wink)
 "L'homme qui voyait tomber les anges " de Christophe LEBOLD.
Je viens de commander ce livre, et j'ai recherché quelques infos à son sujet, mais trouvé essentiellement des annonces sur des sites "marchands".
Cependant, un article a attiré mon attention. l'auteur, Christophe Lebold, est maître de conférences à l'université de Strasbourg et a publié auparavant des notes sur Leonard Cohen, au moment de la tournée 2008. On peut penser que c'est le point de départ de son livre, mais je ne l'ai pas encore lu...
On peut lire les notes en question grâce au lien suivant et même télécharger ce petit texte en PDF :

http://transatlantica.revues.org/4326#authors
Ce texte me parle assez pour me donner envie de lire ce que cet auteur a écrit sur Leonard.
Et nous pourrons donc échanger ici nos réactions, n'est-ce pas ?
Bonne lecture !
 Smiley
  
« Dernière édition: 03 Novembre 2013, 18:49:18 par Fanfan » Journalisée

Fanfan
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 324


« Répondre #1 le: 03 Novembre 2013, 21:40:13 »

Bonsoir à tous,
j'ai trouvé quelques lignes sur le site de Jarkko :
" From the author:
The outcome of three years of writing and fifteen years of research, the book is more than 700 hundred pages long, but the publisher thinks it is entertaining throughout. it includes more than 80 images, including that Mrs. Dominique Issermann has kindly allowed me to reproduce, two of Leonard's self-portraits (used by permission, of course) and pictures by Christof Graf, Dominique Boile, Claude Gassian, Ron Watts, Renaud Montfourny, Pierre Terrasson, cartoons by the canadian artist Terry Mosher and many others... "

" d'après l'auteur : Résultat de trois ans d'écriture et quinze années de recherche, ce livre fait plus de 700 pages, mais l'éditeur pense que l'intérêt est en éveil d'un bout à l'autre. Il comprend plus de 80 illustrations, dont celles que Mme Dominique Issermann m'a aimablement autorisé à reproduire, deux auto- portraits de Léonard ( avec son accord, bien sûr ), et des photos de Christof Graf, Dominique Boile, Claude Gassian, Ron Watts, Renaud Montfourny, Pierre Terrasson, des dessins humoristiques de l'artiste canadien Terry Mosher,  et beaucoup d'autres... "

J'ai très envie de l'acheter moi aussi !
Journalisée
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #2 le: 04 Novembre 2013, 18:25:13 »

Après renseignements pris ça et là, le délai est d'environ 1 mois sur la Fnac et Amazon, mais commandé directement chez l'editeur (Camion Blanc) c'est plus rapide. On peut aussi pour ceux qui le souhaitent le télécharger sur Fnac au prix de 18 euros.
C'est un ouvrage très dense (720 p. !), à raison d'une dizaine de pages par jour le temps que j'ai à peu près...) je pense que j'arriverai au bout d'ici la fin de l'année  Grin
Journalisée

Fanfan
moryo
Team
Administrator
Junior
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 46


WWW
« Répondre #3 le: 10 Novembre 2013, 11:31:14 »

Hello,

Voici le blog du livre:
http://leonardcohenlhommequivoyaittomberlesanges.wordpress.com

A bientôt,
Olivier
Journalisée

Le courage c'est d'avoir peur 3 secondes trop tard
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« Répondre #4 le: 12 Novembre 2013, 21:12:52 »

Bonjour aux amis et à ceux qui passent

Je l'ai commandé dans ma librairie préférée mais il tarde à arriver. Je suis donc vraiment contente (et encore plus impatiente pour la suite) de pouvoir en lire des extraits et voir qu'il est très illustré !
Je crois savoir que notre ami Dominique B. a modestement contribué, avec sa gentillesse et ses 40 années et plus de fidélité sans faille au travail de Leonard Cohen.
Journalisée
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 324


« Répondre #5 le: 13 Novembre 2013, 09:39:06 »

Merci pour le lien, les extraits...Très intéressants et qui permettent de patienter, c'est vrai.
 La patience est  une caractéristiques de tous ceux  qui aiment le travail de L C, n'est ce pas ?!
Nous n'avons pas eu le choix d'ailleurs, ni la moindre chance d'échapper à cet homme là et son univers, une fois la porte franchie ! Je précise que j'en suis très heureuse et  sans le moindre regret . Il parait que c'est la journée officielle de la gentillesse aujourd'hui... Mais ce n'est pas pour ça que je le dis !  Bonne et belle journée à tous.
Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 421



WWW
« Répondre #6 le: 29 Novembre 2013, 19:20:16 »

Hello ! I'm just... passin' through.

Ayant dû déplacer mon bateau cause travaux dans le canal, je suis déconnecté du web depuis le 11 novembre, et jusqu'au 22 décembre. Aussi ne puis-je me connecter que sporadiquement depuis chez des ami(e)s.
C'était juste un petit coucou en passant...  Smiley
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #7 le: 14 Décembre 2013, 12:15:46 »

Un peu de radio en attendant la bio de Christophe Lebold.

http://www.youtube.com/watch?v=pIDljN4H3dY
Journalisée
lesperluette
Translator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 346



« Répondre #8 le: 18 Décembre 2013, 16:47:48 »

Merci Phil, super cette longue interview de Christophe Lebold !

Je reviens au livre pour partager avec vous mes impressions de lecture :
Voilà un livre très intéressant, peut-être le plus intéressant que j'aie lu à propos de Leonard Cohen. Je n'ai pas réussi à le lâcher avant la dernière page. Il est encore sur ma table de chevet ; pas encore assez épais, je contribue à augmenter son volume avec des post-it !

Christophe Lebold va bien au-delà d'une biographie à l'américaine dans laquelle l'auteur s'efface. On sent que sa vie a été transformée par la rencontre avec l'œuvre de Cohen. Une sorte d'exaltation, de gratitude se dégage à chaque page. Il s'agit donc d'un portrait inspiré qui conduit vers un grand mystère : de quoi Leonard Cohen est-il donc le nom ?
 

Les recherches et la culture de Christophe Lebold lui permettent de développer l'œuvre et la vie de Cohen avec conviction et brio.  Après les premiers chapitres qui exposent la thèse de l'auteur, le livre déroule la chronologie des enregistrements et des publications vus à travers ce prisme. Une très fine observation des chansons et des textes révèle la précision des mots choisis, des sons et du rythme, des images évoquées avec un doux souci pédagogique. Pour quelqu'un dans mon genre, incapable de classifier les genres musicaux, de nombreux passages invitent à une ré-écoute attentive des enregistrements de concerts, des transformations des arrangements selon la composition du groupe qui accompagne Cohen en tournée. Christophe Lebold partage ses connaissances littéraires, ésotériques ou philosophiques, références certaines de Cohen, pour préciser ce qui a pu nourrir l'écriture de telle ou telle chanson.  De temps en temps — c'est une biographie ! — des éléments plus anecdotiques surgissent.
L'inconvénient, c'est qu'il m'est arrivé d'être gênée par un phénomène d'éblouissement. Pourtant, Christophe Lebold connait la menace : on ne peut pas projeter un spot aveuglant sur un ange de lumière sans risquer de le faire disparaître dans la surexposition.
En voulant éclairer brillamment les mystères et les obscurités qui donnent toute sa profondeur au travail de Leonard Cohen, certaines chansons sont comme grillées. Vous n'entendrez plus jamais Lady Midnight, One Of Us Cannot Be Wrong, par exemple, comme avant. C'est comme si vous alliez au cinéma voir une adaptation de votre roman préféré. Si le film est vraiment  mauvais, vous vous sauvez après dix minutes, ou vous vous marrez, ou vous restez, sachant que jamais ce massacre ne se superposera à la profondeur des émotions que vous a procuré l'original. Mais quand c'est fort…

Aujourd'hui, les extraits d'archives abondent sur les sites anglophones mais, ils n'ont été ni traduits ni lus par tout le monde. Beaucoup d'informations, d'anecdotes sont relayées pour les lecteurs. Ceux qui attendent impatiemment une édition de toutes les chansons de Cohen accompagnées d'une traduction, découvriront de nombreux extraits en français. Les fans qui sont fascinés par le rayonnement de Leonard en superstar, traité avec autant d'égard qu'un chef d'état ou dans la dévotion communieront à l'unisson. Les doux, les humbles qui préféraient l'ombre où un homme singulier tentait d'assumer sa liberté, quitte à s'effacer, seront quand même intéressés par la profondeur et la sincérité de Christophe Lebold.

-------

Un mot à propos de Camion Blanc.

L'éditeur n'assure ni la diffusion — il est nécessaire de commander le livre — ni la promotion. La réalisation n'est pas irréprochable et le prix reste élevé pour un ouvrage imprimé en noir et blanc. Quelques discussions avec des libraires et des auteurs m'ont fait prendre conscience que les petites maisons d'édition ne peuvent pas faire autrement. Je ne sais pas si le Camion Blanc est un petit éditeur mais je viens à la bienveillance par nécessité : Nous n'aurions pas ce livre en main sans éditeurs indépendants…
« Dernière édition: 18 Décembre 2013, 20:22:34 par lesperluette » Journalisée
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #9 le: 24 Décembre 2013, 08:54:06 »

Merci très chère Lesperluette, je savais bien que tu t'exprimerais après la lecture de cet ouvrage...
 Smiley
J'ai pour ma part interrompu ma lecture, je vais essayer de nettoyer mon cerveau encombré afin que dès 2014 je puisse reprendre le fil de ce livre qui, dès les premières lignes m'avait pourtant interpellée...
Voici ce qu'on peut lire sur le site de "l'Alsace" aujourd'hui, dans un article de Alvezio Buonasorte :

Christophe Lebold scrute l’œuvre de Leonard Cohen

Le Strasbourgeois Christophe Lebold a consacré quinze ans de recherches et trois ans d’écriture à un ouvrage qui décortique l’œuvre du poète et chanteur canadien Leonard Cohen. Photo Jean-Marc Loos
Enseignant au département d’anglais de l’Université de Strasbourg, Christophe Lebold, qui avait consacré une thèse à Leonard Cohen, analyse l’œuvre du poète et chanteur canadien.
« Je suis bercé par les chansons de Leonard Cohen depuis mon enfance », confie Christophe Lebold. Ce natif de Haguenau, qui a vécu à Pfaffenhoffen avant de s’installer à Strasbourg, avait déjà consacré plusieurs articles – mais aussi son mémoire de maîtrise et de DEA – au poète canadien avant d’en faire le sujet, avec Bob Dylan, de sa thèse en 2004.
Aujourd’hui, il enseigne au département d’anglais de la faculté des langues et cultures étrangères de l’Université de Strasbourg : « Mon cours aborde les singers songwriters », c’est-à-dire les auteurs-chanteurs « comme Lou Reed, Nick Cave, Bob Dylan ou Leonard Cohen ». Il vient de publier un imposant ouvrage sur Cohen, sous-titré « L’Homme qui voyait tomber les anges ».
« Plus qu’une biographie, il s’agit davantage d’un point de vue personnel et non d’une œuvre ou d’un travail universitaire. Une introduction à Leonard Cohen, au personnage, à ses œuvres : livres, disques… », explique-t-il. Le travail lui a demandé quinze années de recherches et trois ans d’écriture.
Il a croisé par hasard le chanteur dans les rues de Liverpool et s’est entretenu avec lui quelques minutes sans que la conversation ne prenne la tournure d’une interview. Depuis, il échange avec lui par mail et lui a transmis le plan de son livre, mais ne lui a pas soumis le contenu de l’ouvrage. « Il m’a permis d’utiliser deux autoportraits qu’il a dessinés de lui » et qui font partie des 83 illustrations qui jalonnent l’ouvrage.
« C’est le grand poète de la gravité qui voit chuter les hommes et les anges, qui souligne la gravité des plaisirs et de la défaite qui sonde ce qu’il y a de plus profond dans les mystères : Dieu, la femme, l’amour, notre cœur… », estime l’auteur alsacien. Il voit en Cohen « quelqu’un qui réinvente le poète métaphysique, qui redéfinit des figures comme le grand prêtre juif avec toute l’ironie que le caractérise ».
Christophe Lebold a découvert en 1995, en couverture des Inrockuptibles , la photo de Leonard Cohen en robe de moine bouddhiste zen. Cela lui a fait découvrir cette discipline méditative qu’il pratique depuis 1997 au dojo de Strasbourg et plus régulièrement depuis 2004…
LIRE Leonard Cohen, L’Homme qui voyait tomber les anges , éd. Camion Blanc, 720 pages, 36 €.


Le lien pour lire l'article en ligne :
http://www.lalsace.fr/bas-rhin/2013/12/24/christophe-lebold-scrute-l-oeuvre-de-leonard-cohen
Journalisée

Fanfan
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #10 le: 29 Décembre 2013, 20:21:41 »

J'ai commencé à lire l'ouvrage. Tout à fait remarquable. Je le recommande à toutes et à tous. Indispensable Bible que tout "cohénite" se doit de posséder. L'analyse est très fine et pertinente à mon sens. Voilà un prof d'anglais strasbourgeois passionné et passionnant qui a tout compris de Léonard, me semble-t-il. En plus, il paraît que Christophe LEBOLD est un prof super sympa, au dire d'une de ses étudiantes. Le seul avec qui elle ait accroché en fac d'anglais ;-) Pas étonnant si ses cours sont aussi captivant que son bouquin. Une référence pour longtemps, selon moi.
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #11 le: 10 Février 2014, 13:52:18 »

J'ai fini la lecture du livre hier soir. Je maintiens ce que j'ai écrit précédemment : c'est un ouvrage très complet sur la vie et l’œuvre de Léonard Cohen. J'ai toutefois été déçu par le nombre de "coquilles", fautes d'impressions et autres que contient ce livre. Les fautes d'orthographe ne manquent pas non plus, surtout lorsqu'il s'agit de vocabulaire allemand (ainsi la ville de "Mainz" se retrouve orthographiée "Maintz", "Volkswagen" devient "Volkwagen" etc.... Les noms communs ne sont pas épargnés non plus). Cela irrite, à la longue. Une relecture plus méticuleuse avant publication eut été souhaitable... Plus inquiétant : l'ouvrage recèle plusieurs erreurs  grossières dans les informations livrées : ainsi Charley Webb se trouve rebaptisée... Kathy ! A ma connaissance Léonard s'est produit à plusieurs reprises à la Waldbühne de Berlin et non au... "stade olympique" bâti  (aussi) par Speer.
Par ailleurs pour un prof d'anglais il est surprenant qu'il ait laissé passer des fautes de traductions anglais/français énormes, comme dans la note concernant les paroles de la première strophe de "Halleluja", où "the minor fall the major lift" est traduit..."chute majeure, remontée en mineur" !!!  alors que dans le corpus du texte lui-même l'auteur écrit "une descente en mode mineur, une remontée dans le majeur", ce qui est juste. Christophe Lebold ne semble pas non plus être musicien puisqu'il traduit, toujours dans la même strophe, "the fourth, the fifth" : "quatrième, cinquième", au lieu de "quarte et quinte" ! Quand on ne sait pas ou qu'on n'est pas sûr, mieux vaut demander de l'aide, non ?
Enfin, quoiqu'il en soit, sur 700 pages, le nombre d'erreurs reste acceptable. Comme dit, c'est un livre à recommander, d'autant plus qu'il semblerait, ce qui est à vérifier, que selon la recension d'un autre internaute sur amazon, ces coquilles auraient disparu dans une seconde (déjà ?) édition
« Dernière édition: 11 Février 2014, 10:27:10 par deodatus » Journalisée
Bernardt
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 38


If I forget Thee


« Répondre #12 le: 21 Mars 2014, 17:16:58 »

Bonsoir,

J'en suis venu à bout, et et ai fait des découvertes grâce à l'originalité de l'approche de Christophe Lebold. On comprend mieux le "fil rouge" (plutôt "noir") de LC, et on entre mieux dans ses expériences spirituelles.
Et si je reste sensible aux références bibliques de Léonard, l'auteur nous fait comprendre qu'il connait aussi les littératures talmudique et rabbinique (qui ne semble être en contradiction avec le Zen). Belle quête du sens, ce qui nous fait voir dans ce monde où on isole d'autant plus l'individu pour mieux l'exploiter que LC est à contre-courant. Et que son ironie et son humour sont à mille lieues du mépris de l'autre que cultivent bon nombre d'"humoristes" contemporains.
A lire, et sans que cela fasse doublon avec l'excellent livre de Gilels Tordjman.
Journalisée

Cordialement,

Bernard
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 324


« Répondre #13 le: 09 Avril 2014, 20:26:53 »

J'ai pris du temps pour lire ce livre parce qu'à mon avis, il mérite qu'on prenne son temps.
Plus qu'une biographie, c'est une réflexion personnelle sur LC et son travail.
L'occasion pour moi de relire, réécouter un certain nombre de textes et de chansons à la lumière de Ch. Lebold.
D'accord ou pas avec l'interprétation qu'il propose, j'ai été fortement interpellée par son approche, son ressenti.
En ce qui me concerne, je garde " L'homme qui voyait tomber les anges " à portée de main, je pense y revenir de temps à autre. Je sais que j'y trouverai matière à discussion.
Journalisée
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 324


« Répondre #14 le: 25 Avril 2014, 22:54:54 »

Commentaire plutôt intéressant du livre de Ch. Lebold.
Bonne lecture.
http://transatlantica.revues.org/6591
Journalisée
dominiquer
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 153

There is a crack in everything ...


« Répondre #15 le: 26 Avril 2014, 13:12:12 »

 :DMerci beaucoup Evelen pour ce commentaire très riche vraiment sur ce livre qui salue le travail fantastique de Christophe Lebold.
Je n'ai commencé le livre qu'il y a très peu de temps, je n'en suis qu'au tiers, et je le trouve absolument passionnant. Un véritable page-turner ! Et une vraie référence en plus.

A bientôt.
Journalisée
Pages: 1 2 [Toutes]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !