Accueil Les dates   |  Articles News  |  Photos  |  Crédits 
Leonard Cohen : Tournée 2008
  Retour au site  |  Retour au forum    |    

    Retour aux articles

Leonard Cohen, le poète rock en Allemagne.

Article paru dans l'Oldenburgische Volkszeitung du 26 juillet 2008

foto dpa
Foto : dpa


Lörrach : Il n'était pas en tournée depuis 15 ans. Mais l'attente s'est révèlée payante.

La première entrée en scène du poète rock canadien Leonard Cohen, âgé de 73 ans, qui est justement en tournée européenne, a été en tous cas acclamée vendredi soir à Lörrach, par les 5000 visiteurs du festival « Stimmen ».

Environ 2 h 30 de concert, hors entracte, 24 chansons, le vieux maître vêtu d'une veste sombre et d'un chapeau, semble apprécier le concert sur le Marktplatz. Il remercie son public à maintes reprises, parle du grand honneur et du privilège de faire de la musique devant tant de gens si amicaux. Leonard Cohen démarre le concert avec « Dance with me to the end of love », suivi d'une traversée de 40 ans d'histoire en tant qu'auteur compositeur interprète.

L'équipe de 9 musiciens, parmi lesquels Sharon Robinson ainsi que Charley et Hattie Webb, soutient et complète Cohen de façon remarquable. Le public, parmi lequel des fans d'un certain âge, réagit de façon euphorique plus particulièrement aux classiques. « Bird on the wire », « who by fire », « Suzanne » ou « So long Marianne » sont reconnus dès les premières notes, applaudis et entonnés avec enthousiasme.

Cohen termine son concert avec sa voix grave et enrouée qui n'a pas changé, peu de mouvements et occasionnellement de l'autodérision sur son âge ou sa quète de sens – il s'est penché sur d'innombrables religions et philosophies, de la scientologie au Bouddhisme. De temps en temps, comme avec « Hey that's no way to say goodbye » ou « Suzanne », il joue lui même à la guitare, avec « Tower of songs » même quelques notes au synthétiseur. Il apprécie les cris de joie sur le passage ironique sur son talent de chanteur « I was born with the gift of a golden voice ». La mélancolie et la sinistre vision du futur « I've seen the future Brother, it is murder » parachèvent l'image de l'intellectuel pessimiste s'agissant des relations amoureuses.

Pour la première fois, un concert sur le Marktplatz de Lörrach du festival « Stimmen » a été à guichets fermés. Au marché noir des billets d'entrée ont été vendus à 300 €. Les prochains concerts de Leonard Cohen en Allemagne se dérouleront le 4 octobre à Berlin, le 7 octobre à Munich, le 29 octobre à Frankfort, le 31 octobre à Hambourg et le 2 novembre à Oberhausen.



Copyrights : Oldenburgische Volkszeitung
Cet article n'est plus disponible en ligne.

Traduction par Marcelle Dielenseger, alias Calypso.

Réagir sur le forum

 

Cette section est réalisée par l'équipe du site www.leonardcohensite.com avec la collaboration des membres du forum. Plus d'infos dans la page des crédits.

Production et Management : Patrice Clos.

 
 

Home  Home