Leonard Cohen Forum
13 Décembre 2017, 02:38:23 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Marianne Faithfull, à propos de Leonard  (Lu 1673 fois)
phil58
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 759



« le: 27 Février 2017, 22:17:52 »

Dans le numéro de janvier-février de Rolling Stone, la grande Marianne Faithfull se livre sur deux pages. Nick Cave, Dylan, les Stones, le LSD, les Sixties... Entrevue très intéressante, surtout le passage consacré à notre Homme :
"J'adore son nouvel album, You Want It Darker ! C'est une merveille, une joie, une victoire... je l'écoute tout le temps. Leonard Cohen, c'est un lion.
Je l'ai rencontré en 1986 à Montréal. Nous avons dîné en tête-à-tête et j'étais très nerveuse. J'aurais voulu qu'il me fasse la cour, mais il m'a parlé de littérature et de la vie toute la nuit. Je n'ai pas eu le courage de lui dire qu'il m'avait plu...que je désirais profondément qu'il écrive une chanson pour moi. Face à lui on finissait par oublier qu'il est tellement humain, chaleureux..."
Difficile à dire si tout ça date d'avant ou après le décès de Leonard.
D'accord, c'est pas celle de la chanson, mais mais elle est pas super cette Marianne-là ?  Wink



Un petit oubli de ma part, je crois. Il y a un certain temps déjà, notre ami Dominique m'avait fait parvenir ceci :

http://cohencentric.com/2017/01/14/french-translation-broken-hallelujah-rock-roll-redemption-et-vie-de-leonard-cohen-liel-leibovitz/





« Dernière édition: 27 Février 2017, 22:51:03 par phil58 » Journalisée
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 338


« Répondre #1 le: 02 Mars 2017, 00:43:24 »

Merci Phil pour l'info.

À rapprocher de cet article de L'Express de 2014, repris en Novembre 2016 :

http://www.lexpress.fr/culture/musique/leonard-cohen-est-mort-quatre-femmes-de-sa-vie-se-souviennent_1849554.html

Marianne Faithfull, Going Home
"Ses disques qui m'ont le plus marquée sont Old Ideas (2012) et le dernier, Popular Problems, très blues. Dans les deux, il évoque le temps qui passe", confie Marianne Faithfull, qui a repris plusieurs de ses chansons. Pour la chanteuse, l'âge préoccupe Cohen depuis ses écrits de jeunesse. "Leonard a toujours été vieux. Même dans ses premiers albums, la fin est inscrite dans le début de l'histoire. Et c'est son charme." L

'égérie du Swinging London l'a rencontré à Montréal en 1986. "Nous avons dîné en tête-à-tête. J'étais très nerveuse. Il était tellement beau dans son costume gris anthracite, avec son allure d'Humphrey Bogart. J'aurais voulu qu'il me fasse la cour, mais il m'a parlé de littérature et de la vie toute la nuit. Personne, mis à part John Lennon, n'a laissé une oeuvre si complète et complexe. C'est une bombe sensuelle: sa voix se dévoile de plus en plus et ses textes sont parfois des hymnes à la sexualité."

Marianne Faithfull vient de donner sa version de Going Home, de Cohen, dans son nouvel album, Give My Love to London. "Beaucoup d'encre a coulé à propos du mystérieux personnage qui habite cette chanson et décrit Leonard en ces termes: 'Il parle comme un sage, un visionnaire. Même s'il sait parfaitement qu'il ne connaît rien.'" Leonard a expliqué à Marianne que "ce double qui le dépeint comme un paresseux n'est autre que son ange gardien".

Il l'a appelée récemment pour la complimenter sur la relecture de son morceau. "Je n'ai jamais eu le courage de lui avouer que je désire qu'il écrive un texte pour moi. Il apparaît comme une statue intouchable. Puis on se retrouve à pleurer en écoutant He's a lazy bastard living in a suit... Et, bien qu'on n'ait toujours rien compris à ses vers, sur lesquels on peut méditer toute une vie, il nous tend la main et on se sent chez soi." 

Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 425



WWW
« Répondre #2 le: 03 Mars 2017, 13:31:51 »

C'est vrai qu'elle est chouette cette Marianne-là aussi !
Et dire qu'elle attendait qu'il la drague... Que ne lui a-t-elle pas fait comprendre son attente ? Grin

Les nanas, c'est ce qu'on attend souvent de vous. On est un peu fatigués de faire le premier pas  Grin
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 338


« Répondre #3 le: 04 Mars 2017, 19:32:57 »

Peut être qu'elle ne l'attirait pas, tout simplement. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, paraît il. Je serais étonnée qu'il n'ait  pas ressenti l'effet qu'il lui faisait.  Grin
 Il ne " sautait "  pas systématiquement sur tous les " jupons "  notre cher ami !
Ladies' Man peut être mais selon ses envies !  Wink
Ceci dit, Marianne Faithfull était charmante, séduisante, je suis tout à fait d'accord.  Smiley
Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 425



WWW
« Répondre #4 le: 05 Mars 2017, 11:08:39 »

Ben oui. C'en est presque vexant pour elle qu'il n'ait pas cherché à la séduire, surtout qu'à la croire c'était quasiment dans la poche !...
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 338


« Répondre #5 le: 08 Mars 2017, 23:31:12 »

Ben oui. C'en est presque vexant pour elle qu'il n'ait pas cherché à la séduire, surtout qu'à la croire c'était quasiment dans la poche !...
Ça arrive à tout le monde ce genre de mésaventures  Grin  Après, on en sourit si on a suffisamment de cœur et d'esprit. Sinon, on trouve une explication plus ou moins sympa et plausible !  Wink
Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 425



WWW
« Répondre #6 le: 09 Mars 2017, 10:59:30 »

Ah la la, c'est pas simple ces relations...
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !