Leonard Cohen Forum
15 Décembre 2017, 09:20:12 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: The Great Event  (Lu 5401 fois)
Anno
Invité
« le: 16 Avril 2005, 08:48:47 »

The Great Event...
Même avec la traduction et en tentant de lire entre les lignes (comme il faut souvent le faire avce Leonard Cohen), je ne comprend pa la signification de ce "message". Pour quelle raison a-t-il composé ce texte ? Pourquoi a-t-il été le placer à la fin d'un Best Of ? Pourquoi la voix est-elle nasillarde ?
Tant de questions que je me pose, et dont je ne trouve la réponse seul.

Antoine
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #1 le: 18 Avril 2005, 17:56:56 »

Citation
Traduction par Céline Robitaille :

Le Grand Événement

C'est pour bientôt.
Le grand événement qui mettra fin à l'horreur. Qui mettra fin à la douleur.
Mardi prochain, au coucher du soleil, je jouerai la Sonate au clair de lune à l'envers.
Cela renversera les effets du plongeon dément du monde dans la souffrance,
depuis les dernières 200 millions d'années.
Quelle belle nuit ce sera.
Quel soupir de soulagement, alors que les séniles
rouges-gorges redeviennent rouge vif ,
et que les rossignols retraités relèvent leurs queues cendrées et affirment
la majesté de la création!

En lisant le texte, on a l'explication sur le titre, je crois.
Ca a été mis sur un "More Best Of" pour des raisons purement commerciales... c'était l'époque où LC était à Mt Baldy et rien ne prédisait qu'il en descendrait un jour.
Aussi, la précarité des locaux et du petit studio peut éventuellement expliquer la sonorité...

Patrice.
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Strawberry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 331



WWW
« Répondre #2 le: 22 Janvier 2006, 18:06:12 »

Je viens juste de me procurer "More Best Of", et donc de découvrir ce titre... J'ai été un peu déçu que ce ne soit pas Leonard qui l'interprète. Par contre, "Never Any Good" est très bonne chanson  Smiley
Journalisée

"... Things are going slide
Slide in all directions
Won't be nothing
You can measure any more..."
P69
Invité
« Répondre #3 le: 17 Octobre 2008, 16:22:53 »

Leonard Cohen a choisi de mettre une voix digitalisée d'ordinateur sur cette chanson. Voilà qui explique le côté "nasillard". Pourquoi l'a t-il fait ? A mon avis c'était pour rajouter encore plus de froideur à cette chanson très classique (voir plus bas), et également mettre une touche futuriste et inquiétante à ce discours prophétique (THE Great Event, avec des majuscules, "It's going to happen very soon", etc...).
La voix évoque également dans le texte la "Moonlight Sonata" (de Ludwig Beethoven) : "I will play the moonlight sonata backwards", littéralement "je jouerais la Sonate au clair de lune à l'envers". En effet, si vous jouez la chanson de Cohen à l'envers, vous avez le thème de la sonate de Beethoven.
Ainsi, selon le texte, le Grand Evenement (un mardi) sera le spectacle d'un ordinateur jouant la Moonlight sonata à l'envers lorsque le soleil se couchera (après être monté toute la journée : on peut y voir une autre façon d'évoquer le retour en arrière, et la sonate jouée à l'envers). L'association du classique, de l'ancien, du millésime, touchant presque au divin, de la Majesté Création, pure et humaine, avec le robot, le froid, l'industriel, peut changer l'humanité (et même plus que ça : "...la souffrance [du monde] depuis les 200 millions d'années" ça fait longtemps que le monde souffre, de plus l'évocation d'oiseaux redevenant "heureux" à la fin du texte montre que l'homme n'est pas seul concerné).
Lorsque l'ordinateur renversera une chanson classique, les effets de la souffrance du monde seront renversés (RENVERSéS, pas supprimés...).
Cohen pose sa voix sur une seule phrase : "What a sigh of relief" très chuchotée ("quel soupir de soulagement" ; cohen le symbolise bien, en justement "soupirant" ce vers). Il le fait sans doute pour insister sur le soulagement, sur le changement que l'Evenement procurera au monde (le changement de l'"horreur", la "douleur", "la souffrance" lors d'une "belle nuit". Les séniles rouges gorges redeviennent rouges, les rossignols relèvent leurs queues cendrées...


Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !