L'ivrogne n'a plus de sexe

Traduction 1 | Traduction 2

Ce matin je me suis encore éveillé
Je remercie le Seigneur pour cela
Le monde est une telle porcherie
Que j'ai du mettre un chapeau

J'aime le Seigneur je prie le Seigneur
Je demande au Seigneur de pardonner
J'espère que je ne regretterai pas
De lui permettre de vivre

Je sais que vous aimez me voir ivre
Et vous riez de ce que je dis
Je suis très heureux que vous le fassiez
Je suis si seul chaque jour

Je suis fâché contre l'ange
Qui m'a pincé la cuisse
Et m'a fait tomber amoureux
De chaque femme qui passe

Je sais qu'elles sont vos soeurs
Et vos filles et vos femmes
Mais même si elle habitent chez vous
Elles mènent toutes une double vie

C'est amusant de chercher le paradis
Quand tu sors des sentiers battus
Mais D--u est comme un singe
Quand Il est sur ton dos

D--u est comme un singe
Et Il est comme une femme aussi
ELle est telle un endroit vide
ELle a ton visage

Puisse t-ELle entrer dans ton temple
Et te regarder droit dans les yeux
Et te rendre amoureux
De tous ceux que tu méprises

Leonard Cohen, Mt Baldy, 1997.

Traduction et adaptation : Patrice Clos.


Traduction 1 | Traduction 2

L'ivrogne n'a plus de sexe

Ce matin encore je me suis réveillé
Pour ça je remercie le Seigneur
Le monde est une telle porcherie
Qu'il faut que je porte un chapeau
J'aime le Seigneur, je loue le Seigneur
Je pardonne au Seigneur
J'espère ne jamais regretter
de Lui accorder la vie

Je sais que vous aimez à me saouler
Et à rire de ce que vous m'entendez dire
Je suis très content que vous le fassiez
Je suis seul des journées entières

Je suis en colère contre l'ange
Qui m'a pincé la cuisse
Et m'a fait tomber en amour
Avec chaque femme qui passait

Je sais qu'elles sont vos soeurs
Et vos filles et vos femmes
Mais quand bien même elles vivent à la maison
Elle mènent toutes une double vie

Quel plaisir de courir après le paradis
Quand tu es hors des sentiers battus
Mais D-eu est un vrai singe
Quand tu L'as sur le dos

D-eu est un vrai singe
Et Il est une vraie femme aussi
Elle est une vraie place de rien du tout
Elle a tellement une face de toi

Puisse-T'Elle se fracasser dans ton temple
Et voir à travers tes yeux
Et te faire tomber en amour
Avec tous ceux que tu méprises

Leonard Cohen, Mt Baldy, 1997.

Traduction et adaptation : Céline Robitaille

Adaptations françaises publiées avec
la permission de Leonard Cohen.

© Leonard Cohen, Mt Baldy, 1997.
Translations : © Patrice Clos, France, 1998 - © Céline Robitaille, Canada, 2003
All rights reserved.

Traduction 1 | Traduction 2


Texte original :

THE DRUNKARD BECOMES GENDER-FREE

This morning I woke up again
I thank my Lord for that
The world is such a pigpen
That I have to wear a hat
I love the Lord I praise the Lord
I do the Lord forgive
I hope I won't be sorry
For allowing Him to live

I know you like to get me drunk
And laugh at what I say
I'm very happy that you do
I'm lonely every day

I'm angry at the angel
Who pinched me on the thigh
And made me fall in love
With every woman passing by

I know they are your sisters
And your daughters and your wives
But even tho' they live at home
They all lead double lives

It's fun to run to heaven
When you're off the beaten track
But G-d is such a monkey
When you've got Him on your back

G-d is such a monkey
And He's such a woman too
SHe's such a place of nothing
SHe's such a face of you

May SHe crash into your temple
And look out thru' your eyes
And make you fall in love
With everybody you despise

© Leonard Cohen, Mt Baldy, 1997.

Home    Home