Leonard Cohen Forum
21 Octobre 2017, 13:41:41 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Décès de Léonard Cohen  (Lu 11299 fois)
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 324


« Répondre #60 le: 05 Décembre 2016, 12:59:48 »

Encore un compagnon de route depuis mon adolescence, compagnon de rire et de provoc qui s'en va.  :(Il y a de plus en plus de gens que j'aime dans l'autre monde... Signe que je vieillis.
Adieu l'artiste.  Undecided Salue LC de ma part et tous ceux que j'aime, de l'autre côté du rideau.

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/12/05/gotlib-le-roi-de-la-deconnade-laisse-orphelins-lecteurs-et-personnages_5043234_3382.html

https://www.google.fr/search?q=gotlib+coccinelle+citations+bd&client=safari&hl=fr-fr&prmd=insv&tbm=isch&tbo=u&source=univ&fir=MCH-

Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #61 le: 05 Décembre 2016, 21:46:50 »

Gotlib ! Ca me ramène bien des années en arrière. J'adorais Hamster Jovial, divaguant après avoir fumé un pétard. J'étais encore tout gosse, mais ça m'avait donné de la suite dans les idées.


Pour les Bootlegs de Leonard à venir:

https://www.amazon.fr/Upon-Smokey-Evening-Leonard-Cohen/dp/B01N56M33S/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1480536339&sr=1-1&keywords=LEONARD+COHEN


https://www.amazon.fr/Memories-Cohen-Leonard/dp/B01NA6GMI7/ref=sr_1_8?s=music&ie=UTF8&qid=1480536526&sr=1-8&keywords=LEONARD+COHEN


Là, si vous êtes attentif, vous verrez que pour ce DVD il ne s'agit pas de mercantilisme, mais d'un réel hommage.

http://cohencentric.com/2016/11/18/new-leonard-cohen-dvd-live-broadcast-sessions-1985-1993/

Et merci une fois encore à notre infatigable ami Dominique Boile pour ces "nouveautés".

« Dernière édition: 05 Décembre 2016, 21:51:27 par phil58 » Journalisée
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 324


« Répondre #62 le: 08 Décembre 2016, 15:36:21 »

MERCI Phil pour l'info et MERCI également à Dominique B. de partager ses vastes connaissances avec les membres tristes et esseulés de ce Forum.
Un mois déjà que LC à trouvé la Paix. Montréal est sous la neige, rien d'inhabituel à cette époque. Ça me rappelle le premier couplet de " The Night comes on " :
 - " I went down to the place
      Where I knew she lay waiting
      Under the marble and the snow...." -
 
      Je suis allé à cet endroit
      Ou je sais qu'elle attend
      Allongée sous le marbre et la neige...

Peut être avez vous vu que le magazine RollingStone de Décembre publie un article de 18 pages sur LC. Parmi les meilleurs que j'ai pu lire ces dernières semaines.
Et pour les guitaristes du Forum, le trimestriel " Guitare sèche Le Mag " n°38 publie un hommage de 3 pages sur LC " Quand il est mort le poète ...".










Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 421



WWW
« Répondre #63 le: 08 Décembre 2016, 20:31:03 »

Et un autre, ni juif (du moins, il me semble), ni né en 1934, qui est parti : Greg Lake. Emerson, Lake and Palmer se rebaptise donc "And Palmer"  Grin. cela dit, je n'étais pas fan d'ELP, dont je trouve qu'ils ont massacré les tableaux d'une expo de Moussorgski. Et puis les démonstrations de virtuosité gratuite n'ont jamais été ma tasse de thé... En revanche, j'ai apprécié la présence de Greg Lake dans le tout premier King Crimson, vous savez, celui où y'a "21st Century Schizoid Man", "Epitaph" (décidément...) et "In The Court Of The Crimson King"... La virtuosité y était mise au service d'un propos pas creux.
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #64 le: 11 Décembre 2016, 20:18:49 »

Après Keith Emerson, Greg Lake ! Putain, quelle année !
Adolescent j'étais fan de Emerson Lake & Palmer. D'accord, ils ont massacré Moussorgsky. Mais quand-même, quand on a 15 ans, voir Keith Emerson renverser et poignarder son orgue ou ses synthés, c'est quelque chose !
Je les ai vu en concert à Montreux, il y a une quinzaine d'années me semble-t-il. Bien-sûr, ça avait assez mal vieilli, les sons des synthés étaient affreux, mais comme beaucoup de "vieux" j'étais aux anges.
Blue Berry, je suis ravi d'apprendre que toi aussi tu apprécies King Crimson. Ce premier album est juste sublime.
Greg Lake chante aussi sur l'excellent "In The Wake Of Poseidon", deuxième opus du groupe, mais ne joue plus de basse.

Super le dernier Rolling Stone ! Oui Eve, parmi les meilleurs articles concernant notre homme. Mais les Inrocks, le numéro hebdomadaire et le spécial, c'est pas rien non plus. Beaucoup de ferveur et d'émotion !
Et RIEN sur Rock & Folk, absolument RIEN, bien-sûr !

Et pour finir un peu de lecture en anglais pour les fêtes, de la part du Père Dominique Noël.
 
http://cohencentric.com/2016/12/06/cover-revealed-tangle-matter-ghost-leonard-cohens-post-secular-songbook-mysticisms-jewish-beyond-aubrey-glazer/

http://cohencentric.com/2016/12/06/new-book-spirituality-desire-leonard-cohens-songs-poems-peter-billingham/

http://cohencentric.com/2016/12/04/leonard-cohen-complete-recordings-illustrated/

Voilà les amis, à bientôt.



Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #65 le: 12 Décembre 2016, 22:43:09 »

Un mot encore sur le numéro de ROLLING STONE. Il y a là une réédition de l'article de Gilles Tordjman paru dans la même revue en 2008 ou 2009.
A l'époque, j'avais dit un peu de mal de cet article, et beaucoup plus de la pourtant superbe bio de ce journaliste.
Pourquoi ? Ben juste comme ça pour faire le malin, pour m'affirmer sur ce forum, je pense. J'étais nouveau et je suis allé dans le sens du vent.  
Bien-sûr, je continue à râler sur le prix des billets de concerts, bien des admirateurs de Leonard n'ont pu s'offrir ce divin plaisir, mais par contre je n'étais pas obligé de taper sur cette excellente bio (LEONARD COHEN de Gilles Tordjman chez Castor Music).
Voilà, je doute que Gille Tordjman lise un jour ces quelques lignes, et même si je n'ai tué personne, ni perdu le sommeil dans cette histoire, je tenais tout de même à lui présenter mes excuses pour mon manque de correction.
 

 
« Dernière édition: 13 Décembre 2016, 12:49:52 par phil58 » Journalisée
François
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 86


« Répondre #66 le: 13 Décembre 2016, 00:45:39 »


Bonsoir,

Pfff..... y a rien à faire, suffit que j'écoute "You want it darker" pour que la mélancolie m'envahisse.....Avant Léonard me parlait de loin,... aujourd'hui, il me parle d'ailleurs.....!!!

Et il me semble que ce sera comme ça.....

Day after day
Month after month
Year after year....

Heureusement que nous avons les bonnes nouvelles de Phil, avec de quoi encore songer...

J'aimais bien ELP, pour la folie et la démesure, même si tout ne me plaisait pas (ELP et Tarkus, ça déchire, non ?). Et j'ai vu King Crimson à Paris récemment avec le nouveau line up à trois batteurs, c'est un peu particulier comme organisation, mais ça envoie du pâté !! En plus ils ont joué plusieurs morceaux de "In the court of the Crimson king", et tout le monde était aux anges !

C'est un peu la débâcle cette année, tous nos ainés se font la paire! Heureusement, il nous reste Gilmour, Clapton, Santana, BBking, et toute une tribu d'excellents musiciens qui peuvent encore nous emmener dans leur voyage.....Et surtout, surtout, tout un tas de petits jeunes gens qui sont capable de faire de la musique à tomber par terre: Frequency drift, Mostly automn, Io Earth, Beth Harth, Cosmograph, RPWL, Iamthemorning, et d'autres encore...!

On a pas fini de rêver, je vous le dis !

A +

François

Journalisée

"I told you when i came, i was a stranger"
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #67 le: 13 Décembre 2016, 09:27:21 »

Pour Leonard, la définition de la mélancolie c'est (c'était ?) le plaisir d'être triste. Alors François, tant que ça reste un plaisir, tu peux continuer à écouter YOU WANT IT DARKER !
Quand à BB King, je suis désolé de te l'apprendre, cela fait plus d'une année qu'il nous a quitté.
Beth Hart. Oui François. quelle voix ! En concert c'est le grand frisson garanti !
« Dernière édition: 26 Décembre 2016, 19:59:33 par phil58 » Journalisée
gabriel
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 93


« Répondre #68 le: 06 Janvier 2017, 11:12:45 »

Bonjour à toutes et à tous,
je vous présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
J'ai découvert dans le dernier numéro de Télérama 2 pages consacrées à Hydra et Léonard Cohen. Une jolie balade à préparer en écoutant Songs from a room comme le suggère François Gorin qui a signé cet article. En tout cas ça me donne envie de faire ma valise...
Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #69 le: 08 Janvier 2017, 21:00:28 »

Très bel endroit en effet. Je trouve le port un peu austère, mais dès qu'on monte les maisons deviennent blanches et douillettes.
J'y suis allé une bonne dizaine de fois, et à chaque visite je fais mon petit pèlerinage devant la maison des Cohen. Chose rare: sur l'île il n'y a pas de voiture, juste des ânes pour transporter les marchandises.
Notre ami Olivier (qui s'occupe du management avec Patrice), y est allé peu de temps avant le décès de Leonard.
« Dernière édition: 18 Janvier 2017, 22:32:57 par phil58 » Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 421



WWW
« Répondre #70 le: 09 Janvier 2017, 13:02:41 »

Ça doit être très émouvant de se trouver devant l'ancien domicile de LC...
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Billy Shears
Sénior
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #71 le: 13 Janvier 2017, 09:22:07 »

Je viens d’écouter le poadcast de l’émission “ a very good trip” sur France Inter ou l’animateur, Michka Assayas relate  l’épisode du passage de Cohen en Israël durant la guerre du Kippour. Celui-ci est décrit comme un va t-en guerre qui aurait fait des déclarations surprenantes sur la joie et l’excitation que procure ce genre de conflit. Il aurait finalement été déçu de ne pas pouvoir combattre, étant relégué à son rôle de troubadour amuseur de troupes. Cette description me semble tellement étrange et éloignée de l’image que l’on se fait généralement de Léonard Cohen.
Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #72 le: 15 Janvier 2017, 18:58:40 »

Cet après-midi j'ai feuilletté 5 bio de Leonard, et je ne sais pas, moi non plus où Michka Assayas est allé chercher tout ça.
Sur le rôle de Leonard dans ce conflit, chacun y va de sa version, je vous fais donc un mix.
Selon Christophe Lebold (l'homme qui voyait tomber les anges) ou Alain-Guy Aknin et Stéphane Loisy (Le gagnant magnifique), Leonard aurait quitté Hydra pour Israël à la suite de nombreux conflits avec Suzanne la mère de son fils. En manque d'inspiration, il espérait se ressourcer en allant travailler dans un kibboutz. C'est en tout cas l'excuse trouvée pour filer à l'anglaise.
A peine débarqué à Tel-Aviv, la guerre éclate, et à la terrasse d'un café il rencontre un chanteur local réputé, Oshik Levi, qui avec d'autres amis artistes a monté une troupe dans le but d'aller soutenir le moral des troupes. Il propose à Leonard de se joindre à eux. Trouvant ses chansons trop tristes pour remonter le moral de qui que ce soit, il hésite avant d'accepter.
Refusant d'être traité en vedette, il décline toutes les propositions pour dormir dans un lit de fortune, et s'allonge comme les soldats, dans un sac de couchage, à même le sol du Sinaï.
Il retrouve l'inspiration, puisque pour la première fois depuis longtemps, il compose à nouveau. Lover Lover Lover, Chelsea Hotel, Who By Fire et There Is A War sont nées durant cette période.
Ira B. Nadel (Leonard Cohen, l'Homme-Paradoxe) lui nous dit que Leonard avait décidé de rester chaste en Terre Sainte. Mais finalement, il aura plusieurs aventures, dont une avec une femme ""aux longues jambes d'acier inoxydable"et un corps qu'il qualifie d' "édifice sexuel". Toujours selon le même auteur, à Tel-Aviv Il demande aussi à des femmes reporter de se déshabiller, ou du moins de dénuder leur poitrine durant l'interview.
Quand-même, quel veinard ce Leonard !  Wink


PS: à propos de biographies, notre ami Dominique m'a fait par parvenir ceci :

 http://cohencentric.com/2017/01/09/new-book-leonard-cohen-just-one-hallelujah-ian-carroll/

Le nom de notre homme écrit en lettres gothiques, ça lui donne un petit côté guerrier, non ?


« Dernière édition: 15 Janvier 2017, 20:35:07 par phil58 » Journalisée
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« Répondre #73 le: 15 Janvier 2017, 22:18:28 »

Enfin Rock & Folk se décide à consacrer quelques lignes à Leonard Cohen.
La critique du dernier album était pourtant excellente, mais depuis son décès, pas un mot. Pas un !!!
Et voilà que Patrick Eudeline (ex-punk, à l'époque, guitariste et chanteur du groupe Asphalte Jungle), nous pond
un article, ma foi bien sympa, rock, et, surtout très respectueux. Ca n'a pas toujours été le cas chez R&F, il suffit
de relire les commentaires des tournées 2008 à 2013, écrits par de petits cons cherchant certainement à faire rire
les copains.
Quatre pages, deux pour les photos, deux pour l'article, c'est un peu juste. La fin de l'article est un peu bâclée,
sans doute faute de place.  
Et même si pour moi "Death Of A Ladies Man" n'est pas un chef-d'oeuvre, j'ai eu bien du plaisir à lire ces pages.
« Dernière édition: 16 Janvier 2017, 21:39:39 par phil58 » Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 421



WWW
« Répondre #74 le: 28 Janvier 2017, 15:29:43 »

Bon. C'est pas parce que Léonard est parti pour un repos éternel que le forum doit en faire autant...
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !