Il n'y a pas de traîtres

Il n'y a pas de traîtres parmi les femmes
Même la mère ne dit pas à son fils
ils ne nous veulent pas de bien

Elle ne peut être adoucie par la conversation
L'absence est la seule arme
contre l'arsenal suprême de son corps

Elle réserve un mépris particulier
aux esclaves de la beauté
Elle les laisse la regarder mourir

Pardonnez-moi, partisans,
Je chante simplement ceci pour ceux
qui ne savent pas qui gagne la guerre

Home    Home