Copyright © 1992 Leonard Cohen
and Sony/ATV Music Publishing Canada Company


Light As The Breeze


She stands before you naked
you can see it, you can taste it,
and she comes to you light as the breeze.
Now you can drink it or you can nurse it,
it don't matter how you worship
as long as you're
down on your knees.

So I knelt there at the delta,
at the alpha and the omega,
at the cradle of the river and the seas.
And like a blessing come from heaven
for something like a second
I was healed and my heart
was at ease.

O baby I waited
so long for your kiss
for something to happen,
oh something like this.

And you're weak and you're harmless
and you're sleeping in your harness
and the wind going wild
in the trees,
and it ain't exactly prison
but you'll never be forgiven
for whatever you've done
with the keys.

O baby I waited ...

It's dark now and it's snowing
O my love I must be going,
The river has started to freeze.
And I'm sick of pretending
I'm broken from bending
I've lived too long on my knees.

Then she dances so graceful
and your heart's hard and hateful
and she's naked
but that's just a tease.
And you turn in disgust
from your hatred and from your love
and comes to you
light as the breeze.

O baby I waited ...

There's blood on every bracelet
you can see it, you can taste it,
and it's Please baby
please baby please.
And she says, Drink deeply, pilgrim
but don't forget there's still a woman
beneath this
resplendent chemise.

So I knelt there at the delta,
at the alpha and the omega,
I knelt there like one who believes.
And the blessings come from heaven
and for something like a second
I'm cured and my heart
is at ease


Traduction de Jean Guiloineau :

Légère comme la brise

Elle se tient nue devant moi
tu peux voir, tu peux goûter
mais elle vient vers toi
légère comme la brise
Tu peux boire ou l'allaiter
peu importe ta façon d'adorer
tant que tu es
à genoux

Et j'étais à genoux au delta
à l'alpha et à l'oméga
au berceau de la rivière
et des mers
Et comme une bénédiction du ciel
pour quelque chose comme un éveil
j'ai été guéri, et mon coeur
était bien

O petite j'ai attendu
si longtemps ton baiser
quelque chose qui arriverait
Oh - quelque chose comme ça

Tu es faible et inoffensive
et tu dors près de la rive
et le vent souffle en tempête
dans les arbres
Ce n'est pas vraiment la prison
mais tu n'auras pas de pardon
pour ce que tu as fait
avec les clefs

O petite j'ai attendu
si longtemps ton baiser
quelque chose qui arriverait
Oh - quelque chose comme ça

J'ai dû partir et il fait sombre
j'ai dû partir la neige tombe
et le Saint Laurent
commence à geler
J'en ai marre de faire semblant
je n'en peux plus d'être un mendiant
j'ai vécu trop longtemps
à genoux

Elle danse comme une reine
ton coeur est dur et plein de haine
elle est nue
mais c'est pour te tenter
Et tu te tournes dégoûté
par ta haine et ton amour
et elle vient vers toi
légère comme la brise

O petite j'ai attendu
si longtemps ton baiser
quelque chose qui arriverait
Oh - quelque chose comme ça

Il y a du sang sur tes bracelets
je peux le voir, tu peux le goûter
et c'est S'il te plaît petite
s'il te plaît petite, s'il te plaît
Et elle dit, Bois, chère âme,
mais n'oublie pas qu'il y a une femme
sous cette
éblouissante chemise

Et j'étais à genoux au delta
à l'alpha et à l'oméga
j'étais agenouillé
comme celui qui croit
Et comme une bénédiction du ciel
pour quelque chose comme un éveil
j'ai été guéri, et mon coeur
était bien