Leonard Cohen Forum
18 Octobre 2017, 13:57:58 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 [2]  Toutes   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Death of the ladies' man  (Lu 18344 fois)
Céline
Invité
« Répondre #15 le: 09 Juin 2004, 23:41:36 »

Merci pour ta réponse Jean-François.

Non, ce n'est pas très sorcier à comprendre, en effet, ce que Spector a fait. Ou n'a pas fait, c'est selon.

Baroque? hum...  Roll Eyes Pas au sens de "surcharger" comme D of a L's M.

Mais il peu l'être dans le style Cohen, comme je pense spontanément à Take this Waltz.

Et certainement il peu l'être au sens de "bizarre, biscornu, choquant, étrange, excentrique.  Ah oui! Ca il peut être baroque dans ce sens là.

Mais, en même temps on aurait tendance à le ranger à l'opposé dans le style "classique".  (Ses chansons qui sont bâties pour durer 30 ans...)

Bon c'est tout Cohen, ça, de réunir les contraires, encore

Amitié,

Céline
Journalisée
Céline
Invité
« Répondre #16 le: 16 Juin 2004, 02:28:42 »

Citation de Cohen sur Death of a Ladies' Man durant une entrevue sur Ten New Songs (alors qu'il parlait de sa collaboration avec Sharon Robinson pour TNS) :

"C'est seulement la seconde fois que je collabore avec quelqu'un au niveau de la production. La première fois, c'était avec Phil Spector, une sorte de magnifique désastre. Je n'étais pas content de cet album (NDLR : Death of a Ladies'Man, en 1977), au charme grotesque. "
Journalisée
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #17 le: 08 Octobre 2004, 09:26:31 »

Hi,
Je suis nouveau ici mais je connais les chansons de LC depuis 20 ans, en commençant par son album Various Positions.
Les réactions des autres quant au "travail" de Spector ne m'ont pas étonné, et je crois que les fans silencieux de LC sont du même avis... No further comment needed!
Pour LOADM (désolé pour l'abréviation), il s'agit à mon sens d'une histoire de dépossession de l'Homme par la Femme. Par là, j'entends que la F de la chanson prend un H en situation de fragilité temporaire -qui a priori ne lui a rien demandé- pour en faire sa "chose" ou son "oeuvre", genre complexe de Pygmalion. Elle lui bourre littéralement le crâne et investit son espace mental puis, quand elle en a marre, le laisse tomber.
De sorte qu'à la fin, il se retrouve en situation encore plus précaire qu'au début, "trying hard to get a woman's education/But he's not a woman yet", donc il devient quasi-schizophrène.
Quant à elle, elle finit par trouver le gars qu'elle cherchait vraiment, quelqu'un sans cervelle qui lui "gives her soul an empty room" et qui, accessoirement, "gives her body joy".
Effectivement, pour en arriver là (je fais un peu de paraphrase), le jeu n'en vaut pas la chandelle... C'est comme aller sur la Lune ou envoyer des sondes vers Mars, ça demande beaucoup  de réflexion, de techniques et de temps. En plus, ça impressionne, on fait des "oh" et des "ah". Mais pour autant, en retire-t'on vraiment autre chose que le fait de l'avoir fait et d'en être fier ?

A vous lire.
FURUIKEÒ

Bonjour,
Pourrait-on discuter du sens de l'une des chansons de l'oeuvre de Leonard qui restent pour moi encore obscures : Death of a ladies' man ?... Je n'arrive pas à faire le lien entre le début de "l'histoire" et le dernier couplet notamment. Je pose aussi cette question en même temps : le recueil "Death of a ladies man" contient-il un poème en rapport avec la chanson ? (ou plus simplement, quels sont les liens entre l'album homonyme et le recueil de poèmes ?)
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #18 le: 08 Octobre 2004, 09:28:06 »

Bonjour,
Pourrait-on discuter du sens de l'une des chansons de l'oeuvre de Leonard qui restent pour moi encore obscures : Death of a ladies' man ?... Je n'arrive pas à faire le lien entre le début de "l'histoire" et le dernier couplet notamment. Je pose aussi cette question en même temps : le recueil "Death of a ladies man" contient-il un poème en rapport avec la chanson ? (ou plus simplement, quels sont les liens entre l'album homonyme et le recueil de poèmes ?)
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #19 le: 09 Octobre 2004, 09:18:33 »

Par ailleurs, et vu la date à laquelle l'album est sorti, je me demande à la limite si   Evil LC n'a pas voulu poser la problématique d'un certain "féminisme militant"....

Je vois aussi une "reciprocal deception" dans l'histoire de ce couple.

A +
FU
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
Pages: 1 [2]  Toutes   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !