Copyright © 1979 Leonard Cohen
and Sony/ATV Music Publishing Canada Company


I Came So Far For Beauty


I came so far for beauty
I left so much behind
My patience and my family
My masterpiece unsigned
I thought I'd be rewarded
For such a lonely choice
And surely she would answer
To such a very hopeless voice
I practiced all my sainthood
I gave to one and all
But the rumours of my virtue
They moved her not at all
I changed my style to silver
I changed my clothed to black
And where I would surrender
Now I would attack
I stormed the old casino
For the money and the flesh
And I myself decided
What was rotten and what was fresh
And men to do my bidding
And broken bones to teach
The value of my pardon
The shadow of my reach
But no, I could not touch her
With such a heavy hand
Her star beyond my order
Her nakedness unmanned
I came so far for beauty
I left so much behind
My patience and my family
My masterpiece unsigned


Traduction de Jean Guiloineau :

J'ai recherché si loin la beauté

J'ai cherché si loin la beauté
derrière moi j'ai tant laissé
ma patience et ma famille
et mes chefs-d'oeuvre non signés

J'espérais une récompense
pour la solitude de mon choix
et qu'elle répondrait à coup sûr
au désespoir de ma voix

J'ai pratiqué la sainteté
j'ai donné à tous et à tout
mais la rumeur de ma vertu
ne l'a pas émue du tout

J'ai mis des vêtements noirs
j'ai changé mon style en argent
Et là où je capitulais
je deviendrais attaquant

J'ai pris dans le vieux casino
chair et argent qui m'étaient dus
et tout seul j'ai décidé
du sain et du corrompu

Et des hommes pour mes ordres
des os brisés pour faire voir
la valeur de mon pardon
et l'ombre de mon pouvoir

Mais je n'ai pas pu la toucher
de ma main lourde comme la pierre
son étoile hors de ma portée
et sa nudité solitaire

J'ai cherché si loin la beauté
derrière moi j'ai tant laissé
ma patience et ma famille
et mes chefs-d'oeuvre non signés