Leonard Cohen Forum
12 Décembre 2017, 09:25:33 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Johnny Cash - Man in Black  (Lu 7363 fois)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« le: 01 Août 2010, 19:50:09 »

Extrait du Johnny Cash Show, 1971.
Ecoutez bien l'intro ! Wink

http://www.youtube.com/watch?v=qLkmC2VuXA8

Lyrics:

Well, you wonder why I always dress in black,
Why you never see bright colors on my back,
And why does my appearance always have a somber tone.
Well, there's a reason for the things that I have own.

I wear the black for the poor and the beaten down,
Livin' in the hopeless, hungry side of town,
And I wear it for the prisoner who has long paid for his crime,
But still is there because he's a victim of the times.

I wear the black for those who never read,
Or listened to the words that Jesus said,
About the road to happiness through love and charity,
Why, you'd think He's talking straight to you and me.

Well, we're doin' mighty fine, I do suppose,
In our streak of lightnin' cars and fancy clothes,
But just so we're reminded of the ones who are held back,
Up front there ought 'a be a Man In Black.

I wear it for the sick and lonely old,
For the reckless ones whose bad trip left them cold,
I wear the black in mornin' for the lives that could have been,
Each week we lose a hundred fine young men.

And, I wear it for the thousands who have died,
Believen' that the Lord was on their side,
And I wear it for another hundred thousand who have died,
Believen' that we all were on their side.

Well, there's things that never will be right I know,
And things need changin' everywhere you go,
But 'til we start to make a move to make a few things right,
You'll never see me wear a suit of white.

Ah, I'd love to wear a rainbow every day,
To tell the world that everything's OK,
But maby I can carry off a little darkness on my back,
'Till things are brighter, I'm the Man In Black.

(c) Paroles et musique : Johnny Cash

« Dernière édition: 12 Septembre 2013, 21:19:08 par Patrice » Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #1 le: 01 Août 2010, 20:25:19 »

Oui, tout à fait, c'est à voir absolument !

J'ai beaucoup apprécié la séquence avec Ray Charles, mais elles sont toutes remarquables. D'une part, la qualité des invités y est pour beaucoup, mais les questions/réponses sont très pertinentes et les duos admirables.

Une autre facette du talent immense de John. Wink

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Gabriellafr95
Newbie
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #2 le: 30 Octobre 2012, 15:39:25 »

Bonjour, vous avez un site très intéressant et très bon, félicitations font du très bon travail, les salutations d'une page amie et continuez cet excellent site.

pub interdite dans les messages
« Dernière édition: 30 Octobre 2012, 15:43:36 par Patrice » Journalisée
gypsy boy
Vétéran
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 117


« Répondre #3 le: 12 Septembre 2013, 19:07:49 »

une petite pensée pour Patrice qui aime tant Johnny Cash, à l'occasion des 10 ans de sa mort (voir article dans lien ci-joint)
Journalisée
gypsy boy
Vétéran
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 117


« Répondre #4 le: 12 Septembre 2013, 19:12:24 »


mauvaise manipulation, désolé, voici le lien

http://www.lesoir.be/317403/article/culture/musiques/2013-09-12/johnny-cash-est-mort-il-y-dix-ans
Journalisée
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #5 le: 12 Septembre 2013, 21:18:31 »

Merci Gypsy, j'y pensais depuis ce matin... Wink

J'en profite pour m'excuser d'être peu présent, de ne pas encore avoir répondu aux mails et divers messages (honte à moi...), tout va bien, rassurez-vous, juste un peu et même beaucoup débordé (pour le travail).
Dès que je peux, je reviens lire et répondre si possible à propos de Zürich.

http://youtu.be/SmVAWKfJ4Go
remembering Johnny Cash...
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
Fanfan
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 340



« Répondre #6 le: 13 Septembre 2013, 10:29:57 »

merci pour ce rappel au sujet de Johnny Cash, je l'écoute toujours assez régulièrement mais un peu plus ces jours-ci c'est vrai, et Patrice j'ai pensé aussi à toi !
Au sujet de ton "manque de présence", tu sais Patrice que nous avons tous des moments creux...ou de "trop plein" devrais-je dire...
Ne t'excuse donc pas, et ce n'est pas moi qui vas donner des leçons à ce sujet car je pratique assez souvent le "tirer le rideau"
Mais on sera tous ravis que tu sois plus souvent ici...tu manques un peu quand même sur ce forum !
Journalisée

Fanfan
Sondstorm
Newbie
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


« Répondre #7 le: 02 Septembre 2015, 05:36:27 »


  banni
« Dernière édition: 06 Septembre 2015, 23:25:19 par Daniela » Journalisée
Evelen
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 338


« Répondre #8 le: 15 Juin 2016, 17:19:22 »

" L'homme en noir " est toujours source d'inspiration. De façon surprenante parfois :

http://www.ouifm.fr/une-araignee-porte-le-nom-de-johnny-cash/

Ou plus classique :

  -   TOM GRAFFIN, L’HOMME QUI A FAIT DE JOHNNY CASH LE SUJET DE SON LIVRE

Publié le 14 juin 2016 à 18:02
Tom Graffin publie cette année son premier roman : Jukebox Motel. L’histoire met en scène le légendaire Johnny Cash. Rencontre.

ouifm-jukeboxmotel

« Je voulais un gars qui ait une voix incroyable… » Tom Graffin n’avait pourtant pas plus que ça d’affinités avec Johnny Cash et sa musique. Mais sa voix, elle, le transporte.

Après avoir été biographe familial, Tom Graffin publie cette année son premier roman : Jukebox Motel. Quand certains font des fan-fictions de boys band, Tom Graffin, lui, met en scène un Johnny Cash abîmé, dérouté, qui rencontre un artiste un brin dépassé. On y croise Jimi Hendrix et Bob Dylan.


Journalisée
Blue_Berry
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 425



WWW
« Répondre #9 le: 19 Juin 2016, 10:30:00 »

Je connais vraiment très peu Jeannot Caisse. Faudra que je m'y mette...
Journalisée

We're just two lost souls
swimming in a fish-bowl,
year after year,
Raving on the same old ground,
what have we found ?
The same old fears,
Wish you were here...
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !