Accueil Les dates   |  Articles News  |  Photos  |  Crédits 
Leonard Cohen : Tournée 2008
  Retour au site  |  Retour au forum    |    

    Retour aux articles

Concert sous les oliviers

publié par Nice RendezVous - Photos © Ripo/agenceRealis

nice

Ambiance peace and love dans les jardins de Cimiez , Nice Jazz Festival 2008 accueille Léonard Cohen . Hallelujah, le grand love singer à la voix profonde nous invite à le suivre pour une longue ballade sous les oliviers. Robes longues, foulards noués, jeans- baskets, l’illusion est parfaite, voyage dans le passé réussi, on a tous 20 ans et on attend le chanteur-poète de Montréal qui nous revient après 15 années de silence et d’absence, feutre sur l'oeil, costume sombre, cravate lacet. De sa voix grave légèrement voilée, il attaque « Aint No Cure For Love » soutenu par le choeur et l’émotion s’installe, intacte. Son souffle sorti des abysses a tout balayé, l’absence, les années qui passent. La légende canadienne nous saisit, nous retient dans ses cordes et nous immole sur l’autel de l’amour. Il égrène ses succès « Suzanne», «So Long, Marianne», « Bird on a wire », «Tower of Song», «Hallelujah» et ses textes plus engagés «Everybody knows», «Democracy». Proche d’une ambiance de pub irlandais, «It’s closing time» sonne le glas de cette soirée revival, pas de nostalgie mais un émoi intact. Malgré ses 74 ans ans, Leonard n’a pas pris une ride. Il remercie le public avec chaleur et humilité «Merci pour ce grand honneur, c’est un plaisir de chanter pour vous.» Le rappel «Anthem » a un petit côté feu de camp mais on aime.

Reste à revenir sur terre car ce n’est pas une soirée de concert, c’est un festival et d’autres artistes prennent place.

nice



Source et copyrights

Réagir sur le forum

 

Cette section est réalisée par l'équipe du site www.leonardcohensite.com avec la collaboration des membres du forum. Plus d'infos dans la page des crédits.

Production et Management : Patrice Clos.

 
 

Home  Home