Leonard Cohen Forum
13 Décembre 2017, 13:43:29 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
  Accueil   Forum   Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
*

Menu

Thèmes


Permanent?
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Zenith de Lille : 3 mars 2010.  (Lu 19023 fois)
Patrice
Administrator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 781


If it be your will...


WWW
« Répondre #15 le: 26 Septembre 2010, 21:06:10 »

 Cheesy Cheesy Cheesy
Quand tu seras remise, un récit de ta soirée et tes photos sont les bienvenus!
Si le récit est assez long, il sera publié également sur le site.

Pour l'instant, profite de ces moments, je sais que tu vas revoir ces images pendant longtemps....

Patrice
Journalisée

Il est vrai que le clown est triste quand le rideau tombe enfin (Reinhard Mey)
embellie
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 52


« Répondre #16 le: 26 Septembre 2010, 21:12:39 »

Coucou Dominique,
Tu es incroyable!!!!!
Tu étais au concert ?
Quel est ton secret !?!
Mille fois merci.
Lors des rappels, j'étais au pied de la scène : le septième ciel.
Embellie
Journalisée
embellie
Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 52


« Répondre #17 le: 26 Septembre 2010, 21:16:00 »

Patrice,
Le film du concert passe en boucle dans ma tête, demain je fais cours en chantant c'est sûr !
Embellie
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #18 le: 26 Septembre 2010, 22:14:36 »

Dominique, petite erreur de numérotation sur la set list de Lille : il y a 27 chansons et non 28 ! (Même set list qu'à Strasbourg, sauf "Hey, that's no way..." déplacé à la fin. Mais c'est vraiment un détail !
Sauron : 1. la chanson "Born in chains" fait allusion à la sortie d'Egypte du peuple d'Israël, après que Moïse l'ait délivré de l'esclavage sur l'ordre de Dieu. (Le "Nom" désigne Dieu.
Les juifs ne prononcent jamais le tétragramme, YHWH, qui est le nom de Dieu en hébreu. Ils le remplacent par ADONAÏ, qui signifie "Seigneur", ou alors disent tout simplement "le Nom" pour désigner le Dieu d'Israël. N'oublions pas que Léonard Cohen est juif et qu'il semble revenir de plus en plus à ses racines juives, si j'en crois les paroles de cette merveilleuse chanson, que j'ai adorée et dores et déjà inscrite en tête de peloton de mon "hit parade" cohénien , ou certaines photos publiées sur http://leonardcohen.tumblr.com/ (voir celles de Grenoble où pendant l'entracte Léonard assiste à l'allumage des bougies de Sabbat et récite apparemment -d'après le commentaire- une des prières rituelles du Yom Kippour (Jour du Grand Pardon).
2. La chanson à laquelle tu fais allusion et qui m'a enchanté moi aussi à Strasbourg par son interprétation très enlevée s'appelle "First we take Manhattan (and then Berlin)".
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #19 le: 26 Septembre 2010, 22:18:05 »

PS : dans la seconde strophe de "Born in chains" il est aussi question de la traversée de la Mer Rouge, après la sortie d'Egypte, et de l'armée de Pharaon qui se noie lorsque la mer se referme sur elle (cf. livre de l'Exode, chapitre 12, dans la Bible, ou le film... "Les dix commandements" de Cecil.B.de.Mille !!!)
Journalisée
vieuxbab
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18



WWW
« Répondre #20 le: 26 Septembre 2010, 22:38:29 »

Voici la liste des chansons jouées à Lille :

[...]

Dominique BOILE

Un grand merci à toi, Dominique, pour cette liste  Smiley

Je suis moi aussi encore sous le charme du concert de Leonard, des tas d'images me reviennent, si vous le souhaitez je compléterai le récit que nous fera peut-être embellie  Smiley
Perso, que du bien à en dire !

Moi qui ne vais pas très souvent aux concerts (2 ou 3 par an), j'en suis presque à regretter ce hasard qui veut que dès demain soir je serai à un autre spectacle - Gong, je peux pas manquer ça, quand même  Cheesy J'aurais vraiment préféré disposer de beaucoup plus de temps pour savourer encore et encore l'émerveillement que m'a procuré Leonard...

Amitiés à tous,
Pierre-René
Journalisée

There is a crack in everything
That's how the light gets in
vieuxbab
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18



WWW
« Répondre #21 le: 26 Septembre 2010, 23:07:33 »

C'est encore moi  Wink

J'espère que les liens vers des articles de presse sont admis ici...
Si ce n'est pas le cas, mes humbles excuses aux modérateurs.

Voici trois papiers tous hautement laudatifs à propos du concert lillois de Leonard.

Nord Eclair :

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2010/09/26/nef-1282775.shtml

http://www.nordeclair.fr/Sorties/Spectacles/2010/09/14/lille-leonard-cohen-l-elegance-supreme.shtml

Voix du Nord :

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metropole_Lilloise/actualite/Secteur_Metropole_Lilloise/2010/09/26/article_leonard-cohen-ou-l-indicible-lecon-d-un.shtml

Pierre-René
Journalisée

There is a crack in everything
That's how the light gets in
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #22 le: 27 Septembre 2010, 08:10:24 »

Il s'agit de "Born in chains".

  ""Born in chains"  à Lille avec l' écran....:

   http://www.youtube.com/watch?v=2gxj1DaWa34


  S.

« Dernière édition: 27 Septembre 2010, 14:59:29 par Sarah » Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #23 le: 27 Septembre 2010, 09:05:58 »

Merci, Sarah, pour cette superbe vidéo ! P
Journalisée
deodatus
Übersetzer
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 263


« Répondre #24 le: 27 Septembre 2010, 09:09:34 »

Fausse manœuvre, pardon !
Merci donc, Sarah, pour cette belle vidéo.
Pas de doute : il faudra que sorte (le plus vite possible) un troisième CD/DVD de cette tournée "supra-terrestre" ! Avec les nouvelles chansons, bien sûr, et d'anciennes puisque Léonard n'arrête pas de se surpasser et crève régulièrement le plafond de la perfection rendant presque caduques, les versions précédentes. Ou s'arrêtera-t-il ?
Journalisée
vieuxbab
Nouveau
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18



WWW
« Répondre #25 le: 27 Septembre 2010, 16:34:14 »

Hello vous tous,

En souvenir du concert de Lille, ce dessin (lien vers Facebook) :
http://www.facebook.com/photo.php?pid=1512053&l=1e73eef385&id=1516890838

Amitiés,
Pierre-René
Journalisée

There is a crack in everything
That's how the light gets in
Sarah
Spécialiste
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 177


« Répondre #26 le: 27 Septembre 2010, 18:00:44 »


  Wouaou! Super, (comme quoi les vieux babs  Wink ....)

   Merci infiniment,

 Amicalement,


 Sarah.
Journalisée
Daniela
Global Moderator
Spécialiste
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 283


« Répondre #27 le: 27 Septembre 2010, 18:07:22 »



Citation de: vieuxbab
C'est encore moi  Wink

J'espère que les liens vers des articles de presse sont admis ici...
Si ce n'est pas le cas, mes humbles excuses aux modérateurs.

Nord Eclair :

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2010/09/26/nef-1282775.shtml


Merci pour ces liens vieuxbab !

J'aime beaucoup ce qu'écrit Nord Eclair dans cet article :

"... Il déboule en gambadant, le regard vif et tranchant. Se recueille, genou à terre, devant son guitariste Javier Mas. Et glisse son chapeau sur le cœur en écoutant religieusement ses deux choristes, les angéliques sœurs Webb. Un vent chaud, une caresse, un baume. Leonard Cohen détient le monopole de la classe. Humble et troublant, sage et habité, pacifiste et poignant, il a le pouvoir de tout transcender sur son passage.
C'est un ensorceleur, un magicien touché par la grâce, un génie de l'élégance. La voix, qui semble avoir déjà connu mille vies, surprend encore : limpide, profonde, juste. Ça chante et ça vit.
Dès l'inaugural « Dance me to the end of love », Leonard Cohen ouvre en grand la fenêtre vers des étendues panoramiques. Il étire l'espace-temps, donne le vertige et en même temps un refuge. Une expérience multi-sensorielle fulgurante qui nous amène à croiser un saxophoniste-flûtiste-clarinettiste virtuose, un guitariste envoûtant...
Des chansons à la fragilité redoutable et à la musicalité éblouissante, uniques, inépuisables et bouleversantes. Elles sont taillées dans de soyeuses étoffes de piano, cordes ou cuivres. Des diamants bruts.
Ain't no cure for love reste intact dans son émouvante prescience, « Who by fire » vole sur une pluie de pétales de roses, « Hallelujah » nous propulse au septième ciel, « So long Marianne » emballe dans sa version scintillante, « Suzanne » nous cueille par sa splendeur grave et nue. Et le déchirant « The Partisan » foudroie sur place. Un concert inoubliable où on retrouve une forme de sérénité dans un monde de désolation et d'obscurité.
Surtout, que personne ne s'avise de nous rappeler à la réalité. Seulement nous laisser en prise avec cette étincelle d'or.
Publié le dimanche 26 septembre 2010 "


" Who by fire » vole sur une pluie de pétales de roses" .... que de poésie dans cet article..... ! Smiley

Daniela
Journalisée

Daniela
gypsy boy
Vétéran
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 117


« Répondre #28 le: 27 Septembre 2010, 18:26:24 »

merci pour le dessin et les super articles Pierre René!
Journalisée
jenny34
Vétéran
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 143


« Répondre #29 le: 27 Septembre 2010, 18:34:59 »

Quel magnifique article Daniela !! Je n'imaginais pas qu'on pouvait parler de Leonard avec autant de justesse, de poésie, de vérité. A sa seule lecture on revit la magie, chaque mot émerveille et enchante...
Ce journaliste connait-il notre forum ? Ou bien a-t-il éte touché par la grâce ?
Tout comme vieuxbab dont le dessin est criant de ressemblance, quel talent les amis ch'tis !!!
Bravo.... Cheesy Cheesy Cheesy
Journalisée
Pages: 1 [2] 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

TinyPortal v1.0 beta 4 © Bloc
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !