Copyright © 1992 Leonard Cohen
and Sony/ATV Music Publishing Canada Company


Anthem


The birds they sang
At the break of day
Start again
I heard them say
Don't dwell on what
Has passed away
Or what is yet to be

The wars they will
Be fought again
The holy dove
Be caught again
Bought and sold
And bought again
The dove is never free

CHORUS
Ring the bells that still can ring
Forget your perfect offering
There is a crack in everything
That's how the light gets in

We asked for signs
The signs were sent
The birth betrayed
The marriage spent
The widowhood
Of every government
Signs for all to see

Can't run no more
With the lawless crowd
While the killers in high places
Say their prayers out loud
But they've summoned up
A thundercloud
And they're going to hear from me

CHORUS

You can add up the parts
But you won't have the sum
You can strike up the march
There is no drum
Every heart
To love will come
But like a refugee

CHORUS


Traduction de Jean Guiloineau :

 

Hymne

Les oiseaux ont chanté
au point du jour
Recommencez,
ont-ils dit,
Ne vous attardez pas
sur ce qui est passé
ou sur ce qui va venir.

Les guerres elles
recommenceront
Ils attraperont de nouveau
la colombe sacrée
pour la vendre et l'acheter
et la vendre encore;
la colombe n'est jamais libre.

Sonnez les cloches qui peuvent encore sonner
Oubliez vos offrandes parfaites.
Il y a une fissure en toute chose.
C'est ainsi qu'entre la lumière.

Nous avons demandé des signes
on nous a adressé des signes :
la naissance trahie,
le mariage consumé;
le veuvage
de chaque gouvernement -
des signes pour tous.

Je ne peux plus courir
avec la foule déréglée
tandis que les tueurs au pouvoir
disent leurs prières à haute voix.
Mais ils ont amassé
la tempête
Ils vont m'entendre.

Sonnez les cloches qui peuvent encore sonner
Oubliez vos offrandes parfaites.
Il y a une fissure en toute chose.
C'est ainsi qu'entre la lumière.

Vous pouvez bien additionner les parties
vous n'aurez jamais la somme
Vous pouvez bien entonner une marche
il n'y a pas de tambour.
Chaque coeur
à l'amour viendra
mais comme un réfugié.

Sonnez les cloches qui peuvent encore sonner
Oubliez vos offrandes parfaites.
Il y a une fissure en toute chose.
C'est ainsi qu'entre la lumière.