Leonard Cohen Forum
21 Novembre 2017, 14:31:39 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'Energie des Esclaves-Maroc  (Lu 11023 fois)
bachir
Invité
« le: 21 Juin 2004, 18:39:27 »

Bonjour à tous!
Je vous souhaite bonne fête en ce jour du 21 Juin.Et c'est à la maison que je ferais le tour du monde cette nuit!Mais là n'est pas l'objet de mon message.Petit à petit je découvre et depuis que j'ai trouvé ce poème(Maroc),je ne cesse d'y penser;de le lire et le relire mais je n'arrive toujours pas à lier le titre et le reste du poème!Quelqu'un pourrait-il m'éclairer le chemin?Merci.
Journalisée
Jean-François
Le Héron
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 84



WWW
« Répondre #1 le: 22 Juin 2004, 01:37:15 »

Bonjour bachir,
malheureusement je ne peux pas t'éclairer sur ce petit poème énigmatique (j'espère que d'autres viendront à la rescousse) mais je me souviens que ce poème m'avait beaucoup intrigué aussi car je l'avais lu au moment où je me préparais pour aller visiter ton pays le Maroc. Je crois que Leonard a déja fait un voyage au Maroc mais je me suis demandé quel parcours il avait suivi, dans quelles villes il s'était arrêté.

Attendons sur le seuil le sens du poème...
Journalisée
bachir
Invité
« Répondre #2 le: 30 Juin 2004, 21:12:30 »

Bonjour Jean-François!
Merci d'avoir répondu!Personne ne vient à la rescousse malheureusement ;pourtant il doit bien y avoir parmi nous des gens bien versés dans le domaine.mais ça ne fait rien;c'est la troisième fois que je pose une question et que personne ne réponde;donc je me suis habitué Wink!la prochaine fois je ne ferais pas la même bêtise.
 Le Maroc,(le pays et non le poème)comment l'as-tu trouvé Jean François?
Amitié
Bachir
Journalisée
Céline
Invité
« Répondre #3 le: 01 Juillet 2004, 00:05:03 »

Bonjour Bachir,

Si je n'ai pas répondu à ta question, ici, c'est que je n'ai absolument pas la réponse.  (Pour les deux autres questions, je vais chercher et te répondre, si j'ai l'info ou autrement, promis).

Moi, ce que j'en vois de ce poème, c'est une photo de voyage.  Elle aurait pu être prise n'importe où dans le monde, à peu près.  Il s'est avéré que c'était au Maroc.  Pour moi, il a mis le titre "Maroc" comme on mettrait "Maroc" sous une photo dans un album.  Tu vois, que ce n'est pas... tout est subjectif, là.

Tu souhaitais "bonne fête" au 21 juin? Pour les papas du sites? Pour le solstice d'été? Pour quelque chose qui m'a échappé? Aurais-je des réponses à mes questions  Wink

Amitié,

Céline
Journalisée
bachir
Invité
« Répondre #4 le: 01 Juillet 2004, 18:27:07 »

Bonjour Céline!
Je comprends que tu n'ai pas répondu tout de suite;moi-même quand je n'ai pas grand chose à dire je prefère me taire;c'est plus sage!Mais là,c'était plutot une invitation à penser ensemble;on finit toujours par trouver quelque chose!Et ce que tu as dit à propos du poème est fort intéressant;une photo de voyage,ça se pourrait,mais j'aurais avalé mieux si la photo en question représentait quelque chose de typiquement marocain,or il n'en est rien.J'ai cru reconnaitre le "Jikan" servant son maitre mais ça ne m'a pas bcp convaincu;j'ai cherché aussi coté communauté israelite au Maroc mais je n'ai encore rien trouvé.
Le 21 Juin Céline c'était la fête de la musique.Ce soir là je n'avais rien trouvé qui soit à mon goût sur les chaînes satellitaires,aussi ai-je écouté un peu de Graeme,du Cohen,du Gnawa ,du Nass El Ghiwane et j'ai fini avec  Pandit et R Shankar.
Amitié
Bachir
Journalisée
Céline
Invité
« Répondre #5 le: 03 Juillet 2004, 00:52:07 »

Ah! voilà!...  Smiley

Moi aussi j'ai pensé au Tenzo et à son maître Zen.  Mais Chine et Japon auraient été plus appropriés. Ou à la limite, Mount Baldy. Mais Maroc? Soyons zen, soyons patients, Bachir, peut être qu'un passant, ou autre, ici, un jour... Roll Eyes

Amitié,


Céline





 
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #6 le: 03 Juillet 2004, 01:04:10 »

Bonjour à tous,

Bachir, comme Jean-François et Céline, je n'ai pas la moindre explication à fournir, c'est pourquoi je n'ai pas répondu. Smiley
Non, franchement, je ne vois pas le moindre rapport avec le Maroc.

Mais, tu sais, c'est souvent comme ça avec Leonard Cohen et c'est aussi pour ça qu'on l'aime !. Smiley

Amicalement,
Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
bachir
Invité
« Répondre #7 le: 04 Juillet 2004, 16:24:33 »

Bonjour!
Il y a bcp de familles Cohen au Maroc,surtout à Fès et elle doivent être de descendence andalouse,islamisées plutard.Si L. Cohen a visité le Maroc à un moment donné,il a du être frappé par le silence qu'entoure la famille marocaine au moment des repas.C'est une tradition qui est en train de changer,mais bcp de gens considèrent encore que c'est impoli de parler pendant qu'on mange.Mais dans le poème l'homme est seul;et il mange,apparemment en paix;les yeux baissés excluent toute communication.Le "je" est-il assis ou debout,on en sait rien mais on sait qu'il s'attendait à un regard.Enfin...Creusons tjrs!Peut être la lumière jaillira-elle un jour!
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #8 le: 04 Juillet 2004, 23:39:43 »

Citation
Maroc
J'ai apporté son dîner à un homme
Il n'a pas voulu me regarder dans les yeux
Il a mangé en paix[/color][/font][/size]

Ca ne fait pas de mal de remettre le poème !. Smiley

Je crois que tu as donné une grande partie de la réponse, Bachir.

Puisque l'usage est de ne pas parler, il n'a pas regardé son visiteur dans les yeux car ça impliquait un début de communication, et pourquoi pas un dialogue. Donc, par cette attitude, c'était une façon implicite de demander à rester seul. Et à se taire obligatoirement. Le dernier vers pouvant signifier que son visiteur (serviteur?) est parti, pour respecter le désir exprimé par l'homme. Eventuellement.

Amicalement,
Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Strawberry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



WWW
« Répondre #9 le: 09 Juillet 2004, 12:42:52 »

... et je pense que du coup, Céline et Bachir se sont complétes : c'est bien la "photographie" d'une attitude traditionnelle. C'est un poème très court, qui doit sans aucun doute se rattacher à tout petit détail que Leonard a pu observer au Maroc et qui l'a marqué...
Et d'ailleurs, quand j'y suis, formidablement pays que ce Maroc que j'ai eu la chance de visiter il y a desormais trois ans. Magnifique, varié, plein de charme et de "saveurs locales".
Journalisée

"... Things are going slide
Slide in all directions
Won't be nothing
You can measure any more..."
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !