Bijoux de famille

La scène de torture avait lieu sous une cloche de verre
comme pour protéger une pendule de luxe.
Je m'attendais presque à entendre un carillon
quand on referma les pinces
et que le corps tressaillit
plongea dans le calme de l'évanouissement.
Tous étaient petits avec des joues roses
et si j'avais pu entendre
un cri de triomphe ou de douleur
il aurait été aussi petit
que la bouche qui l'avait émis
ou la note unique d'une boîte à musique.
La cloche du drame était montée
comme une gigantesque perle baroque
sur un anneau de mariage,
une broche ou un médaillon.
Je sais, tu te sens nue, petite chérie.
Je sais, tu détestes vivre à la campagne
et tu attends chaque semaine et chaque mois
l'arrivée des magasins brillants.
Fouille une nouvelle fois la maison de ta grand-mère.
Un bijou de famille est caché dedans.

Home    Home