Hommages - Par Isabelle Nouvel
 Reprises | Fabrizio de André | Hommages |

Hommages à Leonard Cohen

Jean Azarel Sandra Zémor Gontran du Mas Luce Dufault
Thierry Séchan Birds on the wire Albert Labbouz Isabelle Nouvel
Philippe Djian img Sylvain Thuret    

A Monsieur L.C.

par Isabelle Nouvel

En cette ville étrangère, te le rappelles-tu ?
elle était si jeune que tu aurais pu tenir son front dans ta main,
et sa soif en ton alcool, elle était bien trop jeune pour te parler de toi
te rappelles-tu, voyageur immobile,
du grand silence qui descend, maintenant, et pour toujours, sur votre havre ?

Mais les années s'épuisent,
et d'autres jeunes hommes viennent mourir dans sa main,
en demandant les mots qui inscriront la route
la grande route obscure qui s'en va vers le nombre,
l'ivresse et l'oranger
ils veulent de sa vie ce qu'elle voulait de toi
la semence des astres : un instant, dans la flamme

Et toi, tu vis ailleurs
dans ce néant qui brille, un vieil homme penché sur ton épaule nue
mais je te reconnais, qui n'est pas revenu
voulais-tu revenir ?

Et j'ai marché longtemps ton ombre sur ma nuque
dans le dédain de toi,
mais te parlant encore, au-delà des collines
ô mon père incertain - mon ange des gravats

Isabelle Nouvel
3 décembre 1998

L'histoire complète est sur le site d'Isabelle :
http://webhome.infonie.fr/isanou/journal.htm#lc

Photo by Mariano Brustio

       
© Isabelle Nouvel, France, 1998.
Reproduit avec autorisation. All rights reserved.
 
© Photo : Mariano Brustio, Italia, 1988.
Reproduit avec autorisation. All rights reserved.

Retour en haut.



© 1998-2016 www.leonardcohensite.com - Production et Management : Patrice Clos et Olivier Mory.  Contact webmaster