Leonard Cohen Forum
22 Octobre 2017, 14:58:39 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: jazz police  (Lu 24696 fois)
pessoa
Invité
« Répondre #15 le: 27 Juillet 2005, 02:56:02 »

Le coup de main est de bon coeur, pas de pierre.

Be for Real n'est pas écrite par Leonard Cohen, ce doit être pourquoi elle est si simple à faire, aussi, celle-là.

Il n'est pas facile, le Leonard, pour ne pas dire impossible, parfois, mais si fascinant. C'est sans doute pourquoi cette chanson t'intéressait plus que l'autre (normal).

Vu le temps qu'il passe à peaufiner ses textes, à les recommencer et recommencer, il n'y a pas de honte à le faire aussi lorsque vient le temps de le traduire, bien au contraire. Bravo. Maintenant que la jazz police est passée, je te laisse terminer toute seule (ou sans moi), après tout, t'es plus un bébé.

Journalisée
lilas
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18


« Répondre #16 le: 04 Août 2005, 11:20:53 »

rebonjour ! Désolée j'ai laissé passer le temps, mais mon modem a grillé  Sad Angry et je viens de tout réinstaller..
La traduc n'est vraiment pas terrible (plus je la relis, moins je suis convaincue...) il faut que je travaille encore un peu dessus, merci pour vos encouragements !
Journalisée

waiting for the miracle....
the enemy of love
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 48



« Répondre #17 le: 09 Août 2005, 19:56:36 »

axe c'est pas le saxophone ou du moins la troùmpette? en tout cas un instrument

bon apres verification dans le robert et collins axe  c'est une gratte, donc ça semble logique, plus que la hache
Journalisée

"When it all comes down to dust
I will kill you if I must,
I will help you if I can.
When it all comes down to dust
I will help you if I must," L.Cohen
the enemy of love
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 48



« Répondre #18 le: 09 Août 2005, 20:05:38 »

sinon vraiment merci pour la traduction


ma suggestion
dernier vers du premier couplet
jazzman lachez/abandonnez vos grattes/guitares, c'est la police
Journalisée

"When it all comes down to dust
I will kill you if I must,
I will help you if I can.
When it all comes down to dust
I will help you if I must," L.Cohen
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #19 le: 12 Août 2005, 15:10:15 »

And here comes my proposal for a translation (thanks to the gallant one who dared it first
Dis-moi pourquoi les cloches sonnent (maintenant)
Rien n’est arrivé pendant un million d’années
Je suis assis là depuis mercredi matin,
Mercredi matin, je n’en crois pas mes oreilles

La police du jazz fouille mes dossiers
La police du jazz parle à ma nièce
La police du jazz a reçu ses ordres ultimes
Jazzman, tombe la hache : Police du Jazz ! (= Police ! Haut les mains !)

Jésus est pris au sérieux par beaucoup de monde
Jésus est pris à la rigolade (à la légère) par quelques-uns 
C’est J.Paul Getty qui paie la police du jazz
Et J.Paul Getty II qui paie les jazzmen

Jazz police je vous entends (m’)appeler
Jazz police et je me sens si mal
Jazz police je crois bien que je tombe
Je tombe amoureux de vous

Aussi sauvage que n’importe quel raciste épris de liberté
J’applaudis aux actions  du chef
Dis-moi maintenant, belle et spacieuse (demoiselle ?)
Suis-je en conflit avec la police du jazz

La police du jazz fouille mes dossiers
La police du jazz parle à ma nièce
La police du jazz a reçu ses ordres ultimes
Jazzman, tombe la hache : Police du Jazz ! (= Police ! Haut les mains !)


Ils ne comprendront  jamais notre culture
Ils ne comprendront jamais la police du jazz
La police du jazz travaille pour ma mère
Le sang fait une margarine bien plus épaisse que la graisse

Laissez-moi être quelqu’un que j’admire
Laissez-moi être cette montagne de muscles en bas de la rue
Mettez une autre tortue sur le feu
Les mecs comme moi raffolent de viande de tortue

Jazz police je vous entends (m’)appeler
Jazz police et je me sens si mal
Jazz police je crois bien que je tombe
Je tombe amoureux de vous
----------------------------------------------------------




Merci pour le coup de main! Tu as certainement raison sur le sens de jazz, et donc le caractère trop lisse sans doute de ma tentative  Grin... un bon bifteck de tortue, c'est plus jazz ! (je pense que j'avais en tête la pochette de l'album the Future.. bref, je m'y recolle à l'occasion Wink
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #20 le: 12 Août 2005, 16:36:12 »

Merci à toi, Furuike !.

Lilas, puisque tu as fait la trad d'origine, si tu es OK avec la proposition finale, dis moi le et je la mettrai sur le site. Wink

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Pessoa
Invité
« Répondre #21 le: 13 Août 2005, 03:01:30 »

Encore quelques propositions.

Priviligier l'image donc la hache comme métaphore de l'instrument de musique.

Ensuite pour ces deux lignes, il me semble que Lilas, l'a :

Jésus c’est du sérieux pour la plupart
Jésus c'est la joie pour quelques uns

Ensuite :

Pourquoi pas "tas" au lieu de "montagne"? "Au bas de la rue" et "montagne" ça ne va pas. Ca fait tiquer. Le tas de muscles au bas de la rue.

Ensuite :

"J'ai le coup de blues", au lieu de "je me sens si mal".  Je crois qu'il y a un lien entre le jazz et le blues intéressant à garder.

C'est tout.

J'imagine que la trad sera créditée aux noms de Lilas et Furuike puisque le gros du travail a été fait par Lilas?

Enfin, si le peaufinage est vraiment fini.

Oeuf corse.

Bravo les deux!  Clap

Journalisée
Pessoa
Invité
« Répondre #22 le: 13 Août 2005, 14:16:20 »

C'était bien vu concernant la gratte, j'ai oublié de le mentionner.

axe = hache
et
axe = guitare

axeman = guitariste
et
axeman = tueur fou à la hache

Si on veut rester dans la logique de l'argot

guitare = gratte

mais

gratteur = n' pas la connotation de "criminel fou".

C'est pourquoi "la hache" comme métaphore reste préférable, à mon avis.
Journalisée
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #23 le: 13 Août 2005, 15:41:34 »

Hello Patrice
J'ai encore une trad qui fait mal, j'y ai pensé cette nuit je te k'envoie dans 5 minutes
Laurent



Merci à toi, Furuike !.

Lilas, puisque tu as fait la trad d'origine, si tu es OK avec la proposition finale, dis moi le et je la mettrai sur le site. Wink

Patrice.
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #24 le: 13 Août 2005, 16:06:45 »

Hello Patrice and everybody

J'ai finalisé ma trad (comme on dit entre nous so-called professional translators) et je la copie ci-après.

Quelques passages sont un peu limite si l'on veut s'en tenir au stricto sensu. Mais bon, imagination au pouvoir.

Donc voilà  Grin

Police anti-jazz

Peux-tu me dire pourquoi les cloches sonnent
Alors qu’il ne s’est rien passé en un million d’années ?
Moi, je suis assis ici depuis mercredi matin…
Mercredi matin ? Je n’en crois pas mes oreilles !

La police anti-jazz fouille dans mes archives,
La police anti-jazz interroge ma nièce.
La police anti-jazz a reçu ses ultimes consignes.
Jazzeur, lâche ta hache : police anti-jazz !

Jésus est pris au sérieux par beaucoup de monde,
Jésus est pris à la rigolade par quelques-uns. 
C’est J.Paul Getty qui paie la police anti-jazz
Et J.Paul Getty II qui paie les jazzeurs.

Police anti-jazz, j’entends le chant de tes sirènes.
Police anti-jazz, j’ai un gros coup de blues.
Police anti-jazz, je crois bien que je tombe,
Que je tombe (d’amour / au combat ?) pour toi.

Frénétique comme n’importe quel raciste avide de liberté,
J’applaudis aux actions du commissaire.
Dis-moi maintenant, belle et spacieuse demoiselle :
Ai-je des problèmes (suis-je en conflit) avec la police anti-jazz ?

La police anti-jazz fouille dans mes archives,
La police anti-jazz interroge ma nièce.
La police anti-jazz a reçu ses ultimes consignes.
Jazzeur, lâche ta hache : police anti-jazz !

Ils ne comprendront  jamais notre culture
Ils ne comprendront jamais la police anti-jazz
La police anti-jazz travaille pour ma mère
Il y a plus de beurre à se faire avec le sang qu’avec la bagatelle

Laisse-moi être quelqu’un que j’admire
Laisse-moi être ce culturiste en bas de la rue
Mets une autre tortue sur le feu
Les mecs comme moi sont dingues de viande de tortue

Police anti-jazz, j’entends le chant de tes sirènes.
Police anti-jazz, j’ai un gros coup de blues.
Police anti-jazz, je crois bien que je tombe,
Que je tombe (d’amour / au combat ?) pour toi.

Pour mémoire et pour info quelques explications :

Jazz police = police anti-jazz, sur le modèle [riot police = police anti-émeutes]
Muscle (man) = culturiste (pas très heureux, trop "propre") par référence à [muscle car = voiture "gonflée", type Mustang, Camaro, Barracuda...]
I hear you calling = j'entends le chant de tes sirènes [double sens, j'attends vos remarques. Je pense qu'il s'agit d'un "appel" ambigü, d'où l'expression utilisée]
Blood is etc. : jeu de mots là aussi.

A vous lire Wink
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #25 le: 13 Août 2005, 16:53:02 »

Friends,

J'aime mieux cette version et oui, il faut garder la hache, c'est bien de ça qu'il s'agit.
Mon opinion :

"Jazz police I think I'm falling,
I'm falling for you"

vs
"Police anti-jazz, je crois bien que je tombe,
Que je tombe (d’amour / au combat ?) pour toi."


Il n'y a pas de notion d'amour, il tombe, point à la ligne. Grin
A la rigueur, le conflit (donc le combat) peut être mentionné, à voir...

"Am I in trouble with the Jazz police?"
vs
"Ai-je des problèmes (suis-je en conflit) avec la police anti-jazz ?"

Je garderais "Ai-je des problèmes avec la police anti-jazz ?". Smiley

"Laisse-moi être ce culturiste en bas de la rue"

C'est vrai que ça fait "propre".... le "tas de muscles" est mieux et veut dire la même chose.... Grin

Pour les crédits : si aucun nom ou pseudo n'est clairement indiqué (je peux en mettre plusieurs car il y a eu plusieurs participants mais je n'aime pas les pseudos en dehors du forum...), on peut marquer "travail collectif sur le forum" avec lien vers le forum.

Voila pour aujourd'hui !. Smiley

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Pessoa
Invité
« Répondre #26 le: 13 Août 2005, 18:53:53 »

Il me semble que puisqu'il s'agit de Cohen nous sommes plus avisés de nous en tenir à la sobriété dans la poésie. L'ambiguité quoi.

Il me semble que "Je tombe pour toi" est beaucoup plus ambiguë, donc juste. 

Je préfère "tas de muscles" à "culturiste", mais "culturiste" à "montagne de muscles".

"Ai-je des problèmes avec la police du Jazz?" me semble aussi plus juste et je préfère :

"Aussi fou que le raciste épris de liberté
J’applaudis aux exploits du chef"

Qui peut-être aussi une intéressante critique sociale. En tout cas, ceci est plus dans le style Cohen : simple à force d'avoir simplifié au maximum des concepts complexes, mais jamais simpliste.

"Dis-moi, oh, belle et spacieuse"

pas besoin de mettre "demoiselle" (ou autre) que Cohen n'a pas mis, laissant le lecteur déduire tout seul. Les sous-entendus en anglais, peuvent très bien se traduire par des sous-entendus en français  Wink

Je préfère aussi :

"Le sang est une margarine plus épaisse que la graisse"

Qui laisse plus de place à l'imagination et l'ambiguïté, car il semble que les très intéressants sous entendus et intuitions de Lilas et Furuike peuvent tous les deux rentrer, et ça sert de support à plusieurs autres interprétations aussi. Et ça, c'est le propre des chansons de Cohen.

Ensuite, le "Moi" me semble superflu dans la ligne "Je suis assis ici depuis mercredi matin".

Finalement, je serais plutôt partante pour "La police du Jazz" sur le modèle de Jazz Police = "Street Police"  plutôt que "Jazz police = police anti-jazz, sur le modèle [riot police = police anti-émeutes]"

Voilà.  police

P.S. : Ca aide parfois de "laisser reposer la pâte". De laisser le travail "lever" à l'intérieur de nous, sans qu'on y touche, puis y revenir pour fignoler et finir. Les choses apparaissent souvent plus claires, presque d'"elles-mêmes". D'ailleurs pourquoi se précipiter? Au juste? Il n'y a pas le feu.  Smiley Peaufiner, c'est pas comme si on la travaillait éternellement tout de même.  Cheesy



Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #27 le: 13 Août 2005, 19:23:45 »

J'approuve globalement !. Smiley

Laissons les ambiguités, les non-dits, laissons aux lecteurs le soin d'interpréter, c'est ce qui a toujours fait le charme des textes de Cohen...

C'est vrai aussi que "Jazz police" est "La police du Jazz", il n'y a pas de notion "anti" dans l'expression elle-même. Smiley

Bien sûr qu'il n'y a pas le feu !!!!!!!. Cheesy

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
FURUIKE
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42


The solitude of strength


WWW
« Répondre #28 le: 14 Août 2005, 14:35:06 »

Bonjour à tous et merci ! Grin
Ca fait vraiment chaud au coeur de voir tous les inputs qu'il peut y avoir et les réflexions des uns et des autres.

Effectivement et globalement je suis d'accord avec vos remarques, judicieuses et pertinentes Wink. J'ai sans doute serré d'un peu trop près le texte, jusqu'à l'orienter...

Quant à créditer la traduction en tant que "travail collectif sur le forum", je trouve que c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

@ +  Smiley
L
Journalisée

It's coming like the tidal flood beneath the lunar sway / Imperial, mysterious, in amorous array / Democracy is coming to the USA
lilas
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18


« Répondre #29 le: 20 Août 2005, 13:31:03 »

Salut ! Smiley
C'est génial d'avoir si bien bossé ensemble ! Travail collectif, donc, tout à fait d'accord...
Désolée de ne pas avoir répondu plus tôt, comme je l'ai dit, j'ai eu des problèmes avec mon modem Sad
A bientôt, et à de nouvelles traducs Wink
Journalisée

waiting for the miracle....
Pages: 1 [2] 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !