Je le savais il y a un instant

Je le savais il y a un instant
je savais pourquoi je devais te remercier
j'ai vu des dirigeants puissants en costume noir
je les ai vus dévêtus
dans les bras de jeunes maîtresses
les hommes plus nus que les femmes nues
les hommes pleurant doucement
Non ce n'est pas ça
j'ai oublié pourquoi je devais te remercier
c'est-à-dire qu'il ne me reste qu'un pur désir
Quel âge as-tu
Aimes-tu tes cuisses
Je le savais il y a un instant
j'avais une raison pour laisser l'image
de ta bouche détruire ma conversation
Quelque chose à la radio
la fin d'une chanson mexicaine
j'ai vu les musiciens qu'on payait
ils ne sont même pas étonnés
ils savaient que ce n'était qu'un travail
Maintenant ça m'est complètement sorti de la tête
Beaucoup de gens te trouvent belle
Qu'est-ce que ça me fait
ça ne me fait rien du tout
J'avais une excellente raison pour ne pas seulement
te faire la cour
C'était en rapport avec les journaux
J'ai vu des accords secrets dans des bureaux importants
J'ai vu des hommes qui aimaient leur façon de vivre
qu'ils avaient pourtant observée
avec d'énormes télescopes électriques
ils pensaient toujours qu'elle était sérieuse
pas seulement un passe-temps un goût une envie inoffensive
Ils pensaient que le cosmos écoutait
j'ai soudain eu peur
qu'un de leurs obscurs règlements
puisse nous séparer
J'étais prêt à demander grâce
Maintenant je suis humilié
Je ne sais plus pourquoi j'ai commencé ceci
je voulais parler de tes yeux
je ne sais rien de tes yeux
et tu as remarqué que j'en sais peu
je veux que tu sois à l'abri
loin des bureaux importants
Je m'occuperai de toi plus tard
Tant de gens veulent pleurer doucement près de toi.

4 juillet 1963

Home    Home