Copyright © 1988 Leonard Cohen
and Sony/ATV Music Publishing Canada Company


I Can't Forget


I stumbled out of bed
I got ready for the struggle
I smoked a cigarette
And I tightened up my gut
I said this can't be me
Must be my double
And I can't forget, I can't forget
I can't forget but I don't remember what

I'm burning up the road
I'm heading down to Phoenix
I got this old address
Of someone that I knew
It was high and fine and free
Ah, you should have seen us
And I can't forget, I can't forget
I can't forget but I don't remember who

I'll be there today
With a big bouquet of cactus
I got this rig that runs on memories
And I promise, cross my heart,
They'll never catch us
But if they do, just tell them it was me

Yeah I loved you all my life
And that's how I want to end it
The summer's almost gone
The winter's tuning up
Yeah, the summer's gone
But a lot goes on forever
And I can't forget, I can't forget
I can't forget but I don't remember what


Traduction de Jean Guiloineau :

 

Je ne peux oublier

Je suis tombé du lit.
Je me suis préparé à me battre.
J'ai fumé une cigarette
et j'ai serré le ventre.
J'ai dit, Ce n'est pas moi
c'est mon double
Et je ne peux oublier
Je ne peux oublier
Je ne peux oublier
mais je me rappelle plus quoi.

J'avale les kilomètres.
Je vais à Phoenix.
J'ai pris cette ancienne adresse
de quelqu'un que j'ai connu.
C'était bien et j'étais libre;
ah, tu aurais dû nous voir !
Et je ne peux oublier
Je ne peux oublier
Je ne peux oublier
mais je me rappelle plus quoi.

J'arriverai aujourd'hui
avec un gros bouquet
de cactus;
j'ai pris cette bague
qui me rappelle des souvenirs.
Et je promets,
croix de bois croix de fer,
qu'ils ne nous rattraperont jamais
mais s'ils le font
tu n'auras qu'à dire que c'est moi.

Je t'ai aimée toute ma vie,
et je veux la finir comme ça.
L'été est presque mort.
Et l'hiver se prépare.
Oui, l'été est mort
mais beaucoup de choses continuent.
Et je ne peux oublier
Je ne peux oublier
Je ne peux oublier
mais je me rappelle plus quoi.